Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

McChrystal, l'anti-Rumsfeld

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

McChrystal, l'anti-Rumsfeld

Message par Invité le Lun 7 Déc - 1:52

Renaud Girard
04/12/2009

Le général Stanley McChrystal, en juin dernier, à Washington.
Crédits photo : ASSOCIATED PRESS




Général
issu des Forces spéciales, diplômé de West Point et de Harvard, expert
de la lutte contre-insurrectionnelle, Stanley McChrystal est désormais
le chef de guerre opérationnelle plus important de l'Occident.






Ce
qui frappe le plus lorsqu'on rencontre en tête à tête le général
Stanley McChrystal dans son bureau de l'Otan à Kaboul, c'est sa
simplicité, son absence totale d'arrogance. Le fait qu'il soit devenu, depuis le mois de juin dernier,
le chef militaire opérationnel le plus important de l'Occident ne lui a
pas monté à la tête. Loin de se mettre à assener un discours tout fait
au correspondant de guerre du Figaro venu l'interviewer, le commandant
en chef des forces américaines et de l'Otan en Afghanistan, inversant
les rôles, commence l'entretien par poser une question à son
interlocuteur : «Vous avez parcouru ce pays depuis plus de vingt ans,
puis-je vous demander votre avis sur notre situation actuelle ?» Cette
modestie intellectuelle n'est pas une feinte destinée à amadouer un
journaliste. Elle est au cœur du mode d'action de McChrystal :
solliciter le plus d'avis autour de lui, recueillir le maximum de
témoignages de terrain, avant de définir une ligne stratégique. Une
méthode qui est aux antipodes de celle de son ancien patron au
Pentagone, Donald Rumsfeld. Semblant détenir la vérité infuse, l'ancien
secrétaire à la Défense n'écouta personne, pas même ses compatriotes
diplomates du département d'État, lorsqu'il concocta son plan
d'invasion de l'Irak. Alors général de brigade et directeur adjoint des
opérations à l'état-major central de Washington, McChrystal fut aux
premières loges pour assister aux conséquences catastrophiques de
l'improvisation solitaire du seul ministre qui, en 2003, avait toute la
confiance du président Bush. Le second atout de McChrystal fut
la liberté d'esprit que lui accorda Barack Obama lorsqu'il le libéra de
sa fonction de patron du corps des forces spéciales américaines pour le
promouvoir - en lui donnant sa quatrième étoile - à ce commandement
opérationnel. Le président lui demanda de lui proposer, en toute
indépendance, une nouvelle stratégie militaire pour l'Occident en
Afghanistan. À la fin du mois d'août 2009, le rapport était prêt.
L'important n'est plus de faire la chasse aux talibans dans les déserts
et les montagnes, mais de reconquérir le pays utile, afin d'y protéger
la population, «autant contre l'ennemi que contre le mal que nos armes
peuvent lui infliger involontairement». Tenir le terrain reconquis doit
incomber à la seule armée nationale afghane (ANA). Toutes les cartes en main

Pour
former l'ANA, pour accroître son efficacité sur le terrain, McChrystal
a inventé le concept d'embedded partnering (« partenariat intégré»). Exemple donné par le général : «Une bonne opération, c'est quand deux
sections de votre excellente Légion étrangère partent au combat avec
deux sections de l'ANA. Les légionnaires vont apporter leur allant,
leur professionnalisme, leur technologie, leur expérience,
et les
Afghans leur connaissance de la société et des guerres qui se sont
déroulées dans le pays. Il se créera alors une synergie. Ensemble, ils
seront plus forts.» Toute sa carrière prépara McChrystal, 55
ans, à ce grand commandement. Un poste stratégique comparable, toutes
choses égales par ailleurs, à celui qu'occupa jadis le général
MacArthur dans le Pacifique ou le général Westmoreland au Vietnam. Car,
maintenant que le président Obama lui a donné les renforts qu'il réclamait,
McChrystal - qui a réussi par ailleurs à nouer une relation de
confiance avec le général Kayani, chef de l'armée pakistanaise - a
toutes les cartes en main pour retourner la situation militaire en
faveur de l'Otan. Né dans une famille de militaires (son père,
Herbert, fut général de corps d'armée), Stanley McChrystal fit toute sa
carrière dans les forces spéciales. Il compléta son profil de guerrier
d'élite par une formation en relations internationales à l'Université
de Harvard. Lecteur attentif des stratèges français de la guerre
contre-insurrectionnelle (Lyautey, Galula, Trinquier), McChrystal n'est
pas un nouveau venu dans ce domaine. De novembre 2001 à juillet 2002,
il dirige l'état-major du corps expéditionnaire américain en
Afghanistan. Patron des forces spéciales de septembre 2003 à juin 2009,
il passe son temps en Irak, où son principal succès est, en juin 2006,
la mort du terroriste jordanien Zarqawi, chef d'al-Qaida en
Mésopotamie. Il joue un rôle prépondérant dans le succès du surge
(«montée en puissance») de 2007, où les Américains parviennent à faire
baisser le niveau de violence en Irak en obtenant, à coups de dollars,
la coopération des principales tribus sunnites de l'ouest du pays. Lorsqu'il
visite un village ou une vallée afghane, le général ne porte jamais de
gilet pare-éclats. «Nous devons nous rapprocher de la population en
nous débarrassant de tous ces blindages, en évitant de nous
bunkériser», explique-t-il de sa voix douce. «Car c'est la population
elle-même, et pas nos camps retranchés, qui nous donnera à l'avenir le
plus de sécurité !» McChrystal deviendra-t-il un nouveau
Lyautey ? Jeudi, il a demandé qu'on attende un an avant de juger le
bien-fondé de sa nouvelle stratégie…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: McChrystal, l'anti-Rumsfeld

Message par Admin le Lun 7 Déc - 5:15

pour moi c'est de la poudre aux yeux car cela fait combien d'années qu'ils forment l'armée Afghanne et cette dernière a aucun résultats curieux non malgrés tous ces OMLT en place aussi depuis des années et souvenez vous les Russes qui ne sont pas des tendres s'y sont cassé les dents comme déjà dit plus tôt dans ce forum une méthode la notre celle de la Guerre d'algérie et tous ces enseignements qui restent valable puisse que c'est une guerre de partisants guerrilleros ne travaillant que a coups d'attentats
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: McChrystal, l'anti-Rumsfeld

Message par olivier le Lun 7 Déc - 6:11

bon faut voir!!!!
mais j'ai des doutes
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: McChrystal, l'anti-Rumsfeld

Message par Invité le Lun 7 Déc - 7:06

Les Afghans fonctionnent (un peu) comme les thai;
C'est celui qui leur donnera le plus d'argent, de femmes vierges, de plein de trucs qu'ils n'ont pas qui gagnera la guerre;
Nous, avec notre education judeo=chretienne, on sera a cote de la plaque tant qu'on ne fonctionnera pas comme eux.
Je crois que le general Stanley_Mc_Chystal l'a compris;
reste a savoir si Obama qui est son chef supreme et le Congres Americain qui tient les cordons de la bourse sauront l'ecouter...

N'empeche que le general tient la Legion Etrangere en tres grande estime, lisez bien l'article.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: McChrystal, l'anti-Rumsfeld

Message par Invité le Lun 7 Déc - 8:35

Que faire ??????

L'Armée afghane est corrompue et nous ne pouvons compter sur elle !!!!!!!

Le peuple le matin fait des grands signes d'amitiés a nos troupe et le soir au retour , sont des talibans avec des Kalashs !!!!!!

Il faut faire comme nos anciens patrons d'algérie , occuper le terrain et vivre a la Talibans !!!!!!

Pas de quartier , hommes , femmes et enfants dans le meme panier , ce sont des musulmans avant tout , et nous des infidèles !!!!!!!

Je doute également de nos officiers , hélas !!!!!! pas motivés , pas manoeuvriers , des officiers de salons !!!!!!!

La motivation Islamiste est pire que celle des communistes en INDO !!!!!!

Le bilan et le réveil , va être dur pour les alliés !!!!!!! la grande faucheuse va avoir du boulot !!!!!

Coyote .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: McChrystal, l'anti-Rumsfeld

Message par Admin le Lun 7 Déc - 9:16

oui Coyote tu confirme tout a fait ce que je pense
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: McChrystal, l'anti-Rumsfeld

Message par olivier le Lun 7 Déc - 12:27

lafleur931 a écrit:Les Afghans fonctionnent (un peu) comme les thai;
C'est celui qui leur donnera le plus d'argent, de femmes vierges, de plein de trucs qu'ils n'ont pas qui gagnera la guerre;
Nous, avec notre education judeo=chretienne, on sera a cote de la plaque tant qu'on ne fonctionnera pas comme eux.
Je crois que le general Stanley_Mc_Chystal l'a compris;
reste a savoir si Obama qui est son chef supreme et le Congres Americain qui tient les cordons de la bourse sauront l'ecouter...

N'empeche que le general tient la Legion Etrangere en tres grande estime, lisez bien l'article.

ce qui m'inquiete ses qui l'aime un peu trops et qu'il envoit la légion au casse pipe et nos para et la colo
enfin les gars de chez nous dons "MEFFY" les VOYANT SONT ORANGES ET ROUGES
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: McChrystal, l'anti-Rumsfeld

Message par Invité le Lun 7 Déc - 16:08

commandoair40 a écrit:Que faire ??????

L'Armée afghane est corrompue et nous ne pouvons compter sur elle !!!!!!!

Le peuple le matin fait des grands signes d'amitiés a nos troupe et le soir au retour , sont des talibans avec des Kalashs !!!!!!

Il faut faire comme nos anciens patrons d'algérie , occuper le terrain et vivre a la Talibans !!!!!!

Pas de quartier , hommes , femmes et enfants dans le meme panier , ce sont des musulmans avant tout , et nous des infidèles !!!!!!!

Je doute également de nos officiers , hélas !!!!!! pas motivés , pas manoeuvriers , des officiers de salons !!!!!!!

La motivation Islamiste est pire que celle des communistes en INDO !!!!!!

Le bilan et le réveil , va être dur pour les alliés !!!!!!! la grande faucheuse va avoir du boulot !!!!!

Coyote .

Oui mon Cocoye, c'est tout pourri de partout ces gens-là.
Des muz corrompus ET corrupteurs, il n'y a pas pire comme association.

C'est comme en Algérie, les terros venaient de partout, de tous les pays muz et ce n'était pas par pure et saine idéologie, regarde comment a fini la population en Algérie: couillonnée! Prise au piège.

Les voyous muz et corrompus se sont partagé les restes des Pieds-Noirs, ont fait un hold-up sur les meilleurs morceaux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: McChrystal, l'anti-Rumsfeld

Message par Invité le Ven 11 Déc - 15:04

Merci Lafleur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: McChrystal, l'anti-Rumsfeld

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum