Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Libye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Libye

Message par Invité le Ven 18 Mar - 5:45

H1>Libye : l'ONU autorise une intervention

vendredi 18 MARS 2011, 00:04 Monde Le Conseil de sécurité a voté jeudi soir une résolution pour assurer la protection des Libyens.

Le texte a été adopté par 10 voix. Une résolution franco-britannico-libanaise qui prévoit l'instauration d'une zone d'exclusion dans le ciel libyen a été votée jeudi soir à New York. "Toutes les mesures nécessaires" sont désormais autorisées pour protéger les civils et imposer un cessez-le-feu à l'armée libyenne. Ce qui revient, en langage diplomatique, à avoir recours à des actions militaires.
La Chine et la Russie se sont abstenues mais n'ont pas utilisé leur veto pour bloquer le texte.
"Prenons garde d'arriver trop tard"
Avant le vote, Alain Juppé, venu défendre le texte au nom de la France, a prononcé un plaidoyer dans lequel il a exhorté les pays membres à voter cette résolution. "C'est une question de jours, c'est peut-être une question d'heures", a-t-il lancé. "Chaque jour, chaque heure qui passe alourdit le poids de la responsabilité qui pèse sur nos épaules. Prenons garde d'arriver trop tard, ce sera l'honneur du Conseil de sécurité d'avoir fait prévaloir en Libye la loi sur la force, la démocratie sur la dictature, la liberté sur l'oppression", a encore fait valoir le locataire du Quai d'Orsay.
"Un appel à s'entretuer"
La Libye a estimé que la résolution de l'ONU menaçait son unité et constituait un "appel aux Libyens à s'entretuer", a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Khaled Kaaim.
Quelques heures avant le vote, Mouammar Kadhafi avait averti que ses forces entreraient dans la soirée dans Benghazi, ajoutant qu'elles feraient preuve d'aucune miséricorde pour quiconque leur résisterait. "C'est fini (...) Nous arrivons ce soir !", avait-il lancé. "Préparez-vous à sortir de chez vous dès ce soir. Nous vous trouverons jusque dans vos placards".
Une foule en liesse
A Benghazi, fief des insurgés, la résolution a été accueillie par des tirs de joie. Une foule en liesse agitant des drapeaux tricolores datant de la monarchie s'est rassemblée mercredi soir dans le centre de la ville pour saluer bruyamment le vote de l'ONU. Selon des images en direct de la chaîne de télévision qatarie Al Djazira, des coups de feu ont été tirés en l'air en guise de célébration. La foule brandissait des pancartes à l'adresse de Kadhafi sur lesquelles on pouvait lire "Benghazi ne t'aime pas".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message par Admin le Ven 18 Mar - 6:15

merci Cousin on va voir ce que cela va changer
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message par olivier le Ven 18 Mar - 6:30

OUI Daniel la mise en place risque de prendre du temps
Merci Sylvain
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message par Invité le Ven 18 Mar - 15:37

Libye : l'UE examine le cessez-le-feu

vendredi 18 MARS 2011, 10:50


EN DIRECT - Suivez avec Europe1.fr les événements de la journée de vendredi en Libye.
Au lendemain du vote de la résolution de l'ONU autorisant une opération armée en Libye et l'instauration d'une zone d'exclusion aérienne, plusieurs Etats, dont la France, se préparent à intervenir dans les heures qui viennent. Les forces du colonel Kadhafi bombardent intensément Misrata, à l'ouest du pays et veulent encercler Benghazi, siège des rebelles.

16h12 : Des explosions entendues près de Tripoli. Alors qu'un cessez-le-feu a été décrété par le régime de Mouammar Kadhafi, de fortes explosions ont été entendues vendredi depuis le centre de la capitale libyenne. Des témoins et journalistes présents dans la capitale libyenne ont entendu le bruit d'une série de six à huit détonations.
16h00 : Merkel sera samedi à Paris pour le sommet UE-UA-Ligue arabe. La chancelière allemande a annoncé vendredi qu'elle participerait samedi à Paris au sommet Union Européenne-Union Africaine-Ligue arabe sur la Libye.
15h59 : Le départ de Kadhafi, "objectif final". L'"objectif final" de la résolution 1973 adoptée par le Conseil de sécurité des Nations unies doit être le départ de Moummar Kadhafi, a déclaré vendredi la secrétaire américaine d'Etat. Hillary Clinton a assuré que cette résolution, qui instaure une zone d'exclusion dans le ciel libyen et autorise "toutes les mesures nécessaires" pour assurer la protection des civils, n'est "qu'une étape importante".
15h53 : Les Etats-Unis réfléchissent aux mesures à mettre en place. La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a indiqué "explorer les mesures les plus efficaces" pour mettre fin à la crise en Libye, au lendemain du vote à l'ONU autorisant un recours à la force contre le régime Kadhafi.
15h45 : Le sommet UE-UA-Ligue arabe confirmé à Paris. Un sommet Union européenne-Union Africaine-Ligue arabe sur la Libye se tiendra samedi à Paris en présence du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. Selon Hicham Youssef, directeur du bureau du chef de l'organisation panarabe Amr Moussa, "il ne durera qu'une journée pour examiner la situation en Libye et la manière d'y faire face à la lumière de la dernière résolution de l'ONU". La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a annoncé qu'elle y participerait.
15h40 : L'Italie ferme son ambassade à Tripoli.L'Italie a décidé la fermeture de son ambassade à Tripoli comme "première conséquence de l'adoption de la résolution" de l'ONU jeudi soir.
15h02 :La communauté internationale ne va pas "se laisser tromper". Le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a assuré que la communauté internationale "ne va pas se laisser tromper" par le régime libyen "et va vérifier par tous les moyens le degré de respect" de la résolution de l'ONU sur la Libye.
15h01 : L'UE vérifie les détails de l'annonce de cessez-le-feu. L'Union européenne est en train "d'examiner" les détails de l'annonce de cessez-le-feu par le régime libyen. La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton a souligné qu'il fallait s'interroger sur sa "signification".
14h50 : Le commandant des rebelles libyens, Khalifa Heftir, a déclaré que le cessez-le-feu annoncé un peu plus tôt par le régime n'était "pas important" pour l'opposition, estimant qu'il s'agissait d'un coup de "bluff" de Mouammar Kadhafi.
14h35 : La Grande-Bretagne s'est montrée sceptique après l'annonce du cessez-le-feu par Mouammar Kadhafi. "Nous le jugerons à ses actes et non à ses paroles", a déclaré le Premier ministre David Cameron vendredi dans une interview à la BBC.
14h20 : Berlin a refusé d'intervenir militairement par peur de victimes civiles, comme en Irak et en Afghanistan, a expliqué vendredi son chef de la diplomatie Guido Westerwelle.
14h03 : Quatre journalistes libérés. Le New York Times annonce que la Libye va libérer ses quatre journalistes disparus.
14h02 : La France reste prudente après l'annonce du cessez-le-feu par la Libye. "Il faut rester très prudent", a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. "Il (Mouammar Kadhafi) commence à avoir peur mais sur le terrain, la menace n'a pas changé".
13h40 : La Libye décide un cessez-le-feu immédiat et accepte la résolution de l'ONU. La Libye a annoncé vendredi qu'elle mettait fin à toutes les opérations militaires à la suite de la résolution votée par le Conseil de sécurité de l'ONU dans la nuit. Elle appelle à l'ouverture d'un dialogue avec toutes les parties.
13h20 : La faiblesse du dispositif militaire libyen. ll y a 1.500 km d'étirement entre le quartier général de Kadhafi à Tripoli et l'avant-garde de ses troupes qui assiège Benghazi, analyse Didier François, spécialiste des questions défense sur Europe 1. En plein désert cette distance est un vrai cauchemar pour les colonnes de chars ou camions citernes. C'est cette longue ligne de communication très vulnérable qui devrait être la cible des premières frappes aériennes, car si cette voie de ravitaillement venait à être coupée, le gros des troupes fidèles à Kadhafi serait totalement paralysé, explique le journaliste.
13h15 : L'Espagne met à disposition de l'Otan deux bases. L'Etat mettra également à disposition des moyens aériens et navals dans le cadre d'une éventuelle opération en Libye, une fois obtenue l'autorisation du Parlement.
13h01 : Le groupe PS demande la convocation immédiate du Parlement, déclare le président du groupe socialiste au Sénat, Jean-Pierre Bel.
13h00 : Sommet tripartite samedi à Paris sur la Libye. La France va accueillir une réunion internationale en présence du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, avec des représentants du monde arabe pour évoquer d'éventuelles actions en Libye.
12h55 : Médiation de l'Union africaine. Le président sud-africain Jacob Zuma va envoyer des représentants ce week-end en Libye dans le cadre d'une mission de l'Union africaine (UA) pour tenter de résoudre la crise qui secoue le pays
12h46. Le nom mystérieux de la base militaire de Solenzara. En cas d’intervention militaire internationale, la base de Solenzara, en Haute-Corse, pourrait être utilisée comme point de départ des frappes aériennes. Une base baptisée Preziosi du nom d’un capitaine d’origine corse dont l’avion avait été abattu au-dessus du désert libyen en 1942. Une rumeur a longtemps couru à son égard : il serait, ironie de l’histoire, le véritable père de Kadhafi, raconte Jean-Sébastien Soldaïni, le correspondant d’Europe 1 en Corse.
12h35. Les Libyens entre euphorie et angoisse. Dans l’attente d’une intervention armée internationale, "tout le monde regarde le ciel", relate Emmanuel Renard, l’envoyé spécial d’Europe 1 en Libye, dans l’édition de la mi-journée. Les Libyens semblent partagés entre euphorie et angoisse, redoutant encore que les forces pro-Kadhafi les utilisent comme boucliers humains.
12h28 : Une attaque contre des civils à Benghazi serait un crime de guerre, met en garde le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Luis Moreno-Ocampo.
12h23 : La résolution de l'Onu n'induit pas une "invasion" de la Libye, selon le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa. "L'objectif est de protéger les populations civiles, pas d'envahir ou d'occuper (la Libye), a-t-il déclaré. "Nous demandons aux deux camps de ne pas aller trop loin", a poursuivi le secrétaire général de l'organisation panarabe.
12h17: Kadhafi promet l'"enfer" à ceux qui attaqueraient la Libye. Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a mis en garde vendredi contre toute offensive sur la Libye, menaçant de "transformer en enfer la vie" de ceux qui attaqueraient la Libye.
12h10 : La Grande-Bretagne participera aux opérations. Des avions de combat Tornado et Eurofighter vont être mobilisés.
12h05 : Vols interdits vers la Libye. L'agence de contrôle aérien européenne (Eurocontrol) annonce avoir interdit les vols civils vers la Libye.
12h04 : La Libye nie avoir fermé son espace aérien, selon l'agence de contrôle aérien européenne.
12h02 : Les Egyptiens livreraient des armes à la rébellion. L'Egypte a commencé à livrer des armes à la rébellion libyenne avec l'aval de Washington, selon le Wall Street Journal. Les livraisons, qui ont débuté il y a quelques jours à la frontière, concernent des armes de petit calibre, principalement des fusils d'assaut et des munitions, dit le journal.
12h00 : La Belgique prête à une opération militaire. Le consensus est large dans la classe politique belge sur la nécessité d’empêcher le leader libyen d’écraser la rébellion de Benghazi, rapporte le quotidien belge Le Soir. Mais cette mobilisation ne serait pas automatique et ce serait "à l’Otan de mobiliser les forces qui lui semblent opportunes".
11h38 : La Russie exclut sa participation. La participation de la Russie à une opération militaire en Libye est "exclue", a déclaré vendredi le chef de l'état-major de l'armée russe. La Russie fait partie avec la Chine des cinq pays qui se sont abstenus de voter la résolution ouvrant la voie à une intervention en Libye jeudi soir aux Nations unies.
11h35 : La Grèce salue la résolution de l'ONU. La Grèce a réclamé un "cessez-le-feu immédiat" en Libye tout en se disant prête "à aider" ses partenaires et alliés, après avoir salué vendredi la résolution votée par le Conseil de sécurité de l'ONU qui approuve le recours à la force contre le régime libyen.
11h20 : Combats à Zenten et Nalout. Des combats ont encore vendredi matin à Nalout et Zenten, deux villes de l'ouest libyen sous contrôle de l'opposition, entre des forces loyales au colonel Mouammar Kadhafi et les insurgés. Regardez une carte de la Libye pour localiser les villes ou se déroulent les affrontements.
11h18 : Quatre morts et 70 blessés à Misrata. Les bombardements de l'armée libyenne ont fait quatre morts et 70 blessés vendredi matin à Misrata, dernière ville de l'Ouest aux mains des insurgés, rapporte Al Arabia.
11h00 : Réunion de l'Otan. Les ambassadeurs auprès de l'Otan vont se réunir vendredi pour préparer leur réponse à la résolution de l'Onu autorisant l'instauration d'une zone d'exclusion aérienne en Libye et le recours à la force pour protéger les civils. La décision doit être approuvée à l'unanimité, or la Turquie s'est prononcée contre le recours à la force, tout comme l'Allemagne.
10h50 : Cameron va s'adresser au Parlement. Le Premier ministre britannique David Cameron s'adressera vendredi à 11h00 GMT au Parlement pour évoquer la situation en Libye. Son intervention sera précédée d'un conseil des ministres extraordinaire.
10h45 : "C'est trop tard" pour Marine Le Pen. La présidente du FN, Marine Le Pen, juge que la décision d'une intervention militaire en Libye arrive "trop tard", et souligne que pour y participer la France devrait déjà retrouver son armée "éparpillée partout dans le monde, embourbée en Afghanistan".
10h35 : Réunion à Matignon. François Fillon recevra vendredi à 16H00 les principaux responsables parlementaires, en présence des ministres Alain Juppé et Gérard Longuet pour évoquer la mise en oeuvre de la résolution de l'Onu.
10h20 : Le Qatar participera à la no-fly zone. Le Qatar participera aux opérations internationales visant à protéger les civils en Libye dans le cadre de la résolution de l'ONU, et souhaite la mise en place rapide d'une zone d'exclusion aérienne, a rapporté vendredi l'agence de presse d'Etat qatarie QNA.
10h15 : La Turquie hostile à une intervention. La Turquie s'oppose à une intervention militaire étrangère en Libye et réclame un cessez-le-feu immédiat. La Turquie est seul pays musulman membre de l'alliance atlantique.
10h00 : Des "forces antiterroristes" à Benghazi. L'armée libyenne va se déployer autour de Benghazi, fief des insurgés dans l'est de la Libye, sans y pénétrer et des unités antiterroristes vont y être envoyées pour désarmer les insurgés, a annoncé Saïf al Islam, le fils du colonel Kadhafi.
09h30 : La Libye ferme son espace aérien. La Libye a totalement fermé son espace aérien, annonce vendredi Eurocontrol, l'organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne.
08h45 : Kadhafi pilonne Misrata. Les forces fidèles à Mouammar Kadhafi pilonnent la ville de Misrata, située à 200 km à l'est de Tripoli, et contrôlée par la rébellion, après une nuit de tirs à l'arme lourde, selon les rebelles.
08h00 : La France confirme sa participation. Le porte-parole du gouvernement François Baroin annonce que la France participera aux opérations militaires contre la Libye et que les frappes militaires interviendront "rapidement", "dans quelques heures".
06h30 : La Libye prête à discuter d'un cessez-le-feu. La Libye est prête à respecter un cessez-le-feu mais souhaite discuter auparavant de sa mise en oeuvre, a déclaré jeudi le vice-ministre libyen des Affaires étrangères Khalid Kaim.
06h00 : Paris, Washington et Londres se coordonnent. Barack Obama, Nicolas Sarkozy et David Cameron ont convenu jeudi soir, lors d'un entretien téléphonique, que la Libye devait se conformer à la résolution adoptée un peu plus tôt au Conseil de sécurité de l'Onu, et qu'ils allaient se coordonner sur la stratégie à mener.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libye

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum