Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Les forces spéciales de l’armée chinoise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les forces spéciales de l’armée chinoise

Message par Invité le Dim 8 Juil - 17:53

Les forces spéciales de l’armée chinoise










Les informations sur le sujet sont extrêmement parcellaires. Malgré tout, l’on essayera de donner ici une image la plus exacte possible des forces spéciales chinoises.



I. L’organisation




A. Les forces spéciales de l’armée de terre chinoise




L’état-major général de l’Armée Populaire de Libération (APL) disposerait sous son commandement direct de deux unités de forces spéciales (FS) appelées 6ème et 8ème groupe. Chaque région militaire aurait également un ou plusieurs groupements autonomes de FS sous le commandement direct de l’état-major régional.
A partir de 1988, l’armée de terre a commencé à mettre en place une grande unité baptisée : « Forces pour les opérations spéciales de l’armée populaire de libération » (Zhongguó tèzhong bùduì). Cette grande unité comprendrait entre 7 000 et 14 000 hommes et serait chargée de diverses missions spéciales tel le renseignement, les opérations commandos ou encore les missions antiterroristes.



B. Les forces spéciales de l’armée de l’air chinoise








- Parachutiste du 15ème corps aéroporté effectuant un saut HALO.



L’armée de l’air dispose au sein de son 15ème corps aéroporté, qui regroupe trois divisions parachutistes (43ème, 44ème, 45ème), d’unités de FS, puisque chaque division alignerait un bataillon de reconnaissance et une compagnie de commandos.







- Parachutiste du 15ème corps aéroporté s’entrainant en vue d’effectuer des sauts HALO.




C. Les forces spéciales de la marine chinoise







Les deux brigades qui composent le corps des fusiliers marins de la marine chinoise disposent chacune d’un bataillon de forces spéciales.



Le lundi 26 juillet 2010, la télévision d'Etat chinoise diffusait un reportage sur la création d'une unité de nageur de combat sous la direction de l'Institut de guerre sous-marine.
Il est probable que des unités de nageurs de combat existaient déjà au sein du corps de fusiliers marins, notamment pour la reconnaissance des plages. La création de cette nouvelle unité est peut-être due à la volonté de l’état-major de la marine chinoise de disposer sous commandement directe d’une unité extrêmement spécialisée, ou bien d’avoir une unité capable de répondre aux nouvelles missions qui sont apparues avec le développement d’une marine océanique.























- Nageurs de combat chinois à l’entrainement



D. Les services action des renseignements chinois




A ces précédentes unités, il faut ajouter d’autres unités de FS tel le service action du renseignement militaire, Qingbao. Le service de renseignement du comité central du PCC, le Diaochabu, dispose aussi d’un service action pour mener ses opérations clandestines.




II. Histoire des forces spéciales chinoises




Les informations sur le sujet étant très parcellaires, on se contentera de rappeler certains faits.



- Durant la guerre de Corée, certaines unités chinoises revêtirent des uniformes de l’armée sud-coréenne pour s’infiltrer dans les lignes adverses pour y accomplir des missions de renseignement mais aussi de guidage d’artillerie.



- En novembre 1976, ce sont les commandos de l’unité 8341 qui sont envoyés pour arrêter la veuve de Mao et la bande des quatre. Cette unité était dirigée à la fin des années 70 par Wang Dongxing. C’est également à cette époque que cette formation a été restructurée, l’unité prenant la nouvelle appellation d’unité 57001. Cette même unité aurait été à nouveau transformée au début des années 80 pour donner naissance à l’unité 8139.



- Durant les deux guerres sino-vietnamiennes de 1979 et 1984, des forces spéciales furent utilisées notamment pour des missions de reconnaissance à l’intérieur de lignes ennemies.







- Hommes des forces spéciales chinoises durant la guerre sino-vietnamienne de 1984. Les FS chinoises disposent alors d’un camouflage qui leur est propre (qui restera en service de 1980 à 1987). Certains de ces hommes sont équipés de mitraillettes avec silencieux Type 64.







- Forces spéciales chinoises ramenant des soldats vietnamiens qu’ils ont été capturés lors de la guerre sino-vietnamienne de 1984.



- Lors des événements de la place Tienanmen en 1989, le pouvoir mobilise, entre autre, l’unité de commando 84835 appartenant au district de Ningxia. Cette unité est spécialisée dans la « décapitation » (suppression des chefs ennemis pour désemparer ses troupes). Elle participera avec les paras du 15ème corps aéroporté, au nettoyage de la place Tiananmen.




III. Les différentes unités connues




- Unité 8139, service action des services de renseignement du comité centrale du PCC.
- L’unité de forces spéciales de la région de Guangzhou, fondée en 1988 elle fut la première du genre. Au début des années 2000 cette unité à gagné en importance, ce qui lui a permit d’être la première unité de l’APL à pouvoir mener des opérations spéciales depuis les airs, la mer et la terre. Elle a pour surnom « l’épée du sud de la Chine ».
- L’unité de forces spéciales de la région de Chengdu, fondée en 1992, elle a pour missions principales la localisation et la désignation de cibles, l’insertion aéroportée, le sabotage et l’exfiltration.
- L’unité de forces spéciales de la région de Guangzhou Beijing, groupement crée au début des années 90.

Source: APL-Chine.com 2007 - 2012

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forces spéciales de l’armée chinoise

Message par commandoair40 le Dim 8 Juil - 17:58

Merci : Le Péril Jaune .
avatar
commandoair40
Admin
Admin

Localisation : Marais Poitevin .
Messages : 1542
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forces spéciales de l’armée chinoise

Message par olivier le Dim 8 Juil - 18:48

QUAND LA CHINE S'EVEILLERA
ONT Y EST!!!!
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forces spéciales de l’armée chinoise

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum