Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Deux Blessés du COS au Niger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deux Blessés du COS au Niger

Message par Admin le Mar 11 Jan - 7:11

marianne2.fr Rédigé par Jean-Dominique Merchet le Dimanche 9 Janvier 2011 à 10:28
Selon nos informations, deux militaires français du Commandement des opérations spéciales (COS) ont été blessés samedi dans des combats avec les miliciens d'AQMI (Al-Qaida au Maghreb islamique). Les militaires français sont intervenus "en coordination" avec l'armée nigerienne à la suite de l'enlèvement, vendredi soir, de deux jeunes Français à Niamey, la capitale du Niger. Les corps de ces deux Français ont été retrouvés, sans que l'on connaisse encore avec précision les circonstances de leur mort. Le ministère de la Défense laisse entendre qu'ils auraient été "exécutés" par leurs ravisseurs.
A la suite de l'enlèvement de ces deux Français, la garde nationale nigerienne a pris en chasse leurs ravisseurs dès la nuit de vendredi à samedi, de manière très "pro-active" selon un proche du dossier. Ils bénéficiaient du soutien d'un avion français ATL 2, qui a permis de localiser leur véhicule filant vers le nord et de tenter de les intercepter. Au cours d'un premier affrontement avec AQMI, des nigeriens ont été blessés, notamment l'officier commandant la garde nationale. Le commando d'AQMI a pu prendre la fuite. L'ATL 2 de la Marine a, dans un premier temps, perdu le contact avec le 4x4 avant de retrouver sa trace.

Les militaires français présents au Sahel sont intervenus à leur côté. Un avion de patrouille Atlantic 2, basé à Niamey, a participé à l'opération de traque du 4x4 d'Aqmi, suivi par les Nigeriens.
D'autres moyens aériens ont, selon toute vraisemblance, été engagés, mais - faute d'absolue certitude - il a été décidé de ne pas intervenir par la force en tirant sur le véhicule.

Des forces spéciales françaises ont été déposées dans le secteur de la frontière entre le Niger et le Mali(0 200 km au nord de Niamey), où le commando d'AQMI tentait de se réfugier. Des combats, de jour, ont eu lieu au cours desquels deux militaires français ont été blessés.

Une opération spéciale, techniquement et tactiquement complexe, a été montée en moins d'une douzaine d'heures en mobilisant les moyens militaires présents dans la région. Les hommes du COS ont installés un "bouchon" pour empêcher les terroristes d'AQMI de rejoindre leur sanctuaire au Mali, où sont déjà détenus les otages enlevés à Arlit.

L'état-major des armées ne livre pas de détails sur le mode opératoire de cette opération spéciale. Toutefois, le largage de parachutistes fait partie de la large panoplie de moyens utilisés samedi.

On ignore le bilan du côté d'AQMI, mais il pourrait être élevé. Des sources non officielles avancent le chiffre de trois morts - alors que le commando qui a enlevé les Français ne comprenait que quatre hommes.

La France entretient un dispostif militaire non négligeable au Sahel. Des forces spéciales, avec des moyens aériens (hélicoptères et avions de transport) sont basées en Mauritanie et au Burkina Faso. Une présence plus modeste est signalée au Mali et dans le nord du Niger. Des avions de patrouille maritime (aussi efficace dans le désert qu'au dessus de la mer) sont toujours basés à Niamey.

avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux Blessés du COS au Niger

Message par Invité le Mer 12 Jan - 5:44

Merci Daniel pour l'info

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum