Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

EMIA de Cherchel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EMIA de Cherchel

Message par Admin le Dim 29 Nov - 9:01



Voila Lafleur je trouvait que ton sujet était important car c'est une tranches de vie vecu par nos Anciens et je l'ai mis ici en copier/coller et laisser le quizz de Christian en place pour qu'il repond a sa question
Cherchell ?

Une école d'élèves-officiers (qui fut après-guerre assimilée à Saint-Cyr) y fut créée en 1942 par l’Armée française pour remplacer les écoles de la métropole alors occupées durant la Seconde Guerre mondiale. De la fin de la guerre à l’Indépendance
en 1962, elle assura la formation des Officiers de réserve de l’Armée
de terre qui se trouve aujourd’hui à Montpellier. Elle forme depuis
l’indépendance les cadres de l’armée algérienne.


Si c'est pas cette ville, je continue mes recherches et je mettrai les resultats dans le bonjour du 29 novembre

HISTORIQUE

Les dénominations et missions successives

L’École Militaire de Cherchell a
au cours de son histoire , de 1942 à 1962, poursuivi sous des dénominations, des recrutements et des programmes différents des
missions de formation d’officiers et de sous-officiers en fonction des besoins de la Nation.1.L’Ecole des Elèves Aspirants (EEA)


Pendant la guerre, après le débarquement allié du 8 novembre 1942 en
AFN, alors que la France Métropolitaine était encore occupée et les
écoles d’officiers hors d’état de fonctionner, la nécessité de créer
une Ecole en Afrique du Nord s'imposa. (Décision du 28 novembre 1942).

A sa création sa dénomination exacte fut : CIEO (Centre
d'Instruction des Elèves-Officiers).Ce n'est qu'à compter du 1er avril
1943, alors que le stage de la première promotion allait se terminer,
qu'elle prit le titre d'EEAAFN (Ecole des Elèves Aspirants d'Afrique du
Nord)
Pour plus de détails sur le sujet voir le livre d'Eric Labayle" L'Ecole
des Elèves Aspirants" pages 58 et 59.
Après
la libération de l’Afrique du Nord, la France était en mesure de
poursuivre le combat, aux côtés de ses alliés, avec de plus amples
effectifs et matériels nouveaux.Elle devait donc former rapidement des
centaines de chefs de section et de peloton nécessaires à l’ossature de
ses unités de toutes armes.
C’est le but qui fut assigné à l’Ecole de Cherchell pendant la 2e
guerre mondiale.

Le colonel Callies avait reçu mission de créer et d’organiser
cette École qui s’appela au départ « Cherchell-Médiouna » car le stage
de la première promotion était partagé entre les deux villes, Médiouna
étant au Maroc, près de Casablanca. Le colonel Callies prit le
commandement de l’Ecole avec pour adjoints le commandant Jannot pour
Cherchell et le chef de bataillon Germani pour Médiouna.

Du 15 12 1942 au 30 10 1944, quatre promotions sortirent de
Cherchell qui n’est pas le prolongement de Saint-Cyr mais une École
ayant sa propre personnalité.
La caserne Dubourdieu

Photographie du Service Cinématographique des Armées extraite de
l’ouvrage « Ils venaient de Cherchell » (Éditions Lavauzelle). De part
et d’autre du bandeau au-dessus du portail, l’insigne du 1er Régiment
de Tirailleurs Algérien dont le 2e Bataillon, en garnison à Cherchell,
occupait cette caserne avant son départ pour la Tunisie.







Insigne
du 1er R.T.A. : dans un croissant d'argent dont les 2 branches se
rejoignent sur une main de fatma chargée du chiffre 1 figure la devise
du Régiment inscrite en caractères arabes "Toujours le premier"(dâyman
el ouwwel)



Le général Jannot qui alors qu'il était Chef de Bataillon et premier
Commandant de l'Ecole a déclaré dans ses souvenirs parlant de la
première promotion : «...l'Ecole était réellement inter-armes.La
période de formation commune passée, elle comprit trois compagnies
d'infanterie, deux escadrons, une batterie et une compagnie mixte Génie
Transmissions».


2.Ecole Militaire Interarmes (EMIA) Décision ministérielle du 13 décembre 1944


Cherchell prend la relève de l'école Spéciale Militaire (ESM) de Saint-Cyr.

Le 2 avril 1945, en présence du général de Gaulle, le ministre de
la guerre, André Diethelm, confie à l’École Militaire Inter Armes
(EMIA) de Cherchell deux drapeaux, celui de l’École Spéciale Militaire
de Saint-Cyr, sorti de la cachette où l’avait placé le Colonel Léon Le
Page, et celui de l’École Militaire de l’Infanterie et des Chars de
combat de Saint-Maixent (EMICC), sauvé, lui aussi en 1942 par le
Colonel Levêque.

( D’après l’article du général Jean Boÿ paru dans Le Casoar N° 174 de juillet 2004 »Le drapeau de l’École Militaire Interarmes)


Le bandeau porte le nom d’École Militaire Inter-Armes et, de part et d’autre, la grenade de l’Infanterie




En juin 1945 l'EMIA quitte Cherchell et les rives de la Méditerranée pour la lande bretonne à Coëtquidan.

3.Ecole Militaire Interarmes de Sous-officiers (1er janvier 1946- mai 1947).



Après la guerre et dès 1946 l’Ecole assuma la formation des sous-officiers destinés à servir en Afrique du Nord.
4.Ecole de Cadres d’Afrique Française du Nord (mars 1946)


Changement de dénomination.

Même mission de formation de sous-officiers.
5.Le 1er janvier 1947, l’Ecole devient« Annexe de Cherchell de l’Ecole de Sous-officiers de Saint-Maixent »

Elle
ajoute à la mission de formation des sous-officiers celle de
l’instruction des Elèves Officiers de Réserve de l’Infanterie pour les
unités basées en Afrique du Nord.Les EOR des unités Métropolitaines
sont formées à Saint-Maixent.

De 1949 à avril 1958, elle instruit une partie des EOR de la Métropole
L’entrée de la « vieille » caserne Dubourdieu

(Avec le bandeau « École de Sous-officiers », période 1947-1958)

Le 27 mai 1950

Le Ministre de la Défense Nationale, René Pleven, cite à l’Ordre de l’Armée l’Ecole Militaire de Cherchell :
«
Du 8 novembre 1942 au 8 mai 1945 et après l’envahissement total de la
Métropole,l’Ecole Militaire de Cherchell a maintenu la tradition des
Ecoles dOfficiers de France en inculquant aux Elèves-Aspirants la foi
dans les destinées et la grandeur de la Patrie ; a formé pour les
Armées de la Libération des Chefs dignes de leurs aînés, ardents et
animés du désir de vaincre, qui s’illustrèrent sur les champs de
bataille de Tunisie, d’Italie, de France et d’Allemagne.S’est acquis
ainsi au prix de lourds sacrifices, une part glorieuse dans la victoire
de nos Armes.»
« Cette citation comporte l’attribution de la Croix de Guerre avec palme. »
12 juillet 1950

Le Général Callies remet la Croix de Guerre à l’Ecole.( Voir photo rubrique "Le fanion")


6.10 mai 1958 : L'Ecole prend le nom d'« Ecole Militaire d’Infanterie de Cherchell »

L'Ecole
se consacre exclusivement à la formation des officiers de réserve
d’infanterie, tâche qu’elle partage avec l’école de Saint-Maixent.

11 juillet 1958

( D.M. n°22.022/EMA/CAB/EMP) Le Ministre des
Armées considérant les services rendus au Pays par l'Ecole Militaire
d'Infanterie de Cherchell et qui justifient désormais la place éminente
qu'elle tient parmi les écoles d'officiers, lui confie la garde d'un
drapeau.
Le 29 janvier 1959

L'emblème lui est remis par le Général
Allard, commandant la 10° Région Militaire et les Forces Terrestres en
Algérie le même jour de la prise de Commandement de l'Ecole par le
Colonel Bernachot, succédant au Colonel Marey.
10 août 1959

Le Ministre des Armées charge l’Ecole de former
désormais la totalité des Officiers de Réserve d’Infanterie, tâche que
Cherchell partageait jusqu’alors avec Saint-Maixent.


Octobre 1962

L’Ecole se transfère avec tous ses cadres à Montpellier.


décret du 3 mai 1963

l’Ecole est élevée au rang de Chevalier de la Légion d’Honneur :


« Depuis 1942, a accueilli et instruit 25 000 officiers et
Aspirants de réserve.Durant les opérations de guerre et de Libération
de 1943 à 1945, puis en Extrême-Orient et en Afrique du Nord, ses
anciens élèves ont affirmé les meilleures qualités de chef et
d’entraîneur d’hommes.S’ils ont glané les plus beaux titres de guerre,
plus de 600 parmi eux ont inscrit leur nom au livre d’Or de l’Ecole.
Citée à l’Ordre de l’Armée en 1950, l’Ecole Militaire d’Infanterie a
droit à la reconnaissance du Pays. »



http://www.emicherchell.com/


lafleur931




Messages: 142
Date d'inscription: 10/11/2009
Age: 60
Localisation: Sawang Daen Din THAILANDE




Suite de mes recherches sur Cherchell, j'ai trouve ca



Du FLN à
L'OAS

Rémy Madoui
La guerre d'Algérie
depuis le 1er novembre 1954

http://madoui.chez-alice.fr/madoui.photos2.html
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMIA de Cherchel

Message par Admin le Dim 29 Nov - 9:04

La promotion 1961 d’officiers à l’École militare de Cherchel



avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMIA de Cherchel

Message par Invité le Dim 29 Nov - 10:39

Merci Daniel

Comme je l'ecris sur un autre post, c'est super ce genre de devinette, ca oblige a chercher, fouiner, on apprend un tas de choses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

école de cherchel

Message par Invité le Dim 29 Nov - 15:36

qui aurait eu comme instructeur mon frère édouard Devors à cherchell dans les années 60 62 ancien d'indo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMIA de Cherchel

Message par Invité le Dim 29 Nov - 17:22

Merci à vous deux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMIA de Cherchel

Message par Invité le Dim 29 Nov - 17:28

devors edouard adjudant et ensuite adjudant chef.parmi les anciens d'indo il était transmetteur comme spécialité

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMIA de Cherchel

Message par commandoair40 le Mer 29 Mai - 14:09

Suite a un oublie de Daniel et en qualité de nouveau WEB , avec toutes mes excuses
Ce post est d'origine du Forum de l'école de "CHERCHELL"



http://www.emicherchell.com/

Merci a Monsieur Christian CHABANCE (Web & Créateur de ce Site ) , de me l'avoir fait remarquer

Je me souviens d'une réunion des Anciens de Cherchell en Sept ou Oct 2011 , au Coudon ( 83 ).

J'y étais avec mon Ami , Jacques Raymond , ancien de Cherchell et du Commando Guillaume .

Merci pour l'accueil , les chants Paras a la fin du repas et la magnifique vidéo sur Cherchell

avatar
commandoair40
Admin
Admin

Localisation : Marais Poitevin .
Messages : 1542
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: EMIA de Cherchel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum