Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Kolwezi vu par les Belges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kolwezi vu par les Belges

Message par Admin le Jeu 3 Déc - 6:25

Bonjours a tous je vais éssayer de commenter du coté Belge l'Opération de sauvetages des Otages de Kolwézi ,l'Opération du Nom de "Red Bean"






  • Mai 1978 : opération de secours Red Bean au Zaïre (ex-Congo Belge, actuellement Rép. Dém. du Congo).






Atterrissage d'assaut sur Kolwezi. Sauvetage et sécurisation de populations et expatriées occidentaux au Shaba (ex-Katanga).
le sujet ayant été largement commenté du Coté de la Légio Etrangère , mais résumons quand même le début de l'Opération appelé du coté Français "Bonite" où encore "Léopard" pour vous en rappelé les faits .

Le 19 mai à 14 h 30, une première vague de la force d'intervention française, composée de 405 hommes (le PC et trois compagnies), saute à 250 mètres d'altitude sur l'ancien hippodrome. Six hommes sont blessés par des tirs d’armes légères dès le largage, un autre, atterrissant loin de son unité, est tué et mutilé en pleine rue, sans avoir pu se défaire de son parachute.
Immédiatement, de violents combats de rue commencent, permettant de délivrer des Européens retenus en otage ou qui avaient pu se cacher. Une colonne rebelle, avec une AML, est stoppée vers 15 heures à hauteur de la gare par un tir de lance-roquettes. Par des actions débordantes rapides, tous les groupes rebelles sont éliminés.
La ville est sous contrôle de la Légion dès la tombée de la nuit à 18 heures. Les unités s’installent aux carrefours. Pendant la nuit, les rebelles contre-attaquent en s’infiltrant dans le tissu urbain mais sont stoppés par des embuscades de la Légion.
Dans la nuit du 19 au 20, de nouveaux combats ont lieu. Ce n’est qu’en fin de nuit, à 6 h 30, qu’une deuxième vague de 250 parachutistes de la légion est larguée (4e compagnie et section d'éclairage et de reconnaissance), alors qu’elle était initialement prévue pour la nuit du 19 au 20. Sautant à l’est de la ville, elle prend les rebelles à revers et occupe cette partie de la ville dans la matinée. Ses hommes découvriront les massacres du quartier P2.
Le 20 mai.


A Bruxelles, dans les milieux politiques, on se tâte. Le 17 mai, Vanden Boeynants, donne l’ordre à l’EMG belge de mettre un EM de Planning en place et de prévoir une évacuation de sauvetage avec appui médical

Ne disposant d’aucune information précise sur la situation des ressortissants belges, personne n’ose encore évoquer une intervention militaire dans le style de 1964. A Paris par contre, il semble qu’on ait déjà une vue plus circonstanciée des événements du week-end. La radio d’Afrique du Sud continuait à cracher des informations qui étaient tout à fait contradictoires d'une heure à l'autre.
Le 18 mai, une opération de sauvetage commune Franco/Belge est envisagée à Kinshasa, elle aurait lieu le 20, Mais finalement, à Bruxelles, on refuse une opération commune Franco / Belge, sous prétexte que les buts sont totalement différents; les Français veulent une opération militaire pour détruire les rebelles, protéger les expatriés mais les encourager à rester et soutenir Mobutu, les Belges veulent faire une opération d’évacuation assistée médicalement.


A partir de ce moment, le divorce est consommé. La radio annonce à un certain moment que 1100 Paras belges sont à Kamina prêts à intervenir. Cette nouvelle, incongrue, va augmenter le danger encouru par les otages et va pousser les Français à avancer leur opération au 19.

Au cours de la nuit, le ministre belge de la défense nationale est averti par des pilotes belges, en manœuvre en Corse, que les légionnaires viennent d'embarquer à bord d'avions d' Air France et d' UTA.


Les avions militaires Belges ne peuvent traverser l’espace aérien algérien et doivent faire un énorme détour. Le voyage qui dure normalement moins de huit heures sera de 23 heures pour les C-130. Ils débarqueront des paras morts de fatigue .
Tous les Paras furent transportés par 10 Boeing ( huit de la Sabena), le matériel dont le charroi organique et une antenne médicale étant acheminés par 7 C130, trois autres devant rejoindre plus tard venant du Mali..

Le Regt à Kamina disposait ainsi de 1180 hommes, 18 jeeps radio, 10 jeeps blindées, 26 AS 24s et une équipe chirurgicale.

Il était capable de contrôler toute la ville et l’aéroport. Avec ses 8 C 130, il pouvait en une seule vague transporter 600 hommes.

Cette mise en place permettait au Regt Para Cdo de disposer de troupes reposées, de tout son charroi organique (pour aller rechercher des otages à l’extérieur) et d’une antenne médicale; on avait tiré les leçons de Stanleyville, il fallait au plus vite pouvoir se déplacer et prendre en charge les réfugiés. L’opération était beaucoup mieux conçue que celle du 2REP, qui était assez risquée et qui dut utiliser des véhicules civils réquisitionnés en attendant son charroi organique qui arriva après trois jours.

Pour encore gagner du temps, et bien que l’aérodrome était tenu par Mahele, le Col BEM Depoorter, Comd du Regt, décida de faire un atterrissage d’assaut, les éléments directement regroupés pouvaient ainsi progresser immédiatement. Cette technique était bien au point.

Le largage se fit le 20 au matin, en deux vagues, à la première avec 8 C 130, 600 hommes étaient au sol et progressaient immédiatement, l’antenne médicale était déployée.

Kamina n’étant pas loin, la deuxième vague suivit avec tout le matériel organique.

Lorsque le 2è REP arriva sur le terrain le 20 au matin, avec sa deuxième vague, ce fut pour constater que les unités belges étaient déjà au nord de Kolwezi

Jugeant la chose dangereuse, il discuta avec Depoorter et essaya de le convaincre de stopper l’opération belge, demande évidemment refusée. Les deux missions étant totalement différentes, rien ne s’opposait à leur poursuite simultanée.

Après arrangement, les missions furent réparties, le Regt Para recevant la nouvelle et la vieille ville, le 2 REP recevant la gare et Manika.


Les parachutistes belges atterrissent sur l'aérodrome de la plaine à 5 km de Kolwezi, vers 6 h 30 du matin, font la route à pied vers Kolwezi et ripostent à des tirs effectués par méprise par la Légion étrangère, cet incident n'ayant pas fait de victimes ( Version contesté). La Légion laisse ensuite entrer les paras belges dans Kolwezi. Ces derniers ont pour ordre de ne rester que 72 heures. Ils évacuent vers l'aérodrome les ressortissants belges et européens, à l'exclusion des ressortissants africains. Ils laissent aux Français la tâche entière des combats de ratissage. Les troupes belges resteront finalement plus d'un mois au Katanga pour ravitailler en nourriture la population de la région de Kolwezi et assurer, en collaboration avec les troupes marocaines, le maintien de l'ordre.À midi, les premiers otages sont évacués par le terrain d’aviation

Les paras belges arrivés à Kamina depuis la veille entrent enfin en action. Sans coordination effective avec les légionnaires du régiment étranger des parachutistes, ils entament l’évacuation des étrangers vers Kamina en C-130. Le rapatriement durera toute la journée. Le plus impressionnant fut l'attente des réfugiés à l'aéroport de Kolwezi. Certains avaient le regard vide, d'autres riaient, en costume ou en sous-vêtements, les gens avaient du mal à réaliser la chance de pouvoir s'installer dans un avion.

Vers 13 heures, une station annonce que les premiers réfugiés ont été embarqués à Kamina et qu’ils sont attendus à Bruxelles vers 16 heures. Finalement le 747 décollera à 5h20 et se posera le lendemain matin à Bruxelles.

Les autres avions suivirent et le dernier des huit arriva le lundi après-midi.

Les unités du Régiment Para Cdo belge vont se déployer dans les principales villes du Shaba ( Kamina, Lubumbashi, Fungurume, Likasi, Kambove, Kipushi ) pour assurer la sécurité de tous les expatriés.



On attendait beaucoup de débats parlementaires, qui-tout le monde l’espérait, allaient enfin éclairer la position du gouvernement belge, tant à l’égard de la France que du Zaïre et expliquer les raisons de la lenteur de l’action entreprise.
Le Régiment Para Cdo belge rentrera définitivement en Belgique entre le 20 et le 28 juin, sa mission de sécurité étant terminée.

On a beaucoup épilogué sur le retard de l’arrivée des Para belges à Kolwezi. De nombreuses tergiversations politiques et les refus d’autorisation de survol en sont à la base. Le Regt Para Cdo n’avait rien à se reprocher, que du contraire. Son expérience de Stanleyville lui permit un déploiement ultra rapide, récupérant le temps perdu par les hésitations des politiques.




et voici un lien vers un site qui narre cette opération avec photos notamment

http://www.kolwezi-1978.adr.ms/red_bean_fr.html

Toutes les unités qui ont participé à « Red Bean » sont citées à l’ordre de l’Armée (T) AO-156 du 20 octobre 1978 pour,
« Du 19 mai au 10 juillet 1978 avoir fait preuve d’un sang-froid remarquable, de discipline et d’efficacité dans l’exécution dune mission de libération et protection des Belges et des étrangers dont la vie au Shaba et plus particulièrement à Kolwezi était mise en danger »
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Ordre de bataille

Message par Admin le Jeu 3 Déc - 6:49

ETAT-MAJOR :


Comd CieCapt MARCHAL, LucO63900
Chauffeur 13J1Sdt CARPENTIER, Marc (18/05 - 27/05)R/24393
2IC1Lt TIMSONET, MauriceO10823
CSM1SM WAEGHENAERE, GuyS/76215
TR1SM DEWEGHE, WillemS/75473
CQMS1SM DEMOULIN, Daniel (décédé)S/74863
Cpl CLEPKENS, CorneilleR/21751
ArmurierCpl SCHILS, Georges (décédé)R/21753
MécanicienCpl FROMENT, Jean-MarieS/98054
CuisinierCpl CORDIER, LéonS/83624
ChauffeursCpl AUQUIER, AlainS/89631
Sdt GILLOT, AlainR/21450
Renfort du Pl TSSdt MARIEN, ChristianR/21745
Détachés au Pl MorSdt COJA, ChristianR/21446
Sdt DUPONT, MichelR/21648
Kpl JACOBS, FransS/86596
Sdt NINANE, EricR/27311
Sdt CARTON, ChristianR/21242
1er PELOTON :


Chef de PlAdjt HOESSELS, PatrickR/28547
AdjointSgt DE RILA, MichelR/19078
Chefs de Sections :
1ere SectionSgt MARIQUE, Jean-LucR/18277
2ème SectionSgt SOR THONUS, Eric77/09696
3ème SectionSgt SOR MICHOTTE, Jacques77/43892
Section EM :
Chef de PelotonAdjt HOESSELS, PatrickR/28547
Adjoint de PelotonSgt DE RILA, MichelR/19078
TS PelotonSdt PIRMEZ, Jacques77/43892
Section 1 :
Chef de SectionSgt MARIQUE, Jean-LucR/18277
Tireur MAGSdt VERMEULEN, JeanR/28961
ChauffeurSdt MARCQ, PatrickR/29121
Tireur LawSM TILMANT, Daniel77/33958
Pourvoyeur MAGSM DETIENNES, Yves77/45450
Sdt HUPEZ, BernardR/30341
Chef Equipe MAGSM JORDENS, Daniel77/31004
Tireur LawSM PAULUS, Pierre77/48555
Tireur LawSM NIESSEN, Jean-Claude (inapte)77/48569
ChauffeurSM SPILLIER Jean-Marie77/39169
Section 2 :
Chef de SectionSgt SOR THONUS, Eric77/09696
Tireur d'éliteSM de TURCK, Geoffroy77/43853
Sdt DUVIVIER, AlainR/21238
EclaireurSdt ENCEV, JoelR/28965
Tireur d'éliteSdt LIBON, PhilippeR/31812
Sdt MERTENS, JohnnyR/31357
Equipe MAGSM PEDUZY, Didier77/31121
SM PREMONT, Jean-Marie77/26576
SM SIMON, Jean-Marie77/08571
Section 3 :
Chef de SectionSgt SOR MICHOTTE, Jacques77/43892
Tireur LawSM ABRASSART, Adolphe77/02594
Chef Equipe MAGSM BALON, Dominique77/34030
EclaireurSdt DOOMS, DominiqueR/30345
Equipe LawSdt FORET, EricR/28964
Tireur MAGSM MOURA, Michel77/45484
Sdt PLUTA, DominiqueR/29126
ChauffeurSM SLACHMUYLDERS, Francis77/26153
Tireur MAGSM VANDENDRIESSCHE, Michel77/44980
2ème PELOTON :


Chef de PlSlt EVERARTS DE VELP, FrançoisO17475
Adjt COR DEMUYNCK, Michel77/39350
AdjointSgt JACOB, PhilippeS/89616
Chefs de SectionsSgt SOR BOUVIER, Yves77/44516
Sgt SOR VAN LOMBEEK, Patrick77/02817
Sgt SOR LAMBERT, Thierry77/16188
Section 1 :
Chef de SectionSgt SOR VAN LOMBEECK, Patrick77/44516
SM SEGERS, Philippe77/21260
SM THIBAUT, Guy77/39218
SM THIRION, Michel77/46167
SM VAN DEN ABEELE, Yves77/38770
SM VANDERLINDEN, Freddy77/33821
SM van PRAET d'AMERLOO, Marc77/18276
Cpl VERMOTE, Daniel77/40630
Sdt VIATOUR, DominiqueR/29120
SM WAREGNE, André77/33642
Section 2 :
Chef de SectionSgt SOR BOUVIER, Yves77/02817
Cpl DIRICKX, Patrick77/38798
SM DUQUESNOY, Jean-Pierre77/33646
Sdt GERST, AlainR/30984
SM GOBERT, Joël77/44577
SM JACOBS, Franz77/31288
SM LAGNEAUX, Eric77/36711
Sdt LAURENT, Jean-BaptisteR/29825
SM LECHIEN, Alain77/33657
Sdt LETORT, Philippe (décédé)R/30983
Sdt LIEGEOIS, PascalR/29122
SM SMEESTERS, Johnny77/29925
Section 3 :
Chef de SectionSgt SOR LAMBERT, Thierry77/16188
SM BENDEL, René77/33237
SM CABY, William77/40695
SM DELPATURE, Georges77/43855
SM DETAYE, Yves77/36530
SM DOUMONT, Léopold77/34036
SM FONTIER, Patrick77/36531
SM PODJELSKI, Michel77/33643
Sdt WILLAERT, DidierR/29123
3ème PELOTON :


Chef de PelotonSlt LORENT, PhilippeO17473
AdjointSgt MOSTERT, ClaudeS/88528
Chefs de Sections1ère Section : Sgt SAUVEUR, Jean-MarieR/21498
2ème Section : Sgt SOR BAILLEUX, Guy77/44045
Section EM :
Chef de PelotonSlt LORENT, PhilippeO17473
AdjointSgt MOSTERT, ClaudeS/88528
TSSdt DEWIT, FrançoisR/28074
F1Sdt RUZZU, GiovanniR/24913
F2, (Tireur MAG).Sdt BOLHAAR, YvanR/28344
F3, (Pourvoyeur MAG).Sdt CHOQUET, ThierryR/27719
F4Sdt NATALIS, René (décédé)R/28010
F5Sdt VOLONT, LéonR/28237
F6Sdt CHAPELLE, BernardR/28346
F7Sdt MARCHANT, RichardR/27489
F8Sdt THEVENIN, MarcR/28081
Section 1 :
Chef de Section Sgt SAUVEUR, Jean-MarieR/21498
F1Sdt RAMAKERS, ChristianR/28076
F2, (Tireur MAG).Sdt MALFROID, PhilippeR/28075
F3, (Pourvoyeur MAG).Sdt PETEUX, EricR/28079
F4Sdt COMBLE, P.R/28655
F5Sdt FRIPPIAT, G.R/28078
F6Sdt DUFLOS, ClaudyR/27621
F7Sdt WARDEGA, AlainR/28531
F8Sdt MACAUX, LucR/28354
SurplusSdt ZAGRODNIK, EdmondR/28357
SurplusSdt GANY, DominiqueR/28350
Section 2 :
Chef de SectionSgt SOR BAILLEUX, Guy77/44045
F1, (Tireur MAG 2).Sdt ROEMANS, StéphaneR/27725
F2, (Tireur MAG 1).Sdt RELEKOM, FrancisR/27724
F3, (Pourvoyeur MAG).Sdt CASTELLUCIO, ToniR/28345
F4Sdt DEWAELE, DanielR/27730
F5Sdt HAVAUX, Jean-PolR/28351
F6Sdt DAVID, Jean-MarieR/27720
F7Sdt DECLERCQ, RenéR/28073
F8Sdt RENS, RudolfR/28529
SurplusSdt RORIVE, PatrickR/24763
SurplusSdt DELVOSALLE, AlainR/28347
Exempts de saut :
Restés à KaminaSdt MATHIEU, AlbertR/28517
Sdt VAN DE VOORDE, SergeR/28356
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kolwezi vu par les Belges

Message par Admin le Jeu 3 Déc - 6:53

avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kolwezi vu par les Belges

Message par Admin le Jeu 3 Déc - 6:56

site a voir ; http://www.compagnons-ommegang.com/kolwezi_ltgen_depoorter_fr.html
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kolwezi vu par les Belges

Message par Admin le Jeu 3 Déc - 7:00

L’année suivante, des informations faisant craindre un renouvellement des événements de Kolwezi, le 2 Bataillon Commando reçoit une mission, d’instruction des Forces Armées Zaîroises (FAZ) et de dissuasion dans le Bas-Zaïre "Green Apple".

Le Bataillon rejoint la base de Kitona à partir du 12 février et y reste jusqu’au 30 mars.
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kolwezi vu par les Belges

Message par Admin le Jeu 3 Déc - 7:03



avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kolwezi vu par les Belges

Message par Invité le Jeu 3 Déc - 7:56

Merci Daniel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kolwezi vu par les Belges

Message par Invité le Jeu 3 Déc - 9:16

Merci Daniel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kolwezi vu par les Belges

Message par olivier le Dim 6 Déc - 21:39

merci daniel
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kolwezi vu par les Belges

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum