Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Jeep Hotchkiss et Willys

Aller en bas

Jeep Hotchkiss et Willys

Message par Admin le Mar 1 Déc - 8:43

En 1946, la société Willys s’associe avec le constructeur français Hotchkiss pour la vente et la diffusion de jeeps en France sous la responsabilité de la SOFIA (Société Financière Industrielle Automobile). En 1952, Willys concède à Hotchkiss la licence de fabrication et de commercialisation des MB ainsi que celle des pièces détachées. En 1955, l’armée française relance la production de jeeps suite aux échecs consécutifs de projet de développement d’un nouveau véhicule léger de reconnaissance (VLR) Delahaye. La première commande porte sur 465 véhicules dénommés « Jeep Hotchkiss licence MB ». Suite à quelques améliorations, les jeeps alors construites prennent l’appellation « M201 licence MB ». La production est presque entièrement destinée à l’armée française. En 1956, Hotchkiss s'associe à Brandt, la production est effectuée dans l’usine de Stains. La production s’arrête en 1966 après un total de 27 628 jeeps M201 construites.
En 1946, Hotchkiss s'associa avec Willys-Overland Export Corporation, pour la vente et la diffusion en France de Jeep CJ 2A puis CJ 3A.

  • Le 16 Juin 1952, Willys concéda à Hotchkiss la licence de fabrication et de commercialisation des pièces détachées pour les marchés militaires et civils, puis la licence de construction de tous les types de véhicules produits par Willys-Overland. Le premier modèle monté fut la JH101.
  • Le 29 Juillet 1954, Hotchkiss absorba la Société des Automobilles Delahaye.
  • EN 1955, fut démarrée une chaine de fabrication et de montage sur le site de Saint Denis au 32, Bd Ornano. L'armée française relança la production de Jeeps suite aux échecs des essais du « programme français de véhicule léger de liaison tout-terrain » (VLR Delahaye, VSP Peugeot...). La première commande porta sur 465 véhicules dénommés « Jeep Hotchkiss licence MB ». En fait, ces véhicules étaient pratiquement identiques aux modèles américains.
  • En 1956, Hotchkiss fusionna avec la Société Nouvelle Brand. La production était effectuée dans l'usine de Stains (nord de Paris). Suite à quelques améliorations, les Jeeps alors construites prirent la dénomination « M201 licence MB » et furent produites à 27 628 unités. Mis à part 24 exemplaires destinés à l'administration, la totalité de la production était destinée à l'armée. Il fut aussi produit 5 554 véhicules civils type JH 101, JH 102 et HWL.
  • En 1960, à partir du châssis 08961, fut produit le Mle M201- 24 volts.
  • En 1961, fut créée la Thomson-Houston Hotchkiss-Brandt.
  • En 1962, la Jeep fut proposée avec un moteur diesel Indenor 85 XD P4.
  • En 1966, la production fut arrêtée.
  • En 1967, les contrats expirèrent.
  • En 2000, les dernières M201 - 24 V furent réformées.


Au cours de la guerre d'Algérie, l'Armée de terre équipa certaines de ses M201 de canons sans recul de 75mm puis de 106mm (M40 US). À la fin des années 1960, certaines des M201 étaient armées de missiles antichars SS10 filoguidés. En 1976, apparut la M201 Milan ; chaque véhicule emportait 3 missiles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

changement de roue sans cric
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Admin le Mar 1 Déc - 12:10, édité 2 fois
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeep Hotchkiss et Willys

Message par Admin le Mar 1 Déc - 8:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeep Hotchkiss et Willys

Message par Invité le Mar 1 Déc - 10:19




Durant la guerre 40/45 et dans beaucoup de conflits postérieurs, les Jeep ont été employées sur tous les fronts, sous tous les climats, des déserts brûlants aux marécages de Corée, elles furent d'ailleurs équipées en Birmanie de roues de chemin de fer et avec quelques modifications elles pouvaient également emprunter les voies françaises en dimensions métriques.

La photo ci-dessus montre les redoutables
"Jeep du désert" des S.A.S.




Employées par les fameux S.A.S britanniques ces Jeep avaient un équipement spécialement adapté, le pare-brise enlevé, roues de secours, réserves d'eau et d'essence supplémentaires, batterie auxiliaire, calandre évidée et montage d'un vase d'expansion pour augmenter le refroidissement, parfois équipées de mitrailleuses jumelées "Vickers" et de minis pare-brise surmontant un blindage de 30, ces véhicules étaient d'une redoutable efficacité.








Ci-dessus Hotchkiss M201, jumelle de la «MB»,
Ci-dessous, vue éclatée de la
Jeep« WILLYS » MB




Ci-dessous, durant la dernière guerre mondiale, vue des chaînes de montage de Jeep « WILLYS »


Ci-dessous, hall de finition des Jeep Hotchkiss M201 dont la production cessera définitivement en 1969.



Ci-dessous, une Jeep Hotchkiss M201 un peu spéciale !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeep Hotchkiss et Willys

Message par Admin le Mar 1 Déc - 12:11

merci jacques pour le complément du coup j'ai renomée le post en ajoutant Willys [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeep Hotchkiss et Willys

Message par Invité le Mar 1 Déc - 12:13

Daniel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeep Hotchkiss et Willys

Message par Admin le Mar 1 Déc - 12:15

Jeep se prononce en anglais « djip ». Le premier prototype (la bantam) développé par la Ford Motor Company, puis la Ford GP (GP pour General Purpose soit « usage général », ou Government Purposes soit « usage gouvernemental »). Jeep pourrait donc venir donc de GP (prononcé en anglais « djipi »). Cette étymologie, que l'on trouve dans tous les dictionnaires français, est controversée.
L'acronyme « Just Enough Essential Parts » (« juste assez de pièces essentielles ») est une autre explication possible. En effet, la première série de ces véhicules a été conçue pour être la plus simple et la moins chère possible. Ces voitures étaient minimalistes, sans aucun confort, et bâties pour une courte durée de service.
Il est plus couramment admis que le nom de la jeep provient d'une bande dessinée des années 1930, Popeye d'E.C. Segar, où apparaît un animal imaginaire du nom de fortin the jeep (Pilou-Pilou en français), possédant des facultés extraordinaires. Le nom fut utilisé pour la Jeep à cause des caractéristiques exceptionnelles de l'engin.
Cependant, le Major E.P. Hogan, qui écrivit une histoire de la Jeep pour la revue militaire Quartermaster Review, indiquait que le mot « jeep » désignait déjà pour les hommes de l'armée, depuis la première guerre mondiale, une jeune recrue ou un nouveau type de véhicule militaire motorisé non encore testé.
Convaincu que tôt ou tard il aurait à entrer dans la Seconde Guerre mondiale contre l'Axe, le gouvernement des États-Unis d'Amérique décida de définir un véhicule «idéal» pour son armée et fit un appel d'offres. Le cahier des charges prévoit quatre roues motrices, un poids de 590 kg et la capacité d'emporter 272 kg, équipage inclus, une garde au sol de 16 cm, des voies très étroites de 1,494 m permettant d'emprunter, pneus démontés, les voies de chemin de fer.
Un minuscule constructeur inconnu, Bantam, parviendra seul à tenir les délais et à emporter le marché, au moins dans un premier temps. Il avait eu l'astuce de faire fi du poids maximal, irréalisable, et qui venait d'une demande de l'infanterie. Celle-ci souhaitait pouvoir porter ses voitures à bras d'homme. L'autre atout fut d'engager pour ce projet un ingénieur astucieux, Karl Probst, qui sut s'accorder les faveurs indispensables de Spicer, unique fournisseur de transmissions 4x4.
Arrivés derrière Probst, Willys et Ford allaient devoir attendre que Bantam soit servi pour être livrés. Pour son plus grand malheur, Bantam n'aura pas le marché car la firme n'a pas la capacité de production des volumes annoncés par le Quater Master Corps. Pour « compenser », on confiera à Bantam la fabrication des remorques 1/4 de tonne de type T3. Willys fabriquera également les remorques 1/4 tonne de type MBT.
Soumise aux tests des militaires, la Jeep révéla un certain nombre de faiblesses mais aussi d'immenses qualités. Malheureusement le poids de 530 kilos ne fut pas réalisable. En effet, le prototype pesait 920 kilos et par la suite le poids sera de 1 000 kilos environ selon les versions (ma, mb, m201, m38, m38a1 et mutt).
Willys, devenu à la fois le plus performant et le moins cher (739 dollars), décroche donc le premier contrat pour la fabrication du modèle MB, résultant d'un mélange des prototypes Willys MA et Ford GP. Suivant les règles du Quater Master Corps de l'US Army, les plans et brevets du véhicule appartiennent au gouvernement qui a le libre choix de ses fournisseurs. Face à la tournure des évènements mondiaux, l'US Army augmente rapidement sa demande et Willys révèle rapidement ses limites en capacité de production journalière. Ford tire donc son épingle du jeu, en proposant de prendre la moitié des volumes de Willys pour doubler la quantité de véhicules produits. Début 1942, Ford reçoit ses premiers contrats de production. Le véhicule s'appelle Ford GPW. L'origine du « W » reste assez confuse, « War », « Willys »... une douce revanche pour Ford, bien en avant dans son développement technologique. L'idéologie de Ford est marquée. Même si le véhicule sorti des usines de Ford et de Willys est identique dans sa conception, John Ford se différencie de Willys en marquant la quasi totalité des pièces mécaniques de sa jeep avec le « F » symbole de la marque. On retrouve ainsi ce marquage sur l'ensemble des pièces de carrosserie, la visserie, les organes moteur, les joints, la transmission et le châssis, les instruments, les pneumatiques... autant de marquages que de possibilités de se différencier. Willys et Ford fabriqueront environ 800 000 véhicules entre 1941 et 1945.
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeep Hotchkiss et Willys

Message par olivier le Mar 1 Déc - 12:31

et en algérie elles etaient equipée de coupe cable sur le capot
isnt'it
merci a vous deux [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeep Hotchkiss et Willys

Message par Admin le Mar 1 Déc - 12:36

olivier a écrit:et en algérie elles etaient equipée de coupe cable sur le capot
isnt'it
merci a vous deux [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

dans l'unitée de ton Père oui mais pas a la Légion et moi je ne me souvient pas en avoir vu a Colomb Bechar ou il y avait plusieurs unitées de Légion et Colo
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeep Hotchkiss et Willys

Message par olivier le Mar 1 Déc - 12:44

Admin a écrit:
olivier a écrit:et en algérie elles etaient equipée de coupe cable sur le capot
isnt'it
merci a vous deux [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

dans l'unitée de ton Père oui mais pas a la Légion et moi je ne me souvient pas en avoir vu a Colomb Bechar ou il y avait plusieurs unitées de Légion et Colo
c'etait pour protegé les tetes contre les cables tendu par les fells
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeep Hotchkiss et Willys

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum