Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Quelques brèves histoires toutes plus hard les unes que les autres..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelques brèves histoires toutes plus hard les unes que les autres..

Message par Invité le Mar 2 Nov - 9:14

Un petit enfant, sans bras, est à la piscine avec sa classe. Quand le
maître nageur demande à la classe qui sait nager, le petit répond : "
Moi Monsieur, Moi Monsieur ! " ... mais, mon petit, ne dit pas de bêtises !
" Si, si Monsieur ! "
Et le petit saute dans l'eau pour prouver ses dires. Une fois dans l'eau, il arrive à nager et se débrouille même plutôt bien. De retour sur le bord, le maître nageur lui demande : "C'est bien mon petit, mais qui t'a appris à nager ? "
- C'est mon Papa, toutes les semaines, il m'amène à la mer et me jette dans l'eau, il faut que je revienne à la nage.
- Et c'est pas trop dur ?
- Non, le plus dur, c'est d'arriver à sortir du sac en plastique.

*****************************
Si c'est trop horrible arrêtez là !

A l'école, la maîtresse demande aux élèves de raconter un événement inhabituel qui leur est arrivé récemment.
Plus tard elle demande à quelques élèves de lire leur texte. Arthur se lève et commence :
- La semaine dernière, papa est tombé dans le puits au fond du jardin.
- Doux Jésus, s'exclame le maîtresse, il va bien au moins ?
- Je suppose, répond Arthur. Il a arrêté d'appeler à l'aide hier. »

*******************************
Toujours là ????
VOUS ETES COURAGEUX OU BIEN UN PEU GORE....???
Alors on continue.....


Quelques jours après la rentrée des classes, on procède à la traditionnelle photo. La semaine suivante, l'institutrice essaie évidemment de persuader les enfants d'en acheter une chacun.
Pensez à l'avenir, vous serez bien contents dans quelques années, quand vous serez grands, de vous dire en regardant la photo : - Tiens , là c'est Julie, elle est médecin maintenant ou encore là c'est Kévin, il est ingénieur et là c'est Amélie, elle est manucure... »
A ce moment une petite voix se fait entendre du fond de la classe : « Et là c'est la maîtresse Mme Planchon , elle est morte ! »

******************************
Allez une dernière... la pire !


C'est une sage femme qui se rend chez le boucher.
- Bonjour, je voudrais 450 g de petite saucisse SVP ». Et le boucher coupe un morceau qui pèse pile poil 450g.
- Un coup de chance, dit la dame .
- Oh non juste 30 ans de métier madame. »
Elle se dit qu'elle va l'avoir et demande 225 g de pâté de foie. Et le boucher lui coupe un morceau de 225 g .
- Vous voyez que ce n'est pas un coup de chance »
Quand tout à coup, on crie à l'aide car une femme est en train d'accoucher dans la rue, sur le trottoir.
La sage femme accourt et met au monde un petit bébé.
- 3,800 kg ! dit-elle.
- Ah non, 3,700 kg ! répond le boucher.
Pour être fixé, le boucher demande à son apprenti de prendre le bébé et d'aller le peser.
- 2,300 kg , clame l'apprenti depuis l'arrière boutique .
Le boucher et la sage femme sont tout deux étonnés de se tromper d'autant.
- Tu es sûr ? » demande le boucher à son apprenti ..
- Ah oui 2,300 kg , vidé et désossé ! »

**********************************

Allez, puisque vous insistez en voici encore une


M. Tremblay apprend que sa femme vient d'avoir un terrible accident.
Il accourt à l'hôpital et demande pour la voir.
On lui répond que le Dr. Carter s'occupe de son dossier et qu'il viendra le rencontrer dans une quinzaine de minutes afin de faire le point sur l'état de santé de son épouse.
Lorsque le docteur entre dans la salle d'attente, il aperçoit M. Tremblay complètement paniqué. Le Dr. Carter s'assoit à ses côtés et lui dit : « Les nouvelles ne sont pas très bonnes, M. Tremblay. Votre femme a eu un accident de la route et sa colonne est fracturée à deux endroits.»
- Mon Dieu, répond M. Tremblay. Remarchera-t-elle un jour ?
- J'ai bien peur que non.. C'est inopérable. Vous devrez vous en occuper jusqu'à la fin de ses jours. Vous allez devoir la nourrir chaque jour.
L'époux se met alors à pleurer.
- Ce n'est pas tout, vous allez devoir la retourner dans son lit toutes les deux heures afin d'éviter d'autres complications.
L'époux n'en peut plus, il est alors incapable de s'arrêter de pleurer.
- Et évidemment, vous devrez changer ses couches car elle n'a plus le contrôle ni de sa vessie ni de ses intestins Vous devrez les changer environ 6 fois par jour.
M. Tremblay ne se contrôle plus et perd momentanément le nord. Il devient hystérique et se prend la tête à deux mains. C'est à ce moment que le docteur lui pose une main sur l'épaule et lui dit : « Je rigole, elle est déjà morte !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques brèves histoires toutes plus hard les unes que les autres..

Message par olivier le Mar 2 Nov - 18:11

elles sont HORRIBLE!!!!!!!!!
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques brèves histoires toutes plus hard les unes que les autres..

Message par ROBERT le Mer 3 Nov - 12:56

Va savoir si ce n'est pas tiré d'histoires vraies! En tout cas celle ci a peut être existée!

La scène se déroule au tribunal correctionnel de PRETORIA (Afrique du Sud) au temps de l'apartheid. Trois noirs menottés , assis sur le banc vermoulu de l'infamie populaire, discutent entre eux

Le premier: Je traversai la rue sur le passage clouté. Un blanc arrive en voirure et me fonce dedans. Je traverse le parbrise et me retrouve dans la voiture. J'ai été inculpé pour violation de propriété!

Le second: Même chose mais au lieu de me retrouver dans la voiture j'ai été ejecté par la lunette arrière du véhicule. J'ai été inculpé pour violation de propriété et délit de fuite!

Le troisième: Pas mieux! J'ai traversé la pare brise, au passage dans la véhicule le blanc me plante un couteau dans le ventre et je suis éjecté par la lunette arrière. J'ai été inculpé de violation de propriété, port d'arme prohibé et délit de fuite!

ROBERT
avatar
ROBERT

Localisation : BELFORT
Messages : 88
Date d'inscription : 20/07/2010
Age : 71

http://aalefc.nipox.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques brèves histoires toutes plus hard les unes que les autres..

Message par Invité le Ven 5 Nov - 14:29


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques brèves histoires toutes plus hard les unes que les autres..

Message par Admin le Dim 7 Nov - 7:49

avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques brèves histoires toutes plus hard les unes que les autres..

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum