Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Dahomey , Soudan , Guinée , Madacascar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dahomey , Soudan , Guinée , Madacascar

Message par Admin le Mer 11 Nov - 8:22

Dahomey (1892-1894)
En 1892, le roi Behanzin menace le comptoir de Porto Novo et la France décide d'intervenir. Un bataillon étranger de marche est constitué à partir de deux compagnies du 1er Étranger et de deux autres du 2e Étranger. Il est placé administrativement sous le commandement de ce dernier. Le commandant Faurax en prend la tête.

De Cotonou, les légionnaires doivent s'emparer d’Abomey, la capitale du mutin. Deux mois et demi sont nécessaires pour atteindre la cité au prix de combats répétés contre les soldats, et surtout les amazones du roi. Celui-ci capitule et est capturé par les légionnaires en janvier 1894.

Soudan (actuel Mali) (1892-1893)
Une compagnie de marche est formée par le 2e Étranger et transportée à Kayes afin de soumettre les sultans Ahmadou et Samory Touré. Une fois sa mission accomplie avec succès, la compagnie est dissoute à son retour à Saïda le 24 juin 1893.

Guinée (1894)
Un bataillon de marche constitué de deux compagnies des deux régiments étrangers est créé au début de l'année 1894 pour pacifier le Niger. La victoire des légionnaires à la forteresse d'Ouilla et les patrouilles de police dans la région accélèrent la soumission des tribus. Mais 51 légionnaires doivent y être hospitalisés en raison de maladies tropicales et de dysenterie.


Bonifacio, monument élevé à la mémoire des légionnaires tombés au service de la France - Campagnes du Sud-oranais (1897-1902). Madagascar (1895-1905)
En 1895, un bataillon de marche, formé par les 1er et 2e Étrangers est envoyé à Madagascar afin de participer au corps expéditionnaire qui a pour mission de réduire l'insurrection.

Le bataillon étranger forme alors le fer de lance de la colonne lancée sur Tananarive. Mais si la faible intensité des combats ne permet pas aux légionnaires de montrer leur bravoure, ils laissent 226 des leurs, morts sur la grande île, dont à peine un dixième pour faits de guerre. Les autres, comme une grande partie du corps expéditionnaire, meurent des conditions climatiques et des maladies tropicales.

Le bataillon rentre en Algérie en décembre 1895. Mais dès 1896, le général Galliéni, appelé à réduire une deuxième insurrection malgache, demande à partir avec 600 légionnaires afin de pouvoir "mourir convenablement" le cas échéant. Un nouveau bataillon de marche est donc formé pour cette expédition. Des renforts suivent car les opérations de pacification durent jusqu'en 1905. Là encore, l'ennemi le plus redoutable est la fièvre.
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dahomey , Soudan , Guinée , Madacascar

Message par Admin le Mer 11 Nov - 8:57

avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dahomey , Soudan , Guinée , Madacascar

Message par Invité le Mer 11 Nov - 9:55

Merci Daniel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dahomey , Soudan , Guinée , Madacascar

Message par Admin le Lun 16 Nov - 9:30

avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dahomey , Soudan , Guinée , Madacascar

Message par Invité le Lun 16 Nov - 9:36

Merci Daniel :OK:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Caporal Szmigelski

Message par Admin le Mar 12 Jan - 6:56

Le 29 avril 1897 à 13 h, Basile Smigelski (ou aussi Smigielski), soutient à la faculté de médecine de Paris une thèse de doctorat intitulée "Histoire de la campagne du Dahomey en 1892" ; l'avant propos rend hommage à tous ceux qui l'ont soutenu dans la poursuite de ses études de médecine. Il remercie surtout la France, “… ma nouvelle patrie dont l'hospitalité si cordiale et si franche m'a adopté à tout jamais comme un de ses enfants”. Cette thèse éditée la même année par Paul Delmar, 29 rue des Boulangers à Paris est, fait rarissime, l'oeuvre d'un ancien légionnaire ; elle semble méconnue de nos jours malgré son intérêt historique.

En effet, Basile qui a été naturalisé français le 21 novembre 1893, est d'origine autrichienne, né le 9 juin 1867 à Sniatyne-Galicie, en Autriche-Hongrie, fils de Dimitri et de Marie Dutzak. Il s'engage dans la Légion Etrangère pour cinq ans le 7 septembre 1889 à Belfort, déclarant être étudiant en médecine. Il reçoit le matricule 9.240. La chevelure châtain clair, les yeux gris roux, mesurant 1,75 m, il est déclaré bon pour le service et rejoint le 14 septembre le 2ème Régiment Etranger en Algérie où il fait campagne. Nommé caporal le 27 mai 1892, il passe au 1er régiment Etranger le 31 août 1892 venant d'être désigné pour participer à l'expédition du Dahomey conduite par le Général Dodds.

L'expédition est forte de 4.000 hommes dont un bataillon de 800 légionnaires sous les ordres du Commandant Faurax, constituée à partir d'éléments puisés dans les deux régiments de la Légion Etrangère. Cette expédition va durement éprouver le bataillon de Légion ; il rentrera cinq mois plus tard avec 450 légionnaires valides les autres seront tués au combat, notamment le Commandant Faurax le 18 septembre à Dogba, blessés ou morts de maladie. Quelques années plus tard, le Général Dodds dira à Phnom-Penh au gouverneur de l'Indochine "Voici la Légion Etrangère, troupe sur laquelle vous pouvez compter en toutes circonstances. Sans elle, je n'aurais jamais pu mener à bien l'expédition du Dahomey".

Le 27 octobre 1892 vers 16 h, lors du combat de Kotopa, Szmigelski est blessé par balle, à la face, du côté droit, au dessous de la lèvre inférieure. La peau de ses joues est déchirée de part et d'autre, en plusieurs endroits, par des fragments d'os de la mâchoire et plusieurs dents sont arrachées ou brisées. Il est évacué sur Porto-Novo ; la marche est particulièrement difficile, sa mâchoire est soutenue par un bandage mais n'empêche pas les crépitations osseuses ; la langue contusionnée, lui rend la parole très difficile ; il ne peut déglutir qu'à grand peine ; la blessure s'infecte suinte puis suppure abondamment. Hospitalisé, la plaie de l'orifice d'entrée est suturée sans chloroforme ; le reste est drainé car la suppuration reste abondante. Son état nécessite un rapatriement sur la France. Il raconte : "Pendant la traversée en mer, la balle est expulsée spontanément après un séjour d'un mois dans la plaie ; fortement aplatie, elle pèse vingt grammes ; la douleur diminue mais la suppuration persiste entretenue par de nombreuse esquilles qui sortent à intervalles plus ou moins éloignés".

Hospitalisé à Bordeaux il reçoit les soins appropriés, la cicatrisation s'opère assez rapidement mais il garde d'importantes séquelles qui lui rendent la mastication douloureuse et l'expression orale difficile. Jugé atteint d'infirmités graves et incurables, il rejoint le 18 février 1893 le 2ème Régiment Étranger à Saïda en Algérie où il est décoré de la Médaille Militaire, le 5 juillet. La commission de réforme lui accorde une pension de retraite de 805 francs et il est radié des contrôles le 26 janvier 1894 ayant obtenu un certificat de bonne conduite. Commence alors pour lui une vie de "gueule cassée". Fort de ses souvenirs, d'une volonté inébranlable de s'en sortir, des encouragements de son entourage et de ses camarades avec lesquels il a gardé le contact, Szmigelski reprend les études et devient médecin à l'âge de trente ans, toujours fidèle à ses engagements et confiant dans cette nouvelle vie qui s'offre à lui.

avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dahomey , Soudan , Guinée , Madacascar

Message par Invité le Mar 12 Jan - 7:58

Merci DANY !!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dahomey , Soudan , Guinée , Madacascar

Message par Invité le Mar 12 Jan - 8:36

Merci Daniel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dahomey , Soudan , Guinée , Madacascar

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum