Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Pourquoi les paras restent utiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi les paras restent utiles

Message par bruno le Ven 15 Fév - 22:38

Bonsoir

Pourquoi les paras restent utiles
Un entretien avec le général
Paulet, commandant de la 11ème brigade parachutiste, sur les opérations
aéroportées à la lumière du Mali
Le général Patrice Paulet, 52 ans,
commande la 11ème brigade parachutiste. « Repmen », il a effectué une
grande partie de sa carrière au 2ème REP de Calvi. Pour ce blog, il
revient sur les opérations aéroportées (OAP) à la lumière des opérations
au Mali.

250 paras largués sur Tombouctou ! On n’avait pas vu
cela depuis longtemps. Cela confirme-t-il l’intérêt d’une technique qui
remonte aux années 30 ?
On ne retient souvent des OAP que
l’aérolargage, comme nous venons en effet d’en voir un à Tombouctou. Les
aérolargages ne sont pourtant qu’un des deux modes de mise à terre des
OAP, avec les posers d’assaut. Ces opérations peuvent également être
complétées par des opérations héliportées. Si on peut poser un avion ou
un hélicoptère, c’est mieux, car moins sensible à mettre en œuvre ! Mais
parfois on ne peut pas… Et il faut passer alors par la portière. Les
OAP, sous leurs deux formes, sont la spécificité de notre brigade para,
qui est capable d’intervenir dans l’urgence et par la troisième
dimension. Pour le reste, c’est une brigade interarmes comme l’armée de
terre en compte d’autres. Il ne faut pas nous confondre avec les forces
spéciales (FS), même si nous pouvons – comme d’autres – faciliter ou
compléter leur engagement. Les FS opèrent dans un segment différent du
nôtre.

http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Pourquoi-les-paras-restent-utiles_a943.html

source secret defense
avatar
bruno

Localisation : roquebrune var
Messages : 150
Date d'inscription : 11/11/2009
Age : 57

http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum