Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

400 déserteurs dans l'armée de terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

400 déserteurs dans l'armée de terre

Message par Invité le Ven 28 Mai - 13:15

«Devenez vous-même»: l'armée de terre française, qui se flatte d'être le premier recruteur de France lançait récemment sa campagne 2010-12 avec l'ambition de «révéler la transformation positive de l'individu». Mais il faut croire que ce message ne convainc pas tout le monde au sein de ses troupes: «A la date du 8 décembre 2009, 391 militaires étaient considérés comme déserteurs au sein de l'armée de terre», a répondu le ministère de la Défense à une question écrite de Marylise Lebranchu, députée PS du Finistère. Un chiffre rapporté par le blog Secret Défense, qui promet de publier ceux de l'armée de l'air et la marine s'il les obtient.

391 déserteurs, cela semble beaucoup, mais on ne peut pas comparer aux années précédentes, le ministère de la Défense ne détenant pas de données avant qu'ait été émise la directive ministérielle du 10 décembre 2009 relative à la lutte contre l'absentéisme des militaires.

Mais en l'absence de chiffres précis, le ministère de la Défense estime que «ces dernières années», «les absences irrégulières non justifiées faisant l'objet d'une procédure de désertion ont concerné annuellement près de 2.000 militaires de l'armée de terre».

Les sanctions encourues par les militaires en cas de désertion sont à la fois pénales, disciplinaires et financières. Sur le plan disciplinaire, le commandement mène une politique rigoureuse de sanction, explique Jean-Dominique Merchet:

Les sanctions appliquées pour une première désertion sont de l'ordre de 20 jours d'arrêts et de 40 jours pour une deuxième désertion. Au-delà, une résiliation de contrat est envisagée au titre du commandement.

Dans l'armée, la désertion est considérée très souvent comme un crime sérieux, mais surtout en temps de guerre, où les peines peuvent aller jusqu'à l'éxécution. Pour un petit voyage dans le temps, rappelons qu'en France sous l'Ancien Régime les déserteurs étaient condamnés à mort, jusqu' à une ordonnance de Louis XVI en 1776 qui leur impose la chaine et le boulet. Pendant la Première Guerre mondiale, le nombre des condamnations pour désertion avait augmenté brusquement pendant et après les mutineries de 1917, année où elle avaient concerné 21.174 soldats.

L'armée de terre compte près de 400 déserteurs (actualisé)

Selon le ministère de la Défense, qui répondait à une question écrite de Marylise Lebranchu, député PS du Finistère, "à la date du 8 décembre 2009, 391 militaires étaient considérés comme déserteurs" au sein de l'armée de terre. On ne dispose d'aucun chiffre concernant l'armée de l'air et la marine, mais ce blog les publiera s'il parvient à les obtenir.

Parmi ces déserteurs, 12 servaient au sein de la Légion étrangère (3%), 35 au sein de la brigade parachutiste (dont certains sont des légionnaires), 12 à la brigade d'infanterie de marine et 1 à la brigade des forces spéciales.

En l'absence de chiffres précis, le ministère de la Défense estime que "ces dernières années", "les absences irrégulières non justifiées faisant l'objet d'une procédure de désertion ont concerné annuellement près de 2 000 militaires de l'armée de terre". Il faut en effet savoir que jusqu'à la directive ministérielle du 10 décembre 2009 relative à la lutte contre l'absentéisme des militaires, les armées n'étaient pas dans l'obligation d'avoir un suivi particulier de ces données, au niveau central. L'armée de terre "ne détient donc pas d'historique sur les absences irrégulières", assure le ministère. Mais quid de la DPSD ?

Selon le ministère de la Défense "l'absence irrégulière est déclarée au lendemain du premier jour d'absence non justifié d'un militaire. Les militaires concernés bénéficient toutefois d'un délai de grâce (en moyenne de 15 jours) pour régulariser leur situation avant la mise en oeuvre d'une procédure de désertion. Les sanctions encourues par les militaires en cas de désertion sont à la fois pénales, disciplinaires et financières". Ces infractions de désertions sont systématiquement dénoncées au procureur de la République, indépendamment de la situation individuelle du déserteur. " Sur le plan disciplinaire, le commandement mène une politique rigoureuse de sanction. Les sanctions appliquées pour une première désertion sont de l'ordre de 20 jours d'arrêts et de 40 jours pour une deuxième désertion. Au-delà, une résiliation de contrat est envisagée au titre du commandement. Le taux de sanction est cependant susceptible d'évoluer en fonction des raisons invoquées par le militaire pour justifier son absence. Sur le plan financier, le versement de la solde n'était auparavant interrompu qu'après le signalement par l'autorité militaire de la désertion, donc à l'issue du délai de grâce. La directive du 10 décembre 2009 précitée prévoit désormais que l'absence de « service fait » peut entraîner le non-versement de la solde dès le premier jour d'absence irrégulière".

Moins de 400 militaires en situation d' "absence irrégulière" représente à peine 0,3% des effectifs de l'armée de terre. Autant dire qu'il s'agit là de la "friction" propre à toute collectivité humaine - quasiment impossible à réduire.

http://www.slate.fr/story/22051/400-deserteurs-armee-de-terre

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/05/larm%C3%A9e-de-terre-compte-pr%C3%A8s-de-400-d%C3%A9serteurs.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 400 déserteurs dans l'armée de terre

Message par Invité le Ven 28 Mai - 16:37

0,3% pas de quoi s'affoler non plus

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 400 déserteurs dans l'armée de terre

Message par Invité le Ven 28 Mai - 16:46

Ce n'est qu'une information glanee sur internet;

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 400 déserteurs dans l'armée de terre

Message par olivier le Ven 28 Mai - 17:44

oui pas de quoi fouetter un chat 0.3 pour cent
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: 400 déserteurs dans l'armée de terre

Message par Invité le Ven 28 Mai - 20:55

lafleur931 a écrit:Ce n'est qu'une information glanee sur internet;

et merci a toi de la faire passée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 400 déserteurs dans l'armée de terre

Message par Invité le Sam 29 Mai - 6:20

merci Lafleur, cela ne m'étonne pas
sans vouloir prend la défense de certain, lors du recrutement, il est promis aux nouvelles recrues les postes pour lesquels ils s'engagent, puis arrivée en unité c'est tout autrement, j'ai pu en parler avec des jeunes recrues lors de la St MICHEL,Ils se demandent ce qu'ils font là, et ne pensent qu'à rentrer chez eux....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 400 déserteurs dans l'armée de terre

Message par Invité le Sam 29 Mai - 8:01

Je vois que rien n'a change en plus de 40 ans;
La Grande Muette faisait les memes promesses en 1969

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 400 déserteurs dans l'armée de terre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum