Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Le Capitaine Hamacek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Capitaine Hamacek

Message par Admin le Mar 17 Nov - 6:36

Le 1er décembre 1923, Georges Marion-Pierre HAMACEK naissait à Paris dans le XIIIe arrondissement. Le 11 mai 1953, il est tué au combat à la tête de la 4e Compagnie du 2e Bataillon Etranger de Parachutistes.

A travers les nombreux témoignages recueillis à son sujet, on découvre un officier exceptionnel qui a mis sa vie au service de la France jusqu'au sacrifice ultime.

A son arrivée à CARPIAGNE, le sous-lieutenant HAMACEK se porte volontaire pour un séjour de deux ans en Extrême-Orient. En avril et en mai, le Bataillon s'embarque à Marseille à destination de SAIGON. Le~ 1er Bataillon du 3e R.E.I. est commandé comme suit

CdB : CBA LAIMAY
Adjoint: CNE PFIRMANN
C.A.: CNEBECK
Section Pionniers : SLT HAMACEK
3e Compagnie 1ère section : SLT MOREAU
2e section : SLT FAULQUES
3e section : ASP BIROLET
4e section : SLT ROBIN
La section de pionniers débarque à SAIGON le 11juin 46 et relève avec l'ensemble du 1/3 R.E.I. le 1er Bataillon de la 13e D.B.L.E. en COCHINCHINE. Les sections sont réparties en poste dans les sous-secteurs. Patrouilles, ouverture de routes, recherches de renseignements durent jusqu'au mois de novembre.

La situation au TONKIN ne cessant d'empirer, le commandement juge plus prudent d'en renforcer le potentiel opérationnel. Embarqué le 2 décembre 1946 à bord du "JOFFRE" et du "JULES VERNES", le 1/3 R.E.I. débarque à HANOI le 5 décembre 1946. Le Commandant CABIRO raconte sa rencontre deux jours plus tard avec Georges HAMACEK :

«Le Bataillon (1/2 R.E.I.) débarque sur le port d'HAIPHONG noyé de crachin. Parmi l'aréopage d'officiers très supérieurs qui l'y attendent, deux jeunes officiers de Légion en dominent le lot par la taille. Ils y ont été dépêchés par le Commandant LAIMAY, commandant le 1/3 R.E.I. pour convier leurs camarades du 2, venant du SUD-ANNAM, à partager leur popote installée près de là. En plus des deux camarades qui nous ont accueillis au débarquement, Roger FAULQUES et Georges ROBIN, j'aurai ce soir là, le plaisir de faire connaissance, en dînant en face de lui, d'un autre sous-lieutenant de ce prestigieux Bataillon, Georges HAMACEK qui s'y est déjà fait un nom à la tête de sa section de pionniers. Cheveu taillé court, comme il se doit, visage aux joues pleines, des yeux rieurs d'un bleu très profond. Il est du même âge que son plus jeune légionnaire et tous lui vouent une véritable adoration (...). A la fin du repas, au moment du café, je le verrai tirer de sa poche une courte bouffarde, un "brûle gueule" culotté qu'il portera à son sourire, sans que je puisse me souvenir le lui avoir vu allumer ou sortir de son fourneau le moindre volute de fumée ~...). Nos routes se croiseront à nouveau sans nous donner l'occasion de nous revoir, lorsqu'à la mi-47 notre Bataillon parti relever le sien à NAM DINH puis à HAIDUONG (...). Il avait eu l'occasion de s'illustrer plusieurs fois dans ces "secteurs pourris" (...)depuis lors, bien des années ont passé, mais bien que la Légion ne pleure pas ses morts, lorsque entre anciens nous évoquons le souvenir des amis disparus que nous avons aimés, c'est le souvenir de Georges HAMACEK qui revient parmi les premiers : son élégance physique et morale, sa jeunesse enthousiaste, sa détermination sans faille et sa volonté de fer ».

En ce mois de décembre 46, le 1/3 R.E.I. s'installe en postes à la périphérie d'HAIPRONG (delta du Fleuve Rouge). Il s'agit alors de dégager RANOI et de rétablir les liaisons sur la RC 1. La maîtrise des axes entre HAIPHONG et RANOI est peu à peu rétablit. Le 17 décembre, le Sous-lieutenant RAMACEK est cité pour la troisième fois.

A partir de janvier 1947, le 1/3 R.E.I. participe au dégagement de l'axe HANOI-NAM DINH puis opère en direction de TAI BINH. Les embuscades surtout "fluviales" sont nombreuses. A la tête de sa "section de pionniers d'assaut" Georges HAMACEK est à nouveau cité à l'ordre de la division. Le Général SALAN loue ce "jeune chef plein d'allant et courageux, toujours volontaire pour les missions d'avant-garde". Il est promu au grade de Lieutenant.

Les résistances sont peu à peu neutralisées, le Bataillon s'installe à NAM DINH puis relève le 1/2 R.E.I. à HAIDUONG. A la fin de 1947, le 1/3 R.E.I. rejoint la R.C. 4, le Lieutenant HAMACEK y commande la Compagnie d'Appui de Bataillon (CAB)

Les combats au TONKIN se poursuivent. La ténacité et le courage au combat de Georges HAMACEK sont cités en exemple. Au cours des opérations du 17 au 26 octobre 1947, il oblige un adversaire tenace et supérieur en nombre à se replier au cours d'un combat ininterrompu. Il permet ainsi l'encerclement et la prise de GIALOC puis du village de PHONG LAM. Il est à nouveau cité dans l'Ordre Général n0 25 (19.1.48) par le Général VALLUY, Commandant Supérieur des Troupes~ Françaises en Extrême-Orient. Un mois plus tard, il est affecté au sous secteur de BAC KAN comme officier de renseignement. Toujours volontaire, il se distingue lors d'embuscades sur la R.C. 3 et lors du déblocage de PHU TONG HOA (Tonkin). Il est fait Chevalier de la Légion d'Honneur et prend le commandement de la ire Compagnie du 1er Bataillon du 3e R.E.I.


A l'hiver et au printemps 52, les Divisions Vietminh 316 et 320 se sont infiltrées dans le delta du Fleuve Rouge, la première au nord sur BAC NINH et HAIDUONG, la seconde au sud en direction de NAM DINH. Le Général SALAN, Commandant en chef décide d'évacuer les vingt deux mille hommes engagés à HOA BINH et de les affecter à la pacification du delta. Une série d'opérations combinées vont alors se dérouler pendant plusieurs mois mettant en œuvre plusieurs Groupements Mobiles. ("Crachin, Ouragan, Mercure, Amphibie").

C'est dans ce contexte que le Lieutenant HAMACEK rejoint le 2e B.E.P. au TONKIN, région qu'il connaît bien pour y avoir combattu lors de son premier séjour.

Les troupes françaises font effort fin avril dans la zone nord. Les opérations PORTO, TUCO, POLO se succèdent afin de nettoyer la région nord-ouest d'HAIDUONG où étaient établis le 98e Régiment et deux Bataillons du 174e Régiment Vietminh. Les Groupements Mobiles sont accompagnés par le 10e BPCP, le 2e BEP, les 2e, 5e et 7e BPC. Les opérations se terminent par l'anéantissement du régiment 98 qui laisse 898 tués et 1067 prisonniers sur le terrain.






Le 17 juin 52, le Lieutenant HAMACEK prend le commandement de la 4e Compagnie du 2e B.E.P. Le 2e B.E.P. est alors constitué de quatre compagnies de combat et d'une compagnie de commandement de bataillon avec une section de mortiers de 81 mm. Il est commandé comme suit

CdB: CBA BLOCH

Adjoint: CNE MERGLEN

2e CIPLÈ
CNE DENOIX DE SAINT-MARC 5e Cie
LTN LEMAIRE 6e Cie
LTN VIAL
C.C.B.
CNE JEANNEROT 4e Cie:
LTN HAMACEK
Adjoint:
LTN GILLOT
1°Son
S/Chef FROUART
2°Son (Viet):
LTN CARROUGEOT
3°Son (Mixte):
S/Chef LAGNEL
4°Son (mixte):
S/Chef KAUDERER


L'Adjudant-Chef FROUART (S/Chef, Chef de section de la compagnie HAMACEK en 52-53) témoigne

A partir de 1952 les Bataillons "Para-Légion" ont engagé, sous contrats de un à trois ans, des vietnamiens volontaires. Ces vietnamiens constituèrent parfois plus du tiers des effectifs et ceci pour des raisons de renforts insuffisants compte tenu des pertes aux combats. C'est pourquoi une section de la compagnie est vietnamienne et deux autres sont mixtes. A la CIPLE (Compagnie Indochinoise de Para de Légion Étrangère) du Commandant DENOIX de SAINT-MARC par exemple, seul le Commandant de compagnie, son adjoint, les chefs de section, et quelquefois les sous-officiers adjoints sont légionnaires. La totalité de l'effectif est vietnamien ».

La compagnie HAMACEK opère dans le delta tonkinois en juin et en juillet en renfort de Groupements Mobiles où affectée temporairement à des postes sur la R.C.î. L'Adjudant-Chef FROUART écrit « La durée (des affectations sur la R.C.î) varie de 8 jours à trois semaines entre deux relèves d'unité de secteur affectées en titre à ces postes. Nous assurons des missions de sécurité des villages environnants, de l'axe R.C.î (HANOINAM DINH), un travail de routine constitué d'ouverture de routes le matin, de surveillance et de patrouille dans les villages le jour, d'embuscades de nuit surtout sur la R.C. i et les voies adjacentes ainsi que sur la digue du Fleuve Rouge. En juillet nous opérons dans la région de HUNG YEN (Cf. carte). Le Lieutenant GILLOT sera blessé et évacué sur l'hôpital militaire d'HANOI, la section m'est confiée. A son retour, il deviendra Officier Adjoint à la Compagnie».

A l'approche de sa campagne d'automne d'incrustation dans le delta, HUNG YEN, plate-forme centrale du delta est en effet particulièrement visée par le Vietminh. Le Colonel GUILLARD, commandant les opérations sur HUNG YEN donne son intention aux commandants de Bataillon : (il s'agit de) « réaffirmer sans retard notre liberté de manœuvre dans le secteur de HUNG YEN et de jeter par une action de plusieurs jours, la perturbation dans le dispositif Vietminh, d'inquiéter son commandement et en définitive de gagner du temps ».

Promu au grade de Capitaine, Georges HAMACEK 'est à nouveau cité à l'ordre de la Division. Le 8 juillet sa compagnie détruit une section rebelle ». Dans la soirée il demeure sur place avec une poignée d'hommes déguisés en Vietminh pour recueillir des renseignements et faire d'autres prisonniers. A partir de cette date le 2e B.E.P. va être engagé dans toutes les opérations de la Moyenne Rivière Noire. Le CNE HAMACEK: 4e Compagnie, 2e Bataillon Etranger de Parachutistes
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Hamacek

Message par Invité le Mar 17 Nov - 6:59

merci Daniel :OK:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Hamacek

Message par Invité le Sam 30 Jan - 5:43

Merci Daniel
une Promo, la 176ème Promotion de Saint-Cyr (89-92)porte son Nom

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Hamacek

Message par Invité le Sam 30 Jan - 6:16

grand soldat
merci daniel et Nesty

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Hamacek

Message par Admin le Sam 30 Jan - 7:42

tien oui un petit complément L'Adjudant-Chef FROUART était aussi appelé " Neness" mais ce n'est pas le nôtre
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Hamacek

Message par Invité le Sam 30 Jan - 9:20

Merci !!!!!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capitaine Hamacek

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum