Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Histoire des Rangers US

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire des Rangers US

Message par Admin le Ven 28 Mai - 6:41

Les US Rangers

" Les Rangers ouvrent la route "


Le Ranger est un meneur capable de s'adapter à tous les milieux même les plus hostiles et a sous ses ordres le plus souvent un petit nombre d'hommes. Le Ranger est un chef et donc doit posséder tous les qualités d'un commandant.

A la base les Rangers furent crées il y a plus de 300 ans, à la période de la conquête de l'Ouest et ils étaient chargés de gardés les frontières, à l'époque très vaste et surtout recouverte de forêt immense, c'est dans ses conditions qu'ils commencèrent à forger leurs techniques de pistage et de recherche humaine. Les Rangers de l'époque pouvaient camper plusieurs jours en forêt pour empêcher les infiltrations des amérindiens.Le 75th Ranger Regiment est considéré comme l'héritier de la 5307th Composite Provisional Unit plus connue sous son appellation de Merrill's Marauders, unité qui connut une existence glorieuse mais éphémère au cours de la Seconde Guerre mondiale, réalisant plusieurs raids de longue durée sur les arrières des lignes japonaises en Birmanie.
Mais c'est en 1954 que fut créée à Okinawa l'unité que l'on connaît actuellement sous la dénomination de 75th Infantry Regiment. En février 1969, le régiment engloba neuf Long Range Patrol Companies (compagnies de patrouilles profondes) qui devinrent pour l'occasion des compagnies Ranger. Du 1er février 1969 au 15 août 1972, ce furent ainsi un total de treize compagnies rattachées au régiment qui accomplirent au Viêt-nam des missions de reconnaissance sur les arrières du Viêt-cong.

A partir de 1973, seules deux compagnies restèrent en activité au sein d'une armée de terre américaine plus encline à se reposer sur des moyens techniques d'acquisition du renseignement.
Le 31 janvier 1974, un bataillon « Ranger » fut recréé en tant qu'infanterie légère dédiée aux opérations spéciales ; il prit la dénomination de 1st Battalion (Ranger), 75th Infantry. Un deuxième bataillon fut mis sur pied en octobre 1974 ; dix ans plus tard, un troisième bataillon ainsi qu'un état-major régimentaire furent à leur tour créés. Enfin, le 75th Infantry Regiment (Ranger) fut redésigné 75th Ranger Regiment en date du 17 avril 1986.


Pendant le conflit de la seconde guerre mondiale les Rangers étaient de toutes les batailles, celle de méditerranée et dans le pacifique sud et furent même envoyer pour le débarquement en Normandie.

Les Rangers se mirent aussi beaucoup en avant pendant la guerre de Corée ou ils formèrent des volontaires pour infiltrer les lignes ennemies comme ils le firent quelques années plus tard au Vietnam.

Avec l'évolution des conflits urbains ou de moyennes intensités les Rangers avaient encore plus leur place car ils pouvaient agir en nombre limité et très rapidement. Le Ranger est un officier qui est sur le terrain avec ses hommes et qui à des grandes connaissances en techniques et stratégie de combat.

- Formation d'un Ranger:

Tous les candidats pour devenir Ranger doivent suivre une instruction de 65 jours de formation divisé en plusieurs phases. Pour que le futur Rangers soit capable de combattre sur tous les terrains la formation aussi bien sur des montagnes enneigées ou alors dans les déserts arides du Nevada ou dans des marais côtiers.

L'entraînement des Rangers est reconnu comme le meilleur de toute l'armée américaine. Le Rangers est formé pour diriger soit un petit groupe de combat ou tous autres groupes de l'armée comme les engins blindés ou les hélicoptères de combat.

Le soldat qui portera l'insigne des Rangers sera reconnu par tous, comme l'un des meilleurs combattants. Un Rangers est capable de prendre une initiative personnelle sans mettre à mal la mission. Il sera motivé ses soldats et pourra les pousser jusqu'au bout d'eux même.

Tous les candidats Rangers sont volontaires et donc tous peuvent se présenter la sélection se fera au fur et à mesure des épreuves. Mais avant de rejoindre la formation réelle ils doivent passer 4 jours de tests pour voir si le niveau du soldat est suffisant pour suivre le reste de la formation.

Le stage de qualification Ranger (US Army Ranger Course) dure huit semaines ; il est divisé en trois phases.

La première concerne les tactiques commando : endurance physique, explosifs et démolitions, topographie, emploi des systèmes de vision nocturne, guidage des avions d'appui.

La deuxième est censée inculquer aux volontaires les techniques de base de l'alpinisme ainsi que les finesses du déplacement en zone montagneuse et forestière.
Quant à la dernière, elle concerne les tactiques utilisables en zone marécageuse, l'aéromobilité (emploi des hélicoptères) ainsi que les opérations nautiques. Plus récemment, une période d'instruction d'une semaine relative aux terrains désertiques a été introduite.

Pour prétendre être affecté au 75th Ranger Regiment, les officiers et sous-officiers doivent être brevetés Ranger et être qualifiés parachutistes. A leur arrivée dans l'unité, ils suivent un Ranger Orientation Program tandis que les hommes du rang subissent le Ranger Indoctrination Program. Les hommes intégrant une unité Ranger peuvent postuler pour différents stages de spécialisation.

Parmi ceux-ci : explosifs, tireur d'élite, nageur de combat, éclaireur, opérations contre-terroristes, chuteur opérationnel et techniques de parachutage automatique en terrain difficile. En outre, les unités constituées participent régulièrement à des séjours d'entraînement au combat en zones urbaine, désertique, montagneuse et polaire. De la même manière, elles participent à des stages de combat en jungle ou à des exercices amphibies.


La phase d'évaluation est la suivante:

- Une course d'endurance de 3000 mètres que le candidat doit faire en moins de 14mn 54sec.

- Des séries d'abdominaux, de tractions et de pompes.

- Un démontage d'un fusil de type M16 A2.

- Un test de nageur de combat, c'est à dire qu'il doit pouvoir nager sur une distance de 15 mètres avec son arme et son équipement.

- Plongée d'une planche d'une hauteur de 3 mètres les yeux bandés et se débarrasser de son équipement sous l'eau.

- Courir un 8000 mètres en moins de 35 minutes.

- Un parcours d'orientation de jour comme de nuit. le parcours de jour doit être fait dans la limite des 5 heures et celui de nuit en moins de 3 heures.

- Un test de transmission et de décryptage.

- Les test se terminent par une marche e 13 kilomètres avec un sac de 18 kilogrammes.

Les candidats ayant échouer à des tests peuvent en recommencer certains.

- Entraînement:

L'entraînement à proprement dit peut enfin commencer pour former un véritable Rangers.

La phase 1 commence au Camp Rogers ou le candidat est formé au combat à main nue et travail son agressivité. Des parcours périlleux sur des poutrelles à plusieurs mètres de haut sont quotidien pour faire ressortir l'instinct de survie de chaque élèves.

C'est au Camp d' Harby que les élèves passent le parcours du combattant, qui se présente sous forme de 25 obstacles, ils y passent aussi des tests de parachutisme et de survie.

Les Rangers sont aussi formés pour mener des assauts ou des embuscades. Le plus souvent les élèves sont placés à tour de rôle en tant que meneur d'hommes et chef de groupe, ainsi les instructeurs peuvent voir ceux qui ont une âme du Rangers.

Chaque élève à la fin de sa mission est notée ce qui rentre en compte dans l'attribution du brevet de Rangers. Les instructeurs expliquent à chaques élèves comment utiliser au mieux leur équipement de survie.

Ensuite vient les mises en situation à grande échelle ou tous les élèves possédant le diplôme de parachutiste sont largués au dessus du désert Texan, ils doivent ainsi gérer eux même un groupe et sont inlassablement attaquer par des forces ennemis très agressives.

La phase du désert terminé, les hommes montent dans des C-130 et montent un assaut sur un campement. La phase suivante est une progression dans les montagnes rocheuses ou ils apprennent tous les techniques de corde et les différents rappel, à l'australienne par exemple.

Le Ranger en fin de formation apprend les techniques de survie en jungle, à manier les serpents venimeux de l'Amazone ou apprend à puiser sa nourriture de la nature.

A la fin de cette formation le Rangers reçoit son diplôme de Rangers et son insigne qui posera sur son épaule ainsi les camarades de son groupe pourront se fier à lui dans les moments délicats car ils aura acquis de techniques de survie et de combat qu'il pourra transmettre à ses equipiers et compagnons de fortune.

L'appartenance du 75th Ranger Regiment à la communauté des forces spéciales est contestée par nombre de chroniqueurs militaires. En effet, même si le régiment est stricto sensu rattaché à l'United States Army Special Operations Command (commandement des forces spéciales de l'armée de terre américaine), ses missions semblent se limiter à celles accomplies par l'infanterie aéroportée d'assaut classique.
Du reste, la proportion relative à l'instruction spécifique aux opérations spéciales est relativement faible au sein de l'ensemble du cursus de formation du régiment. Enfin, la qualification Ranger est accessible à l'ensemble des soldats de l'armée de terre américaine et s'apparente donc à une sorte de brevet commando non exclusivement réservé aux forces spéciales.

MISSION :

Les missions « traditionnelles » dévolues au 75th Ranger Regiment sont les suivantes : sabotage ou saisie d'objectifs à haute valeur stratégique, destruction des flux logistiques dans la profondeur du dispositif ennemi, attaque des réseaux de commandement.

Plus récemment, il a été décidé que l'unité devait avoir la capacité d'appuyer les opérations contre-terroristes ou de libération d'otages. Cela a bien failli être le cas en 1980 lorsqu'il fut prescrit à la Delta Force de libérer les otages américains détenus en Iran.

En cette occasion, une compagnie du régiment fut prépositionnée en Egypte ; dans le cadre de l'opération, elle devait sécuriser l'aéroport iranien de Manzariyeh où des avions de transport militaires américains devaient récupérer otages et membres du commando.

ORGANISATION :

L'unité est organisée selon une structure ternaire : trois groupes de combat par section, trois sections par compagnie, trois compagnies par bataillon, trois bataillons pour le régiment, l'effectif d'un bataillon Ranger étant d'environ 600 hommes.

Outre trois sections à 48 hommes chacune, la compagnie comprend un groupe de commandement ainsi qu'une section d'appui. Le groupe de commandement rassemble notamment les tireurs d'élite ainsi que les détachements de liaison et d'observation (guidage des appuis aériens ou des tirs de l'artillerie).

L'état-major régimentaire ainsi que le 3rd Battalion sont installés à Fort Benning ; les 1st et 2nd Battalions sont respectivement implantés à Hunter Army Airfield et Fort Lewis.

ÉQUIPEMENT :

Au niveau des appuis, chaque bataillon est doté de l'armement lourd suivant : 6 mortiers de 60 mm M224, 9 postes de tir pour missile antichar Javelin, 16 canons légers antichars de 84 mmCarl Gustav ainsi que 9 lance-roquettes incendiaires M202A1 de 66 mm.

Si l'on fait d'autre part le total de l'armement collectif détenu par le même bataillon, celui-ci s'établit comme suit : 64 lance-grenades M203 de 40 mm, 27 mitrailleuses M60 de 7,62 mm et 54 mitrailleuses légères M249E1 de 5,56 mm. Dans cet inventaire, le missile antichar Javelin fait figure de petit nouveau : la dotation complète du régiment n'a été réalisée qu'en mars 1997.

A ce sujet, il revint au 75th Ranger Regiment l'honneur de tester les systèmes de série en conditions climatiques polaires, ce qui fut fait en début d'année 1998 à Fort Greely (Alaska). En ce qui concerne la mobilité, chaque bataillon dispose notamment de 12 Ranger Special Operations Vehicles qui sont des Land Rover adaptées capables d'emporter un armement diversifié allant de la mitrailleuse lourde au lance-grenades automatique.

Lors de l'intervention américaine à la Grenade («Urgent Fury , en octobre 1983), deux bataillons furent parachutés à basse altitude au-dessus de l'île. Ils s'emparèrent de l'aéroport situé à Point Salines, participèrent à la libération de ressortissants américains et menèrent des opérations d'assaut aéromobile visant à liquider des poches de résistance. Au Panama, c'est le régiment dans son intégralité qui participa à l'opération Just Cause.

Un bataillon renforcé s'empara de l'aéroport international Omar Torrijos et d'une base aérienne afin de préparer l'arrivée des parachutistes de la 82nd Airborne Division. Les deux autres bataillons furent parachutés sur l'aéroport de Rio Hato.

Lors de la guerre du Golfe, des éléments du 1st Battalion furent déployés en Arabie Saoudite du 12 février au 15 avril 1991. Une compagnie du 3rd Battalion intervint en Somalie (opération Restore Hope) au cours de l'année 1993 ; là, elle détacha des éléments qui participèrent à un raid visant à capturer Mohamed Farah Aidid en date du 3 octobre. Au cours d'un combat qui dura 18 heures, six Rangers furent tués.

Quelques jours auparavant, un autre détachement s'était rendu maître des résidences de deux chefs de clan somaliens, Ali Ugas et Ahmed Jilao. Sous le régime dirigé par Syaad Barre, ce dernier avait tenu les fonctions de chef de la police




Serment du Ranger
Reconizing that I volunteered as a Ranger, fully knowing the hazards of my chosen profession, I will always endeavor to uphold the prestige, honor, and high esprit de corps of my Ranger Regiment.

( Reconnaissant m'être engagé en tant que ranger, en ayant une parfaite connaissance des dangers de ma profession, je jure de respecter le prestige, l'honneur et l'esprit de corps des rangers. )

Acknowledging the fact that a Ranger is a more elite soldier who arrives at the cutting edge of battle by land, sea, or air, I accept the fact that as a Ranger my country expects me to move farther, faster and fight harder than any other soldier.

( Je reconnais qu'un ranger est un soldat d'élite qui arrive sur le terrain au moment critique, par voie aérienne, maritime ou terrestre, qui doit donc toujours être plus rapide, se battre plus dur et plus longtemps, que tout autre soldat pour son pays. )

Never shall I fail my comrades. I will always keep myself mentally alert, physically strong and morally straight and I will shoulder more than my share of the task whatever it may be. One-hundred-percent and then some.

( Je ne dois jamais laisser tomber mes camarades. Je serai toujours à l'affût mentalement, fort physiquement, droit moralement et j'en ferai toujours plus que ma part de travail, quel qu'il soit, à cent pourcent. )

Gallantly will I show the world that I am a specially selected and well-trained soldier. My courtesy to superior officers, neatness of dress and care of equipment shall set the example for others to follow.

( Je prouverai au monde que je suis un soldat surentraîné et choisi pour mes capacités. Ma courtoisie envers mes supérieurs, mon port parfait de l'uniforme et le soin que j'apporte à l'équipement doivent servir d'exemple aux autres. )


Le 75ème régiment de rangers en Iraq.Energetically will I meet the enemies of my country. I shall defeat them on the field of battle for I am better trained and will fight with all my might. Surrender is not a Ranger word. I will never leave a fallen comrade to fall into the hands of the enemy and under no circumstances will I ever embarrass my country.

( J'affronterai les ennemis de mon pays avec ferveur. Je les vaincrai sur le champ de bataille et donnerai tout ce que j'ai dans le ventre. Un ranger ne se rend jamais. Je ne laisserai jamais tomber un camarade entre les mains des ennemis, et en aucun cas je ne ferai de tort à mon pays. )

Readily will I display the intestinal fortitude required to fight on to the Ranger objective and complete the mission though I be the lone survivor.

( Je donnerai tout ce que j'ai pour servir mon pays avec les rangers, pour accomplir ma mission, et même si je devais être l'unique survivant. )

Rangers lead the way!

( Les rangers ouvrent la voie ! )


Le 75th Ranger Regiment est organisé comme suit :

Quartier-général régimentaire basé à Fort Benning, en Géorgie
1st Battalion à Hunter Army Airfield, Géorgie
2nd Battalion à Fort Lewis, dans l'État de Washington
3rd Battalion à Fort Benning
Ranger Special Troops Battalion (RSTB), à Fort Benning
Chaque bataillon est organisé en quatre rifle companies (compagnies de fusiliers, appelées compagnies A à D), une Ranger Support Company (RSC) (soutien, compagnie E), et une reconnaissance platoon (section de reconnaissance).

Le Ranger Special Troops Battalion regroupe divers soutiens du régiment dont une compagnie de transmissions, une compagnie de renseignement militaire et la Regimental Reconnaissance Company (compagnie de reconnaissance régimentaire, RRC).
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par Admin le Ven 28 Mai - 6:47










Photo credit COURTESY PHOTO
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par Invité le Ven 28 Mai - 7:05

merci Daniel
très intéressant ok
c'est une formation basé sur celle des SAS.
on parle souvant des berets verts américains, me je pense qu'ils n'ont rien à leur envier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par Invité le Ven 28 Mai - 16:06

merci Daniel
tout a fait Laurent il n'y a qu'a voir l'assaut sur la pointe du hoc en juin 44 pour s'en rendre compte

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par olivier le Dim 30 Mai - 5:06

merci pour ces info
entrainement et sélection plus dur que les MARINES????????
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par Admin le Dim 30 Mai - 5:22

sylvain a écrit:merci Daniel
tout a fait Laurent il n'y a qu'a voir l'assaut sur la pointe du hoc en juin 44 pour s'en rendre compte

Elle fut le théâtre d'une des opérations du débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944. Située entre les plages de Utah Beach (à l’ouest) et Omaha Beach (à l'est), la pointe avait été fortifiée par les Allemands et, selon les reconnaissances aériennes alliées était équipée de pièces d'artilleries lourdes dont la portée menaçait les deux plages voisines. Il avait été jugé primordial, pour la réussite du débarquement, que les pièces d'artilleries soient mises hors-services le plus rapidement possible.

Cette mission fut confiée au 2e bataillon de Rangers américain qui réussit à prendre le contrôle du site au prix de lourdes pertes. Par la suite, les pièces d'artillerie se révèleront avoir été déplacées par les Allemands peu de temps auparavant et entreposées un peu plus à l'intérieur des terres.
Sur les 225 rangers qui débarquèrent ce jour là, 135, au 8 juin 1944, (en comptant les hommes du LCA 860) furent tués. Le lieutenant-colonel James Earl Rudder lui même fut blessé par deux fois durant cette opération.

Les 500 Rangers ayant débarqué à Omaha le 6 juin vers 7 heures 30 ont rencontré une très forte résistance sur la plage. Ils se sont séparés en deux groupes : l'un avec une cinquantaine de soldats qui ont débarqué comme prévu au secteur Charlie (Vierville), l'autre avec les centaines de Rangers restant à l'Est d'Omaha Beach devant Colleville, estimant que les soldats avaient plus de chance de survivre à l'Est que sur Charlie. En effet, sur la cinquantaine de soldats engagés sur Charlie, moins de dix ont réussi à survivre au débarquement tandis qu'à l'Est, une dizaine de Rangers ont trouvé la mort sur les centaines engagés.







Le courage des Rangers sur la plage d'Omaha a été exemplaire et ces hommes, particulièrement sur Charlie, ont ouvert des brèches au prix de pertes incroyablement élevées comme toutes les compagnies américaines sur Omaha.

De nos jours, la devise des Rangers, unité d'élite de l'Armée des Etats-Unis d'Amérique, est "Lead the Way, Rangers !" ("Montrez le chemin, les Rangers !"). Cette devise a été prononcée la première fois par le général Cota sur Charlie, pour encourager ces soldats à aider les Américains de la 29ème Division d'Infanterie U.S. ayant eux aussi de nombreuses pertes.





avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par Admin le Dim 30 Mai - 5:35

avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par Admin le Dim 30 Mai - 5:41



extrait du jeu vidéo
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par Admin le Dim 30 Mai - 5:46




Huit Rangers du 5 th Ranger Bn. viennent de recevoir la DSC pour leurs actions le 6 juin 1944 et lors de l'assaut de la pointe du Hoc.
Voici les noms dans l'ordre avec les compagnies d'appartenance, de G à D :
LTC Max Schneider C.O of the 5 th Ranger Bn , Capt George Whittington B.Co , 1st Lt Charles H.Parker A.Co , 1 st Lt Francis W. Dawson D.Co , Sgt Willie Moody C.Co, T/5 Howard Mc Kissick C.Co , Sgt Denzil R Johnson A .Co , Pfc Alexander W Barber Medical Det.
Le Chaplain Joseph Lacy ainsi que le major Sullivan ne sont pas sur la photo.
Pour la date avant le 23 juin 44, le lieu ?
Tous sont chaussés de bottes de saut et pour la plupart, ils ont placé des morceaux de voilure de parachute sur leurs casques.
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par Invité le Dim 30 Mai - 7:52

Merci Daniel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par olivier le Dim 30 Mai - 18:19

merci Daniel
les piéces d'artillerie a l'origine etaient des piéce de marines récupéré par les Allemands a st NAZAIRE il me semble qu'elles devaient armer le JEAN BART mais je suis pas sur???
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par Admin le Dim 6 Fév - 8:23

olivier a écrit:merci Daniel
les piéces d'artillerie a l'origine etaient des piéce de marines récupéré par les Allemands a st NAZAIRE il me semble qu'elles devaient armer le JEAN BART mais je suis pas sur???

je ne le pense pas Olivier j'ai trouvé ceci : Mis sur cale en janvier 1939 aux chantiers de la Loire de Saint-Nazaire, il est lancé le 6 mars 1940. Il est encore en construction lorsqu'éclate la Seconde Guerre mondiale. Devant l'avance allemande, sa construction est accélérée et le canal reliant son site de construction à la mer est fini à la hâte.

Le 19 juin 1940 à la suite d'un véritable exploit, sous la conduite du capitaine de vaisseau Ronarc'h, il parvient à s'évader de sa cale de construction à la barbe des premiers Allemands et à rallier Casablanca par ses propres moyens.

Le 8 novembre 1942, lors du débarquement allié en Afrique du Nord, le Jean Bart qui s'oppose au débarquement allié, est attaqué par des bâtiments américains qui l'endommagent gravement, sans pour autant le couler. Deux jours plus tard il recommence ses tirs et il subit alors une attaque aérienne et s'échoue dans le port. Ne pouvant être réparé sur place et terminé avant la fin des hostilités, il reste à Casablanca, et une partie de son artillerie principale est démontée pour servir de pièces de rechange au Richelieu. Le Jean Bart regagne Cherbourg le 25 août 1945.

avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par Invité le Mer 18 Mai - 10:07

Bonjour à vous,
Ma contribution à ce post



















RANGER QUALIFICATION TAB


RANGER QUALIFICATION
MODELE BLACK & GOLD
MODELE 1950'

RANGER QUALIFICATION TAB


RANGER QUALIFICATION
MODELE BLACK & GOLD
MODELE 1989'



Dernière édition par chesty le Mer 18 Mai - 10:33, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par Invité le Mer 18 Mai - 10:31

Re:
Je vous présente la PURPLE HEART


PURPLE HEART
BOX LUXE
MODELE WORLD WAR II



PURPLE HEART
MODELE WORLD WAR II


PURPLE HEART RIBBON
MODELE WORLD WAR II


PURPLE HEART LAPEL BUTTON
MODELE WORLD WAR II

Nom : DAVEY
Prénom : OTIS W
Battalion: 1
Company: RFHQ
Rank: 1st Lieutenant
Service Number: 1821831
KIA : le 31 janvier 1944'
Lieu: Anzio en Italie

Le Lt Otis Davey après avoir été au 1st Ranger bataillon fut transferé au 3rd Ranger Batallion !
Il prit le commandement du "cannon company" composé de 4 Halftracks montés de canon de 75 mm en remplacement du Lt shunstrom .
Le 31 Janvier peu avant 11h00 , le Lt Otis Davey à la tête de deux de ses halftracks du Cannon company ainsi que 2 tanks se prepare en soutien a une attaque 4 th Ranger Batallion prévue a 11h00.
Il ouvre la trappe de son véhicule et en sortant la tête pour parler au Major Nye , un allemand l'abat d'une seule balle en pleine tempe !

Shoulder Sleeve Insignia du RANGER BATTALION


RANGER BATTALION
MODELE WORLD WAR II

Nom du vétéran : DAVIDSON
Prénom du vétéran : ELMER
Rank : Sergeant
Service Number: 39201918
Battalion & Cie : 2nd Battalion - A Company

2nd RANGER BATTALION SCROLL


2nd RANGER BATTALION
SCROLL
MODELE WORLD WAR II

Nom du vétéran : WILLIAMS
Prénom du vétéran : ROGER T
Rank : Private First Class
Service Number: 31334524
Battalion & Cie : 2nd Battalion - B Company

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par Invité le Mer 18 Mai - 10:43

Merci Chesty pour le complément

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par olivier le Mer 18 Mai - 18:30

chesty ok
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par Admin le Dim 22 Mai - 6:42

ca c"est de la collection et bien documenté Chesty
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des Rangers US

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum