Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Brigade "étrangère" suisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Brigade "étrangère" suisse

Message par Invité le Mar 9 Oct - 17:45

Sur ce document que je vous met en ligne veant de wikipedia, il parle d'une brigade étrangère suisse ayant éxistée de 1855 à 1856. Pourrais-je avoir plus de renseignements sur cette brigade il mentionne qu'elle était composé d'un 1er RE et d'un 2e RE. Elle aurais de plus probablement combatu en crimée ?



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigade "étrangère" suisse

Message par Invité le Mer 10 Oct - 17:55

j'ai trouver toujours dans l'histoire de la légion en bd ceci :
"C'est avec 30000 hommes, dont "deux régiments étrangers" Appelation de la nouvelle légion (Une nouvelle légion créée par Napoléon III composée de suisses) que le maréchal Randon entre en kabylie.
Voilà pour compléter un peut.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigade "étrangère" suisse

Message par commandoair40 le Mer 10 Oct - 18:49

Voici un lien , suite a un post de notre Ami Daniel .

http://patrianostra.forum-actif.eu/t1213-14-mai-1831-un-suisse-organise-la-legion-etrangere

Est ce bon pour toi , ou dois je aller bosser ???????



avatar
commandoair40
Admin
Admin

Localisation : Marais Poitevin .
Messages : 1542
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigade "étrangère" suisse

Message par commandoair40 le Mer 10 Oct - 18:54

Petit , tu as aussi celui ci ...............
http://patrianostra.forum-actif.eu/f43-campagne-d-italie-et-de-crimee

Cherches bien dans le Forum , il y a plein de choses a découvrir .

Vas doucement , mais surement .



avatar
commandoair40
Admin
Admin

Localisation : Marais Poitevin .
Messages : 1542
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigade "étrangère" suisse

Message par Invité le Mer 10 Oct - 19:09

merci pour tout te liens j'ai trouver ce que je voulais ok

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigade "étrangère" suisse

Message par commandoair40 le Mer 10 Oct - 19:12

Colonel Maire a écrit:j'ai trouver toujours dans l'histoire de la légion en bd ceci :
"C'est avec 30000 hommes, dont "deux régiments étrangers" Appelation de la nouvelle légion (Une nouvelle légion créée par Napoléon III composée de suisses) que le maréchal Randon entre en kabylie.
Voilà pour compléter un peut.

Un "CHOUïA" de plus et une remise en mémoire .

Histoire de la Légion étrangère .

Création .

La Légion étrangère est créée par ordonnance du 9 mars 1831 par le roi des Français Louis-Philippe, à l'instigation du maréchal Soult, ministre de la Guerre. Elle rassemble, à cette date, différents corps étrangers de l'armée française, dont les gardes suisses, issus de la paix perpétuelle signée après la bataille de Marignan, le régiment Hohenlohe. Cette troupe nouvelle est destinée à combattre hors du Royaume (en Algérie). À l'origine, la Légion étrangère ne peut combattre qu'en dehors du territoire continental du Royaume. Les deux guerres mondiales en étant l'exception.

Loi du 9 mars 1831 :qui autorise la formation d'une légion d'étrangers en France, et de corps militaires composés d'indigènes et d'étrangers, hors du territoire continental.

Art.1. Il pourra être formé dans l'intérieur du royaume une légion d'étrangers ; mais ne pourra être employée que hors du territoire continental du Royaume.
2. Les généraux en chef, commandant les pays occupés par les armées françaises hors du territoire continental, pourront être autorisés à former des corps militaires composés d'indigènes et d'étrangers.
Les premiers cantonnements des dépôts de la Légion sont implantés à Langres, Bar-le-Duc, Agen et Auxerre. Les anciens des gardes suisses et du régiment Hohenlohe sont placés dans le 1er bataillon. Les 2e et 3e reçoivent les Suisses et les Allemands, le 4e est réservé aux Espagnols et Portugais, le 5e aux Sardes et Italiens, le 6e aux Belges et Hollandais et le 7e aux Polonais.

La Légion constitue un moyen très efficace pour retirer les éléments les plus « indésirables » de la société française du XIXe siècle. Dans ses rangs, une population interlope où se sont trouvés parfois des meurtriers, des évadés, des mendiants, des criminels de droit commun mais surtout des immigrés non désirés, opposants au Régime.

À l'origine le légionnaire est très mal formé, peu ou pas payé, et reçoit le plus sommaire en matière d'équipement, de vêtements et de nourriture. La motivation des hommes est alors au plus bas, car les raisons de rejoindre la Légion sont le plus souvent le désespoir et l'instinct de survie plutôt que le patriotisme. Certains légionnaires tentent très probablement d'échapper à de graves problèmes. Les conditions de vie et de travail sont terribles et les premières campagnes provoquent de lourdes pertes. En conséquence, les désertions posent un problème important à la Légion. Forger une force de combat efficace à partir d'un groupe de soldats peu motivés, représente une entreprise des plus difficiles. Dans ce but, la Légion développe d'emblée une discipline stricte, dépassant celle imposée à l'armée française régulière.

La nouvelle Légion .

Le 16 décembre 1835, après le passage de la Légion étrangère dans les rangs de l'armée espagnole, Louis-Philippe décide de la création d'une nouvelle Légion afin de renforcer les troupes françaises en Algérie. Trois bataillons sont alors créés pour combler le vide laissé par les départs en Espagne. En 1840, deux autres, les 4e et 5e, sont formés à Pau et à Perpignan avec les survivants de l'aventure espagnole, cristinos comme carlistes. Ces bataillons viennent rapidement compléter le dispositif et renforcer les troupes françaises de l'armée d'Afrique.



avatar
commandoair40
Admin
Admin

Localisation : Marais Poitevin .
Messages : 1542
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigade "étrangère" suisse

Message par commandoair40 le Mer 10 Oct - 19:16

Fouilles , creuses , ce Forum est une source inépuisable sur la Légion .

Daniel , y a passé des heures et des heures , jusqu'a la fin de sa vie .

Donc , faisons lui "HONNEUR"

Bon , commence ton entraînement par ..............20
avatar
commandoair40
Admin
Admin

Localisation : Marais Poitevin .
Messages : 1542
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigade "étrangère" suisse

Message par Invité le Mer 10 Oct - 19:19

merci tu est très gentils ! ok +50
je ferais plus attention !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigade "étrangère" suisse

Message par commandoair40 le Mer 10 Oct - 19:45

Reçu :
avatar
commandoair40
Admin
Admin

Localisation : Marais Poitevin .
Messages : 1542
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brigade "étrangère" suisse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum