Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Vichy et la Légion étrangère

Aller en bas

Vichy et la Légion étrangère

Message par Admin le Mer 24 Mar - 7:54

Dans ses remarquables mémoires le Général Weygand explique officiellement les éfforts du gouvernement de Vichy pour le maintien de la Légion étrangère.
" La lutte livrée pour la conservation de la Légion étrangère mérite d'être résumée içi.l'attaque débuta au moment ou se tarissait le recrutement. Connaissant toute la valeur qu'elle représentait, le gouvernement du Reich,pour l'affaiblir encore exigea le rapatriment de tous les Allemands de race.Bientôt l'Italie réclama elle aussi ses nationaux.L'affaire était d'importance,on sait combien la suppréssion de la Légion est un thème cher aux chefs Allemands.Si l'axe n'obtenait pas satisfaction,un Diktat pouvait enlever au commandement Français la disposition de quatre solides régiments étrangers (trois d'infanteries,un de cavalerie ) là encore on put limiter les dégâts.On assura d'abord un abri inviolable à tous ceux qui etaient venus chercher sous le drapeau de la Légion,l'hospitalité traditionnelle qui veut ignorer le nom et le passé.Puis on discuta âprement .Une formule d'entente fut finalement trouver;seraient rapatriés les Légionnaires qui en formuleraient la demande expresse,en fait,seuls se firent libérer des sujets compromis ou de loyalisme douteux,dont la perte n'était pas a regréter.Les Allemands eurent un semblant de satisfaction,la Légion ne souffrit pas trop de cette " épuration"en tout cas elle survécut elle l'a prouvé depuis".
je vous livre une synthése donnée par George Blond sur cette période ou il y eu deux Légion
Les militaires qui au cours de la seconde guerre mondial n'eurent qu'à se conformer à des ordres clairs et précis ne connaissaient pas leur bonheur,d'autres se trouverent très péniblement placés devant des options pour lesquelles les éléments étaient dans l'instant discutables,confus,ou inconnus ? ;L'hésitation des Légionnaires d'Afrique du Nord - ceux qui étaient entrés avant la campagne de France de 40 ,ceux qui étaient entrés après la Finlande , ceux qui ne l'avaient pas quittée - lors des débarquements Américains a Casablanca et a Port - Lyautey le 8 novembre 1942 ne dura pas longtemp mais elle existat et il y eu vingt-quatre heures d'ordres et de contre-ordres et de profond mécontentement
Lzs Légionnaires avaient d'abord cru que c'était les Allemands qui attaqaient : pas de problème ils étaient là pour défendre des positions Françaises quand ils surent que "c'étaient les américains" leur problème fut de savoir s'ils ne devaient pas combattre farouchement l'assaillant quel qu'il fut, le ralliement général résolut tout.

Mais il oublie de préciser que l'affaire de Syrie (avril 41) et le débarquement Anglo-Americain en Afrique du Nord (8/11/42)
Les troupes du Maréchal ont perdu dans l'armée 1036 morts et disparus dont 76 officiers ,Vichy a laissé 58 avions sur le careau et 14 appareilles de l'aéro-naval,la marine de Darlan compte un contre torpilleur et un sous-marin de moins.
Les forces Françaises Libres ont 187 tués dont 7 officiers ,les Britaniques perdirent 3.300 hommes , 27 avions et 3 destroyers furent endommagés.
Le 10 juillet deux jours avant de se rendre le général Dentz envoi la plus part de ses avions et de ses bateaux en Turquie ou ils seront internés jusqu'à la fin de la guerre,6000 hommes de troupes et 127 officiers choisiront de rejoindre l'Angleterre il convient de leur adjoindre les 14.000 soldats autochtones et leurs 290 officiers ,mais 25.000 Francais retouneront en France alors qu'un an plus tard ils feront partie de la "résistance" ou des troupes de Giraud

Que de drames individuels de familles écartelées de choix cornélien
pour tenter d'expliquer j'emprunte a Albert Kammerer ambassadeur de france,écrivain,penseur,philosophe dans son ouvrage "du débarquement en Afrique du Nord au meurtre de Darlan"
Le devoir d'obéissance
il y a plusieurs catégories d'obéissance :
1° la dicipline militaire,qui ne régit que leq militaires entre eux
Elle est ce principe faisant la force principale des armées,qui établis la subordination et impose l'obéissance de l'inférieur à son supérieur,dans tout ce qu'il commande pour le bien du service et l'exécution des réglements militaires.Le pouvoir de requérir l'obéissance par la dicipline est l'apanage et l'attribut du commendement militaire ou naval

2° l'obéissance civique ,qui lie à l'état les civils ; elle est beaucoup moins absolue car les civils peuvent faire valoir des droits constitutionnels .Cette forme de l'obéissance n'est due qu'a l'autorité légitime et ne s'applique pas perinde à cadaver le pouvoir de requérir l'obéissance civique est le privilège et l'apanage du gouvernement.

3° Le devoir envers la Patrie,la dicipline et l'obéissance n'ont été instituées qu'en vue des intérèts suprêmes de la nation,ce ne sont pas des buts mais des moyens . Lorsqu'il apparait qu'un ordre civil ou militaire engageant de hauts principes est contraire aux intérèts de la Patrie il cesse d'être obligatoire : Salus populi suprema lex eslo. Rien ne peut aller contre les intérèts de la Patrie.Ce devoir met en jeu la responsabilité du Chef. Il a jusqu'ici echappé a toutedéfinition et ne relève que de la conscience.Il n'en existe pas moins

4°Règles communes et limites la dicipline et l'obéissance si indispensables qu'elles soient ne sont pas des panacées elles peuvent subir des éclipses tirées de ciconstances exeptionnelles. D'abord qu'il soient militaires ou civils ,le devoir d'obéissance est plus strict pour les agents d'exécution que pour ceux qui sont investis du pouvoir de décision,le bon sens l'indique.C'est seulement par rapport à son chef hiérarchique et dans l'exercice de son devoir militaire ,avant tout en campagne,lorsqu'il reçoit un ordre d'opération ou de combat que l'obéissance passive est requise;à plus forte raison en mer ou le commandant est seul maître a bord après Dieu.Elle ne l'est au surplus qu'en service ;le militaire hors service ne peut user du commandement militaire envers les civils sauf a bord .
D'autre part la dicipline pour un grand chef n'implique pas le mutisme c'est Foch qui l'à dit à Clémenceau qui lui reprochait de discuter avec lui et d'être indicipliné.Et Lyautey a dit " l'obéissance toute nue est pour les sous-lieutenants non pour les chefs responsables "

5° La confusion entre le commandement et le gouvernement.De graves coséquences résultent de la confusion généralisée de 1940 a 1944 entre le commandement et le gouvernement
Le Maréchal Pétain avait formellement reconnu n'être plus entièrement libre et cependant prescrivait contre son gré d'acceuillir les Allemands qui violaient l'armistice.
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vichy et la Légion étrangère

Message par olivier le Mer 24 Mar - 11:35

merci daniel
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vichy et la Légion étrangère

Message par Admin le Mar 15 Juin - 4:38

avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vichy et la Légion étrangère

Message par Invité le Mar 15 Juin - 14:38

Merci Daniel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vichy et la Légion étrangère

Message par Admin le Mer 16 Juin - 4:17

L’armée du Levant a aussi une hantise : si elle n’oppose qu’une résistance symbolique ou ne réagit pas du tout, les Allemands pourront en tirer prétexte pour s’emparer de la zone restée non occupée en Métropole et même débarquer en Afrique du Nord, ce qu’il faut éviter à tout prix.
Les sentiments anti-anglais vont accroître le désir de riposte. La présence des « gaullistes » aux côtés des hommes de la « perfide Albion » exacerbe la rage de vaincre et le souci de ne pas laisser le terrain à ceux qui sont considérés comme des faux frères.
Pour les personnels du 6e REI, le problème ne se pose en ces termes que pour les cadres. Les légionnaires, « étrangers », ont des visions plus simples : obéissance aux ordres, respect de la parole donnée, souci de servir avec « honneur et fidélité ». Dans cette guerre qui verra des Français s’affronter, la Légion est, pour la première fois de son histoire, divisée entre deux camps rivaux. La chance voudra que, à une exception près, jamais légionnaires du « 6 » et légionnaires de la « 13 » ne se trouvent face à face.

avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vichy et la Légion étrangère

Message par olivier le Mer 16 Juin - 5:24

période trouble et dramatique pas facile a gérer,
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vichy et la Légion étrangère

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum