Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

» Mardi 7 janvier 2014
Mar 7 Jan - 13:00 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Zéralda et le 1er REP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zéralda et le 1er REP

Message par Admin le Jeu 19 Nov - 8:10

La légion à toujours aimé bâtir et , en vieux légionnaires,Brothier et Jeanpierre se prennent d'amour pour la base arrière de Zeralde près d'Alger où les familles commencent s'installer.
A eux deux, ils se mettent à construire ce qu'un journal appellera "la cité radieuse de l'habitat militaire". Chaque jour de présence, Jeanpierre fait le tour du camp et rien ne lui échappe des bâtiments, des fleurs et des arbres de cette de forêt de pins. Chaque responsable de base arrière n'a qu'une mission primordiale : se débrouiller par tous les moyens pour embellir le camp, en faire un jardin et un havre de paix. Les "rosiers de Jeanpierre" de l'allée centrale sont encore dans toutes les mémoires, comme le sont les engueulades impitoyables quand l'eau manque dans le château d'eau pendant l'été.

Depuis le retour d'Algérie, du chef de bataillon Jeanpierre commande l'unité à laquelle il s'identifie et qu'il veut former à sa manière. Aussi quand on lui donne le camp Gosselin, Jeanpierre décide d'en faire la "cité radieuse de l'habitat militaire" en même temps que le port d'attache de ces éternels nomades que sont les légionnaires-parachutistes. Ce camp ou s'installent les militaires est ouvert depuis la 2ème Guerre-Mondiale. Après le débarquement de 1942, il a servi de cantonement a des unités britanniques, puis il a acceuilli les groupements de Commandos de Staouedli, avant leur départ pour l'Exrême-Orient Le W ix d e Zeralda ne s'est pas fait sans difficultés.

Lorsque l'élémenent précurseur arrive à destination, le spectacle n'est guère encourageant quelques baraques métalliques corodées par l'action conjuguée de la rouille et de l'air salin. une infrastructure insuffisante pour accueillir un bataillon, des installations sanitaires en mauvais état et remplissant tout juste les normes d'hygiène, mais il y a le cadre ; et du chef de corps au dernier des légionnaires ils sentent confusément qu'ils ont découvert l'emplacement du sanctuaire.

La grande allée centrale bordée d'eucalyptus qui mènent a la pinède en gravissant la colline sera l'axe autour duquel s'ordonnera les bâtiments en dur du camp. Car les légionnaires n'ont pas l'intention de croupir dans ces installations vétustes, qu'ils jugent indignes de la "grenade à sept flammes". Comme le 3e REP a Batna, ils se mettent au travail, renouant ainsi avec les traditions des légionnaires-bâtisseurs.

En quelques mois, Zeraida devient la fierté du Régiment. Les baraquements ont éte repeints, certains refaits. L'asphalte sur les avenues a éliminé en grande partie les nuages de poussière qui se formaient au moindre déplacement d'un vehicuie. Les allées sont bordées de rosiers, auxquels le commandant Jeanpierre, témoigne un soin jaloux, aidé en cela par le précieux Degueldre son chef du service généra! Autour des compagnies, des massifs, des pelouses toujours vertes, chaque commandant d'unité soignant son environnement. Entre deux opérations, c'est tout le Régiment qui gâche le ciment, manie le pinceau, tond le gazon. Et quand le Régiment "droppe le djebel", Il reste toujours les convallescents, et les inaptes temporaires !

Des chantiers s'ouvrent des constructions sortent de terre Chaque chef de corps aura à coeur de laisser un témoignage de son passage : le foyer du légionnaire et le foyer de Jeanpierre, le mess des officiers de Brofhier,la chapelle de Dufour....

Véritables "condottieri", iis choississent l'architecture la plus noble, les matériaux les plus beaux, voulant bâtir a l'exemple de Siddi-Bel-Abbès pour l'éternité !


Le 27 Avril 1961 , le quartier général du 1 REP à Zéralda est encerclé par les chars, l'arréstation du générale Challe était évidente, sous les yeux des habitants de cette localité les troupe de 1er REP quittent Zeralda dans des camions, la base militaire du 1er REP de Zéralda est abandonnée sous les yeux des Algériens joyeux et colons chagrinés car le dernier espoir venait de voir un jour une Algérie française venait de s'écrouler .

la dissolution officielle eut lieu le 30 Avril 1961 on annonce officiellement que le 1er REP est dissous.






Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéralda et le 1er REP

Message par Invité le Jeu 19 Nov - 10:05

Merci Daniel :OK:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéralda et le 1er REP

Message par Admin le Jeu 19 Nov - 13:06

olivier a écrit:merci daniel
mais actuellement et ma question vaut pour sidi bel abes ses lieu sont ils respectés ou est ce le bordel?!!!

aujourd'hui Sidi Bel Abess est une caserne de Gendarmerie Algérienne quant a Zéralda je ne sais pas :OK:

Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéralda et le 1er REP

Message par Admin le Ven 4 Déc - 4:50




Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéralda et le 1er REP

Message par Invité le Ven 4 Déc - 11:38

Merci Daniel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéralda et le 1er REP

Message par Bushman le Mer 16 Déc - 2:42

Merci daniel,
La propretee et la reputation de batisseurs ont toujours suivies la Legion.
Ce sont des traditions de la Legion. Le jet d'un megot par terre dans les camps aurait amene les arrets simples et les corvees.

More Majorum

Kata

Bushman

Messages : 755
Date d'inscription : 11/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéralda et le 1er REP

Message par Admin le Jeu 17 Déc - 5:49

et oui les corvées était faitent pour cela

Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéralda et le 1er REP

Message par Invité le Jeu 17 Déc - 11:18

ça c'est sûr

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zéralda et le 1er REP

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum