Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Encore un couche sur Mers el-Kébir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Encore un couche sur Mers el-Kébir

Message par Invité le Mer 30 Déc - 10:43


Encore une couche sur le sujet.

Je souhaite à tous les parachutistes une Bonne et Heureuse Année 2010.
A tous nos camarades sur les fronts des opérations, tenez bon et soyez fière de votre drapeau.
Nous les anciens nous sommes avec vous et nous vous soutenons.

Association MEK du 3 juillet 1940 - 2005
pour le rapatriement du cimetière marin
de Mers-el - Kébir en Bretagne
Siége social : 4 rue des lauriers
56650 Inzinzac- Lochrist



Après la profanation du cimetière marin de Mers-El-Kébir, les anciens survivants des cuirassés « La BRETAGNE et Le DUNKERQUE » se mobilisent pour une action patriotique. Ils désirent que les instances de l’état rapatrient les dépouilles mortuaires de leurs camarades. Le lieu de repos de ces marins est activement demandé par leurs compagnons toujours vivants. Ce lieu sera décidé lorsque les opérations de rapatriement seront prises en compte par les autorités compétentes de la France. Cette association ne sera dissoute que lorsque la stèle commémorative se fermera sur leur repos éternel.



Inzinzac-Lochrist, le 17 septembre 2009
N° 1 / 2009 - Bretagne MEK

Monsieur Alain GARCIA,


Président de l’association de Mers-el-Kebir


Retraité de la Gendarmerie Nationale


Monsieur René RUNAVOT



Président d’Honneur de l’association MEK

rescapé du 3 et 6 juillet 1940 - Bâtiment de ligne « DUNKERQUE »



A Monsieur le secrétaire d’état aux anciens combattants

37 Rue de Bellechasse

75700 Paris 07 SP


Monsieur le nouveau secrétaire d’Etat à la défense et aux anciens combattants, l’association 1940-2005 pour le rapatriement du cimetière marin de Mers-el Kébir en Bretagne, vous salue. La Bretagne terre de marins vous salue aussi.

En prenant vos fonctions à ce poste, vous avez découvert, sans doute le dossier Mers-el Kébir.

Le périodique la Charte, vient de consacrer un document sur la tragédie ce drame. Comme tous les rédacteurs en chefs, ils ont exploité le filon de ce massacre, perpétré par les anglais.

En analysant touts les documents, nous sommes consternés, par l’oubli de notre pays des veuves, des orphelins et l’abandon de leurs époux sur cette terre d’Algérie ; La France seule responsable ?



A 87ans, lui a vécu les deux attaques du 3 et 6 juillet 1940. Ce vétéran a gardé au fond de lui une amertume, que la profanation à finie d’humilier encore une fois. La réconciliation avec les Anglais à Brest est une insulte de plus à cette mémoire. L’hommage doit être national avec le retour de ces marins en France.

Tous ceux qui sont nommés à ce poste des anciens combattants, n’ont aucune marge de manœuvre pour mener à bien des projets entaché par la politique. C’est une fonction que l’on applique aux anciens généraux inapte au commandement, dite la voie de garage.

Le Président de la république Monsieur Jacques CHIRAC, a usé de ses fonctions, pour avaliser la visite d’Alain MARLEIX en Algérie. Avaliser quoi ? La mise à la norme d’un cimetière chrétien, en supprimant les croix de ses militaires.

Comme a son habitude, les élus de la république usent de leurs fonctions pour balayer d’un revers de main les doléances de ceux qui attendent depuis 68 ans ce retour en terre Bretonne.

« Unis comme au front »Un slogan qui doit vous rappeler une défaite. Là aussi de nombreuses veuves se sont battues pour récupérer leurs époux, abandonné encore par ces politiques.

Mais l’Indochine sera aussi pour nous un crève cœur avec une nouvelle défaite. Mais l’acharnement de famille fini par décider l’Etat Français à suspendre la forclusion. L’honneur pour Monsieur jacques CHIRAC et Madame Alliot – Marie qui avait connaissance de ce dossier, mais la chape de plomb était de mise. Les cérémonies de retour des ces militaires, mettait fin aux incidents avec les Vietnamiens. Tout l’honneur pour notre nôtre chef d’état.

Alors que des cercueils revenaient incognito, du Maroc, Officiers, Généraux et je vous assure que la liste est longue.

Dans une petite commune de la baie de Douarnenez, Pentrez, pour la citer, sept marins de l’attaque y sont porté disparus. Les élus et l’église de ce village ont obligé ces veuves de matelots, démunie de se ruiner pour un enterrement bidon.

En réhabilitant Mers-el Kébir, vous avez continué à salir les mémoires de ceux qui n’on pas eu de vraies sépultures dans notre Bretagne. L’Algérie est un pays arabe, sans avenir, sans morale. Pour les plus courageux, passer des vacances en Algérie relève de l’inconscience.

Quand à ceux qui viendront sur les tombes on pourra les compter sur les cinq doigts de la main.

Une fille de l’un de ces marins ira en voyage en Algérie en 1990 et découvrir l’horreur de saccage. Il fallut que l’élu de Bretagne interpelle le ministre de la défense de cette époque, pour lui sommer de redonner une âme à ce cimetière.

A chaque fois les politiques tenus de se taire, laisseront le temps faire le ravage de Mers-el Kébir.

Le journal la Charte ajoute encore une couche «Solidaires ou solitaires », je suis très déçu que depuis la date de la profanation, c’est le monde du silence. J’espère que les mentalités vont évoluer, dans le transfert du devoir de « mémoire. Les rangs nos anciens s’éclaircissent, le temps lui aussi effaces certaines traces que l’on doit faire oublier.

Au flan de cette montagne perdue d’Algérie, 1200 marins attendent un regroupement définitif en Bretagne. Si vous les abandonnez, c’est bien la raison reste la honte d’une défaite. C’est le choc de deux projets sur l’ambition des hommes, la France Libre et le gouvernement de Vichy, sous la bote nazie. La pire des insultes, c’est de les placer dans « Vichy ce n’est pas la France » par cette politique si habilement menée. La perte des soldats est un moment douloureux pour tous. C’est la pire des insultes faite à ces fils de Frances.

MEK du 3 juillet 1940 - 2005
pour le rapatriement du cimetière marin
de Mers-el - Kébir en Bretagne
Siége social : 4 rue des lauriers
56650 Inzinzac- Lochrist



Après la profanation du cimetière marin de Mers-El-Kébir, les anciens survivants des cuirassés « La BRETAGNE et Le DUNKERQUE » se mobilisent pour une action patriotique. Ils désirent que les instances de l’état rapatrient les dépouilles mortuaires de leurs camarades. Le lieu de repos de ces marins est activement demandé par leurs compagnons toujours vivants. Ce lieu sera décidé lorsque les opérations de rapatriement seront prises en compte par les autorités compétentes de la France. Cette association ne sera dissoute que lorsque la stèle commémorative se fermera sur leur repos éternel.



Inzinzac-Lochrist, le 21 juillet 2009

N° 2 / 2009 - Bretagne MEK

Monsieur Alain GARCIA,


Président de l’association de Mers-el-Kebir


Retraité de la Gendarmerie Nationale


Monsieur René RUNAVOT



Président d’Honneur de l’association MEK

Rescapé du 3 et 6 juillet 1940

Bâtiment de ligne « DUNKERQUE »


A Monsieur le Président Général du Souvenir Français

Siège Social, 20, Rue Eugène Flachat

75017 PARIS


Une idée que l’on vous soumet

Le bouquet de l’espoir, pas pour tout le monde, l’oubli sûrement.

Dans le département du Morbihan, existe une association qui porte le nom « Association MEK du 3 juillet 1940 - 2005 pour le rapatriement du cimetière marin de Mers-el - Kébir en Bretagne ».

Toute personne peut adhérer à cette association. Son seul engagement, est d’informer tout au long de l’année, l’oubli de ces marins qui se trouvent dans le cimetière militaire de Mers-el Kébir. Loin de la mère patrie, oubliés de tous, surtout des responsables de la mémoire.

En référence aux cimetières des soldats qui sont venus nous délivrer en 1944, celui de Mers-el Kébir »Le souvenir de ces morts dérange tout le monde, parce que l’évènement échappe à la logique. Il est à part de la tragédie de la guerre. « Personne n’a intérêt qu’on en parle de trop »En moins de quinze minutes, mille deux cent quatre vingt dix sept marins ont laissé à la charge de la France, leurs familles. Celles-ci ignorées par les autorités de l’époque. La chance pour certains, liés par relations avec un député d’être rapatrié.

Pour ces marins la possibilité d’être fleuri est utopique par rapport à celles que l’on trouve dans nos cimetières militaires en France.

L’idée que vous suggérez est une très bonne initiative à l’heure ou nos anciens combattants des années 1939 - 1940 nous quittent. Des anciens de ce drame vous on écrit avec cette fatalité de n’être pas entendu.

Ce carré militaire en Algérie a subi avec le temps de terribles souffrances. La profanation en 2005 fut l’ultime humiliation faite à ces soldats.

Le Souvenir Français à l’origine du très beau cimetière avant 1962, était dépositaire des lieux. En 2005, les anciens combattants coupaient court à la polémique en récupérant à son compte ce mémorial. Pourquoi ? La question qui fut posée, reçu une réponse floue. Cela confortez notre intuition, sur les contacts entre le Souvenir Français et le ministère des anciens combattants. Ce qui est plus grave, toutes les instances religieuses de ce pays se sont tues dans un silence coupable. Le seul à y répondre le Culte des Musulmans de France « Le Recteur de la Mosquée de Paris n’étant pas concerné par cette histoire et de la profanation»

Vous parlez de symboles, de flamme de l’espoir, des bouquets de l’espoir, du devoir de mémoire, de la mémoire que de grands mots. La pitoyable culture de notre pays, sont les rapatriements des accidents aériens et dont les coûts sont exorbitants.

Je me suis promené à la côte 304 sur le site des environs de Clermont en Argonne, en France. Il y a une tombe qui est au fond d’un ravin. Tombe sans doute érigez par les parents de ce Lieutenant d’infanterie mort en 1915. J’y suis souvent revenu, il y avait toujours ces fleurs en plastiques rouges délavées par le temps. Pourtant il y a un village très proche, avec un très beau monument aux morts.

Monsieur le Président du Souvenir Français, lors d’un assemblée général à Vannes avec le Général de PERCIN, je posais la question suivante à un général à bout de souffle, mais toujours vaillant dans sa tenue un peu étriqué et flétrie. Le sujet portait sur le rapatriement des restes mortels de ces marins en France à Auray ou à Brest. La réponse fut un coup de couteau, a l’ancien militaire que je suis. «Cher monsieur, si vous n’avez pas un levier politique ou une relation au gouvernement, vous pourrez attendre longtemps ».

Cet Officier de marine, avait oublié, qu’il avait en face de lui un ancien de la marine. Pitoyable !

Je vous demande avec insistance de relancer, la réouverture de ce dossier. Vous êtes Saint-Cyrien, une raison de plus. Ces marins n’ont pas reçu d’Hommage de la Nation, juste des excuses susurrées en catimini et du bout des lèvres par les Anglais au cimetière de kerfautras à Brest en 2007.

Comme vous le dite si bien « Merci nous ne vous oublierons pas » Eux ne sont pas France, mais en Algérie.

Monsieur le Président Général du Souvenir Français, recevez mes respectueuses salutations.



Destinataire pour information

A Monsieur le secrétaire d’état aux anciens combattants

37 Rue de Bellechasse - 75700 Paris 07 SP






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un couche sur Mers el-Kébir

Message par olivier le Mer 30 Déc - 11:47

je ne comprend pas pourquoi on ne rapatrie pas ses sépultures
sa doit géner quelque personnes
alors que se serait si simple ses marins n'ont fait que leur devoir
ses les politiques qui une fois de plus ont foirés
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un couche sur Mers el-Kébir

Message par Invité le Mer 30 Déc - 12:43

près de 1 300 hommes trouvent la mort.
dont plus de 700 marins bretons
C’est une Vraie atteinte à l’honneur de nos marins et soldats .

ils n'ont qu'a faire un negoce
OK pour une mosquee en france
mais vous rapatrier nos morts

Donnant / Donnant

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore un couche sur Mers el-Kébir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum