Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

CEREMONIE AUX INVALIDES .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CEREMONIE AUX INVALIDES .

Message par commandoair40 le Mar 21 Mai - 10:28

CEREMONIE AUX INVALIDES

Cérémonie aux Invalides. Question de protocole.

Une anecdote croustillante a été récemment racontée par un aumônier militaire :

- En juillet 2012, plusieurs soldats français furent tués en Afghanistan.

Un hommage national leur fut rendu aux Invalides en présence des plus hautes autorités de l’État.

Cet hommage incluait une messe célébrée par Mgr Ravel, évêque aux armées en la cathédrale St-Louis des Invalides à laquelle

assistèrent les mêmes personnalités dont le tout nouveau président de la République en sa qualité de chef des armées.

- A cet effet, L'évêché aux armées - c'est probablement prévu - communiqua au 55 de la rue du faubourg St-Honoré, l'ordre protocolaire

des places pour cette cérémonie. L’Élysée fit observer à Mgr Ravel qu'il manquait un siège juste derrière le président de la République....

- Mgr Ravel répondit n'avoir oublié personne. Et, si ma mémoire est exacte, le protocole républicain est fixé par décret.

- Le "Château" objecta qu'il s'agissait de Mme Valérie Trierweiler. Le prélat demanda à quel titre l'intéressée devait prendre place

derrière le Président en se fondant sur ledit décret. Réponse de l’Élysée :

"Mais Mme Trierweiler est l'épouse (sic) de M. Hollande."

Ce que réfuta, bien sûr, l'évêque qui refusa la demande, considérant aussi que dame Trierweiler n'exerçait ni fonction officielle ni mandat issu du suffrage universel.

- Peu après, c'est le nonce apostolique qui téléphona à Mgr Ravel : il lui fit part de son embarras et lui conseilla d'éviter tout incident diplomatique.

- Mgr Ravel appela, ensuite, le cardinal Vingt-Trois qui approuva sa décision et lui dit de ne pas la modifier.

- Aussi, la première greluche de France assista-t-elle à cette messe en prenant place au deuxième rang !

- Bravo à Mgr Ravel et à l'archevêque de Paris !

- Au temps de la monarchie en France, les favorites des rois prenaient bien place dans les bas-côtés de la chapelle ou de l'église !

C'était le 14 juin 2012.

On ne sait où se trouvait en fait la "First concubine", une chose est sûre, elle n'était pas derrière le président !



avatar
commandoair40
Admin
Admin

Localisation : Marais Poitevin .
Messages : 1542
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum