Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Opérations ou interventions Para-Commandos Belges de 1953 à 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Opérations ou interventions Para-Commandos Belges de 1953 à 2009

Message par Admin le Lun 1 Mar - 8:36

Opérations ou interventions Para-Commandos de 1953 à 2009






Texte : Lt-col Hre Emile Genot







Le Régiment Para-Commando et la Période d’Afrique



De 1953 à 1962, 24 détachements séjournent à la Base de Kamina, à la Base de Kitona (1959-1960), à la Base Stanley à Léopoldville en 1960 et au Ruanda-Urundi de 1960 à 1962.



Janvier 1959 : Opération « Quick Reaction »

Lors des émeutes, le 3 Para de Kamina est aéroporté vers Léopoldville.

Le 2 Commando se trouvant en Belgique fait mouvement vers la capitale congolaise.

Le 11ème détachement Kamina naviguant sur le TNA Kamina se trouve à hauteur de Lisbonne, débarquement et retour vers Kamina sous l’appellation

5 Para-Commando - Opération dissuasive mais pas d’intervention directe.



Novembre 1959, des troubles au Ruanda-Urundi provoquent la première intervention du 3 Para. A partir d’avril 1960, le 3 Para s’installe au Ruanda Urundi en vue d’effectuer des missions de maintien de l’ordre.



Juillet 1960 : 3000 Para-Commandos – 1 Para, 3 Para, 4 commando, le 6 Commando, le 5 Para-Commando (unité de réserve), et cinq Compagnies Indépendantes (unités de réserve) interviennent dans de nombreuses villes afin de permettre l’évacuation des Européens et le désarmement des mutins : Albertville, Ankoro, Bakwanga, Banane, Banningville, Boende, Boma, Bunia, Coquilhatville, Elisabethville, Gemena, Goma, Jadotville, Kabalo, Kaniama, Kasongo, Kibanguala, Kikwit, Kindu, Kongolo, Léopoldville, Libenge Lokandu, Luluabourg, Lusangi, Manono, Nyunzu, Piana, Thikapa…

Les Para-Commandos sont mis à terre par parachutage (825 sauts sur 6 DZ) ou par atterrissage d’assaut. Une fois les aérodromes conquis et les évacuations organisées, ils sont relevés par des Compagnies Indépendantes de la Force Terrestre et de la Force Aérienne. 10.000 Européens sont évacués grâce à leurs interventions.





De 1960 à 1962 : Le 3 Para (surtout en Urundi), le 4 Commando (au Ruanda) et le 6 Para-Commando (d’août à octobre 1960). Missions de maintien de l’ordre dans les deux territoires: en plus protection des deux monarques, (Mwamis), contrôle des élections, défense du territoire, escortes de convois, gardes aux frontières, distribution de la nouvelle monnaie, de vivres et de médicaments aux populations… Le 1 Para sera appelé en renfort en 1961 et 1962.

Six Compagnies de Marche non Para-Commandos renforceront le dispositif.

Pendant cette période, quatre Para-Commandos perdront leur vie (trois à Bunia 1960 et un à Kisenyi en 1961).



Le Régiment…Unité d’Intervention Rapide



En 1964, le QG Tac Régiment, 1 Para, la 12 Compagnie du 2 Commando, un détachement du CEPara et un détachement médical effectuent deux opérations parachutées : « Dragon Rouge » et « Dragon Noir » à Stanleyville et à Paulis (Congo) pour libérer et évacuer quelque 2.375 expatriés détenus en otage par des rebelles au Gouvernement Central. A Stanleyville, les Para-Comnandos effectuent leur jonction avec la colonne « Ommegang » (Militaires congolais, conseillers belges et mercenaires) partie de Kamina.

Deux Para-Commandos perdront la vie dans ces opérations.



A partir de 1973, le Régiment est engagé dans une opération humanitaire non armée, au Niger. 520 tonnes de vivres sont parachutées par la Force Aérienne et le Peloton Rav Air du CEPara.



En 1974, des véhicules partis de Belgique et conduits par du personnel du 1 Para, 2 Commando et 3 Para vont ravitailler les populations sinistrées, d’avril à août, à partir de Tahoua vers le nord en effectuant quelque 230.000 km et transportant 3.805 tonnes de vivres.



En mai 1978, « Opération Red Bean ». Quelque 1.000 hommes provenant de toutes les unités du Régiment interviennent au Shaba après un atterrissage d’assaut sur l’aérodrome de Kolwezi suivi de l’occupation de la ville et de patrouilles vers l’extérieur pour venir en aide à la population d’expatriés menacée par une invasion de rebelles venus de l’Angola.

Après l’évacuation de quelque 2.300 personnes, un bataillon reste sur place jusqu’en juillet et assure la sécurité dans plusieurs centres miniers importants.Le Régiment perdra un homme dans l’opération.



En 1979, l’opération « Green Apple ». Le 2 Commando renforcé séjourne dans la Bas-Zaïre pendant quelque six semaines pour calmer les inquiétudes des Européens de Kinshasa et du Bas-Zaïre.

Mission dissuasive et d’instruction de militaires congolais.



En 1985-1986, le Peloton Rav Air effectue avec la Force Aérienne des largages de vivres en Ethiopie pour venir en aide aux populations sinistrées par la seconde sécheresse dans les pays du sahel.

2.500 tonnes de vivres sont larguées par le système d’éjection par gravité à basse altitude.



Le Régiment, ensuite la Brigade Para-Commando unité à vocation africaine



En novembre 1991, le Régiment devenu la Brigade Para-Commando est fortement sollicité.



Octobre 1990 opération « Green Beam ». Le 2 Commando renforcé d’une compagnie du 3 Para, un peloton sur jeeps de l’Escadron Recce Para-Commando, d’un détachement du CEPara, intervient pendant plus d’un mois pour défendre l’aérodrome de Kigali, l’axe qui le relie à la ville et protéger les ressortissants étrangers.Quelque 300 expatriés seront évacués.



Début 1991, quelques éléments de la Brigade sont envoyés en Iran pour l’Opération « Brown Shelter » et en Irak (deux équipes médicale Para-commandos) pour l’Opération « Blue Lodge » (organisée par le Service Médical) pour effectuer deux missions humanitaires d’aide aux populations kurdes.



Octobre 1991, « opération Blue Beam ».

La Brigade ( QG Brigade, 1 Para, 3 Para, Escadron Recce, Compagnie ATk Para-Cdo, un détachement du CEPara et du Centre médical) est engagée au Zaïre pour se porter au secours de ses nationaux et protéger leur rapatriement. Cette opération d’envergure permet d’évacuer 4.366 ressortissants par la voie des airs et un millier par la route vers la Zambie.

Le 3 Para perdra un homme au cours de l’opération.



Suite à de nouvelles émeutes à Kinshasa en 1993 et la prise de pouvoir par Désiré Kabila en 1997, les Para-Commandos seront déployés au Congo Brazzaville dans une opération dissuasive mais n’interviendront pas.



« Sunny Winter » en 1993, « Green Stream » en 1997.



De fin 1992 à fin 1993, trois détachements Para-Commandos de quelque 800 hommes, effectuent une mission de rétablissement de la paix dans la région de Kismayo en Somalie.

« Restore Hope » sous commandement américain, ensuite « Unosom II » sous commandement ONU.

Les unités de la Brigade seront renforcées par des unités de la Force Terrestre et le « Zinia » de la Force Navale.

La Brigade aura à déplorer la perte de cinq hommes ainsi qu’un pilote de l’Aviation Légère.


Alors que la mission en Somalie n’est pas encore terminée, le 1 Para est engagée dans une opération de maintien de l’ordre au Rwanda : « Opération Unamir ».

Peu après la relève par le 2 Commando en mars 1994, le président Habyarimana est assassiné et des troubles sanglants éclatent.

En mission de garde du corps du Premier Ministre, 10 Para-Commandos du 2 Commando seront assassinés le 7 avril.

Entre le 9 et le 19 avril 1994, toutes les unités disponibles de la Brigade et des renforts sont engagés dans une première opération « Silver Back » afin de récupérer les expatriés et d’assurer la sécurité de leur évacuation, ensuite permettre par l’opération « Blue Safari » le dégagement du 2 Commando de l’Unamir.



Pour la première fois dans l’histoire du Regiment et de la Brigade Para-Commando, le bilan de l’opération est négatif, non seulement par la perte de nos dix Para-Commandos dans des conditions difficiles à accepter, mais aussi parce que, sur décision politique, le 2 Commando a dû abandonner à leur sort nombre de Ruandais qui auraient pu être sauvés moyennant une volonté politique et une adaptation du mandat adéquats.



En 1997, quelques éléments de la Brigade sont déployés en Slavonie Orientale dans des missions de protection, d’observation, de renseignements et de sécurité en appui du commandement « Untaes ».


De septembre 1998 à avril 1999, le Peloton Rav Air est engagé avec la Force Aérienne dans une opération humanitaire au Soudan.

2.500 tonnes de vivres sont larguées dans le sud du pays.



D’avril à août 1999, missions « Peace support operation ».

Deux détachements opèrent en Albanie et au Kosovo dans le cadre de l’AMF. D’abord le 2 Commando, ensuite le 3LPara afin d’évacuer des réfugies.

Le premier détachement transporte 7.000 réfugiés et assure leur sécurité, le second détachement 1009 tonnes de vivres et 481 réfugiés.



Mission Belubg 28 octobre 1999 au 4 janvier 2000- (la 21ème Compagnie et le peloton Mortiers du 1 Para) dans une mission de maintien de la paix en renfort du Bataillon Bevrijding en Bosnie-Herzegovine.



A partir de fin 2000, cinq contingents successifs (trois d’un bataillon, deux d’une compagnie) sont engagés dans le nord du Kosovo dans une opération de maintien de la paix :

« Belukos V », -16 décembre 2000 à la fin du mois de mars- (3 Para , un escadron du 3LPara, deux unités en renfort),

« Belurokos IX » -31 mars au 31 juillet 2002en majorité du 1 Para (Renfort des Roumains et des Luxembourgeois),

« Belukrokos XI » -1 décembre 2002 au 31 mars 2003-, en majorité 2 Commando (renforts une compagnie Ukrainienne, une compagnie du Génie et une compagnie logistique),

« Belukos XIV » - décembre 2003 à fin avril 2004- une compagnie du 3 Para (17ème Compagnie et un peloton de la 22ème Compagnie, un détachement luxembourgeois),

« Belkos XXVI » -20 novembre 2007 au 27 mars 2008- du 1 Para (13ème Cie et le peloton mortiers).



Immediate Reaction Capability



En 2002, le Brigade perd toutes ses unités d’appui qui sont rattachées à d’autres unités et ses deux Centres d’Entraînement qui dépendent de la Composante Terre.



Opération « Avenir » -décembre 2003 à juin 2004- Le 2 Commando ( en trois détachements) effectue une mission d’instruction à Kisangani de la 1ère Brigade intégrée.



Opération « ISAF VI » de juillet 2004 à février 2005 à Kaboul en Afghanistan, le 1 Para fourni successivement deux détachements de quelque 220 hommes affecté à la force d’assistance et de sécurité ISAF et intégrés dans un groupe de combat norvégien.



Missions au Liban.

Des unités du Régiment fournissent le Détachement de Protection au profit d’un Hôpital de campagne et d’un Détachement du Génie.



« Belufil II » de février à juin 2007 fourni par le 3 Para.

Trois Para-Commandos perdront la vie au cours de l’opération



« Belufil IV » fin 2007 et début 2008 fourni par le 1 Para.



Mission de sécurité de l’aéroport de Kaboul, de février à juin 2008 : « Beluisaf XVI » effectué par un détachement du 2 Commando (-).

Cette dernière mission constituait la 29ème opération effectuée depuis 1959.



Octobre 2008 : L’IRC redevient le Régiment Para-Commando et les deux Centres d’Entraînement réintègrent l’unité.



2008-2009 :

Missions d’entraînement d’une unité congolaise à Kananga par des éléments du 1 Para.

Mission d’entraînement en Afghanistan par des éléments du 3 Para.

Mission au Liban 3 Para.
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opérations ou interventions Para-Commandos Belges de 1953 à 2009

Message par Invité le Lun 1 Mar - 8:39

Merci DANY !!!!

Encore une belle page de l'ARMEE BELGE !!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opérations ou interventions Para-Commandos Belges de 1953 à 2009

Message par Invité le Lun 1 Mar - 8:45

merci Daniel ok

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opérations ou interventions Para-Commandos Belges de 1953 à 2009

Message par Invité le Lun 1 Mar - 13:07

MERCI DANIEL

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opérations ou interventions Para-Commandos Belges de 1953 à 2009

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum