Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Mas 36 et différantes adaptaions

Aller en bas

Mas 36 et différantes adaptaions

Message par Admin le Jeu 20 Mai - 5:41

je m'apercoit que l'on a oublier une arme qui a marquer des générations de militaires je veut parler du MAS 36 et les différantes adaptations :
Le fusil modèle 1936 est adopté par l'armée française pour remplacer le Lebel modèle 1886/93 ainsi que les armes du système Berthier modèle 07/15M16 et 1892M16. Il était fabriqué par la Manufacture d'armes de Saint-Étienne. L'arme, utilisée pendant près de 4 décennies, est appelée simplement MAS 36 par ses utilisateurs militaires. L'arme se présente comme une logique évolution-simplification du système Mauser dont il emprunte le magasin de 5 cartouches en quinconce. La culasse, elle, est largement simplifiée: elle comporte deux tenons de verrouillage dans sa partie arrière et ne se compose que de 5 éléments démontables :

1.le corps de la culasse ;
2.le bouchon arrière ;
3.le percuteur ;
4.le ressort du percuteur ;
5.l'extracteur (en théorie non amovible) ;
6.Une baïonnette cruciforme de type Lebel est rentrée dans un tube du garde main, sous le canon. Pour la fixer on la sort par le bouchon et on la retourne en encliquetant le bouchon dans le tube. Deux longueurs prévues.
Une des autres caractéristiques de cette arme est de ne pas posséder de sureté, car selon la doctrine française, devait être approvisionnée en munitions au tout dernier moment. la crosse est relativement courte, la poignée fine, en rapport avec la taille moyenne des français de cette époque (comparé au garand us, on est très étonné) mais on pouvait en adapter la longueur en ajoutant des cales dans le sabot de crosse en caoutchouc. Les derniers descendants du système MAS 36, sont les fusils réglementaires de précision FR-F1 et FR-F2 pour tireurs d'élite (qui ont des pièces compatibles avec un MAS 36 comme des ressorts internes ou des crosses parfaitement interchangeables), dont le lien de parenté avec leur ainé est indéniable.

Il fut remplacé à partir des années 1950 par le Fusil Semi-Automatique MAS49 et MAS 49/56, pour les premières lignes.
Versions et dérivés
Il existe 6 versions du MAS 1936.

MAS 36 premier modèle
Les garnitures métalliques sont noires, cuites au four. Sa production date d'avant la 2ème guerre mondiale.

MAS 36 deuxième modèles
Les garnitures métalliques sont phosphatées (vert-olive). Sa production date d'après 2ème guerre mondiale. C'est la version la plus produite avec sa dérivée, le MAS 36/51. Elle a équipé les troupes de réservistes (le fusil MAS 49/56 usait trop facilement les cartouches), la gendarmerie...

MAS 36 CR 39
Version munie d'une crosse repliable (en aluminium) adoptée en 1939 par les chasseurs alpins. Le canon est légèrement plus court que sur le MAS 36. Elle fut utilisée à Narvik pour la première fois en mai-juin 1940. Après 1945, elle fut distribuée aux parachutistes français combattant en Indochine et en Algérie, mais ils préféraient l'USM1/2 semi-automatique, aussi précise quoi que moins puissante.

MAS 36 LG 48
C'est un MAS 36 muni d'un canon renforcé et d'une alidade de visée permettant de tirer la grenade à fusil 1937. Il a été adopté en 1948 et employé en Indochine.

MAS 36/51
Ce modèle est doté d'un canon fait pour lancer des grenades à empennage de 22 mm en tir antipersonnel, antichar ou d'exercice en tir tendu ou tir vertical. Certains exemplaires ont été équipés d'un manchon de type « tromblon » destiné au tir de lacrymogènes et fumigènes pour les opérations de maintien de l'ordre.

Diffusion
En plus de la France (Armée de Terre, Armée de l'Air, Marine nationale, gendarmerie), il était encore utilisé dans le milieu des années 1980, notamment comme arme d'instruction en ecole de gendarmes auxiliaires, les 1 200 000 fusils MAS 36 furent réglementaires dans (parfois encore) les armées de nombreuses anciennes colonies françaises en Afrique (Algérie, Bénin, Cameroun, Centrafrique, Comores, Congo, Côte d'Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée, Guinée-Bissau, Madagascar, Maroc, Mauritanie, Niger, Sénégal, Seychelles et Tchad). De même, il a été fourni aux supplétifs levés au Cambodge, Laos et dans l'État du Viêt Nam lors de la Guerre d'Indochine. Il se retrouva ainsi aux mains du Viêt Minh. Pendant la Guerre du Vietnam, il termina sa carrière militaire indochinoise dans les rangs des frères ennemis du Viêtcong et de l'ARVN. De nos jours, rechambré ou avec un canon neuf, il fait la joie d'amateurs d'armes réglementaires françaises dans les stands de tir sportifs.


MAS 36
Munition : 7,5 mm 1929C
Longueur : 1,02 m
Canon : 57,5 cm
Masse du fusil vide : 3,7 kg
Masse du fusil chargée : 3,95 kg
Magasin: 5 cartouches
MAS 36 CR 39 [modifier]
Munition : 7,5 mm 1929C
Longueur de l'arme : 88,3 cm
Longueur de l'arme crosse repliée: 62,5 cm
Longueur du canon : 45 cm
Masse du fusil vide : 3,745 kg
Masse du fusil chargé : 3,995 kg
Magasin: 5 cartouches

MAS 36 LG 48
Munition : 7,5 mm 1929C
Longueur de l'arme : 1,02 m
Longueur du canon : 57,5 cm
Masse du fusil vide : 3,8 kg
Masse du fusil chargé : 3,92 kg
Magasin: 5 cartouches

MAS 36 M 51
Munition : 7,5 mm 1929C
Longueur de l'arme : 1,07 m
Longueur du canon : 62 cm
Masse du fusil vide : 4,22 kg
Masse du fusil chargé : 4,34 kg
Magasin: 5 cartouches


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] dssins venant du site http://armesfrancaises.free.fr

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Grenade de 50 mm, modèle 1948 (fusil MAS 36 LG 48 et MAS 49 uniquement).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


-Fusée d'ogive 19/23 modèle 1939 modifié 1947 type R.S.A. (Remondy sans armement) fonctionnant par inertie après écrasement du percuteur.
-Corps en fonte aciérée.
-Longueur totale: 199 mm.
-Masse: 485 g dont 75 g d'explosif (NX au tolite).
-Empennage en acier à six pales, diamètre intérieur 17 mm, diamètre extérieure 40 mm.
-Portée: 260 m.
-Lancement par cartouche spéciale à balle bois modèle 30.
-Peinture:
--corps noir, chargée; ogive rouge
--corps noir, inscription "inerte"; en blanc d'instruction.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Admin le Ven 21 Mai - 4:26, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mas 36 et différantes adaptaions

Message par Invité le Ven 21 Mai - 3:13

Merci Daniel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mas 36 et différantes adaptaions

Message par Admin le Ven 21 Mai - 4:33

Les photos ci dessous sont extraites de l'Exellent site France Militaria que je vous invite a visiter....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


DESCRIPTION
C'est un mas 36, 2eme type, mais conçu dés le départ pour la fonction Lance Grenade.
Les modifications portent sur:
-L'embout du canon, qui recoit une séries d'usinages permettant a une grenade de coulisser a frottement doux j'usqu'a une bague de retenue.
-L'embouchoir est du premier type, mais avec quillon raccourci.
-Une allidade spécifique, repliable, montée en bout , sur le coté gauche.
-On le dote , en outre, d'un sabot de crosse en caoutchouc, amovible, destiné a encaisser le recul.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mas 36 et différantes adaptaions

Message par Admin le Ven 21 Mai - 4:45

avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mas 36 et différantes adaptaions

Message par olivier le Ven 21 Mai - 5:15

MERCI Daniel
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mas 36 et différantes adaptaions

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum