Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Pas de creche sans santons de Provence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas de creche sans santons de Provence

Message par Invité le Ven 25 Déc - 10:49

Les Santons de Provence




Les santons de Provence sont de petites figurines en argile, très colorées, représentant, dans la crèche de Noël, la scène de la nativité (l’enfant Jésus, la Vierge Marie et Saint Joseph, avec l’âne et le bœuf censés réchauffer l’enfant avec leur souffle), les Rois Mages
et les bergers, ainsi que toute une série de petits personnages,
figurant les habitants d’un village provençal et leurs métiers
traditionnels. Tout ce petit monde, chacun muni de son présent pour
l’enfant Jésus, fait route à travers un paysage comportant
traditionnellement une colline, une rivière avec un pont, et des
oliviers (généralement représentés par du thym fleuri), vers l’étable,
surmontée de son étoile.


Histoire des santons


La tradition de la crèche de Noël trouve son origine au Moyen Âge, certains auteurs la faisant remonter à Saint François d'Assise qui aurait le premier, en 1223, mis en scène la nativité dans son église de Greccio, en Italie.
Les personnages furent alors joués par des gens du village, les animaux
étant réels. Cette « crèche vivante » a donné naissance à une tradition
qui s’est perpétuée, mais les « acteurs » ont été très largement
remplacés par des personnages en bois, en cire, en carton pâte, en
faïence et même en verre. Les premières crèches ressemblant à celles
que nous connaissons font leur apparition dans les églises au XVIe siècle.
Après la Révolution française qui a entraîné la fermeture des églises et la suppression de la messe de minuit, les représentations publiques de la nativité furent discontinues. C’est alors qu’en Provence des petits personnages, les « santoun » ou « petits saints », ont été créés pour qu’une crèche de Noël puisse fleurir dans l’intimité du foyer de chaque famille provençale.
En 1803, peu après le Concordat, la première Foire aux santons fut inaugurée à Marseille. Elle s’y tient toujours, de fin novembre à début janvier chaque année, en haut de la Canebière, artère principale de la vieille ville, débouchant sur le Vieux Port.
Outre les petits santons peints, on peut trouver à cette foire des
« santons habillés », en costume traditionnel, chacun portant les
insignes de son métier. On peut également y acquérir les accessoires
permettant de confectionner le décor traditionnel de la crèche :
étable, puits, pont, étoile, papier rocher, papier ciel, mousse fraîche
pour imiter l’herbe, etc.

Fabrication des santons


Les premiers santons étaient confectionnés en mie de pain, mais
petit à petit c’est l’argile rouge de Provence qui a été privilégiée
pour la fabrication. Si les santons sont longtemps restés de fragiles
créations en argile crue, la cuisson de l’argile s’est imposée un peu
partout de nos jours. C’est un marseillais, Jean-Louis Lagnel qui, aux alentours de 1800,
fut le premier fabricant connu de santons. Depuis, le métier de
santonnier s’est ajouté aux métiers traditionnels de la Provence. Il
existe de nos jours une centaine d’ateliers de santons entre Marseille, Aubagne, Aix-en-Provence, Arles ainsi que dans de nombreux petits villages disséminés à travers de la région.
On peut distinguer 7 étapes dans la fabrication artisanale du santon :

  • la création du modèle sculpté dans l’argile crue. Il se tient
    toujours sur un socle, généralement circulaire et faisant partie
    intégrante du personnage. Il devra être plus grand que la taille
    souhaitée à cause du rétrécissement dû au séchage;
  • la fabrication d'un moule en "coquille" (pour éviter la contre-dépouille) coulé en plâtre (de Paris), avec des encoches mâles et femelles permettant de joindre parfaitement les 2 parties;
  • le moulage en pressant un colombin d’argile fraîche (mais pas
    collante) dans une des moitiés creuses du moule, en ayant soin
    auparavant de talquer celui-ci. On presse ensuite à la main les deux
    parties assemblées. On ouvre le moule, on découpe grossièrement le
    surplus d’argile (la « barbe ») autour du sujet et délicatement on
    décroche le santon, qui est mis à sécher;
  • l’"ébarbage" et la finition pour enlever toute trace de moulage en grattant la « barbe » avec un couteau;
  • le séchage;
  • la cuisson où le sujet est enfourné dans un four à 800° environ (cuisson du biscuit);
  • la décoration, elle se fait couleur par couleur, avec des pinceaux
    de décoration. Les premiers santonniers se servaient d’un mélange
    constitué de pigments en poudre, de gomme arabique et d’eau. Cette
    peinture était confectionnée par le santonnier lui-même. Aujourd’hui,
    on utilise les gouaches acryliques, vinyliques etc. disponibles dans le
    commerce. Le sujet ne doit surtout pas être vernissé.



Les principaux personnages de la crèche provençale


Louis Lagnel a eu l'idée de construire les moules sur ses voisins qui exerçaient différents métiers, et les santons sont traditionnellement vêtus dans la mode populaire sous Louis-Philippe.
Il est à remarquer que chaque personnage a son histoire personnelle,
qu’on peut apprendre en assistant à une des nombreuses « Pastorales »
représentées sur scène un peu partout en Provence à l’époque de Noël.
Citons comme personnages l’enfan Jèsu ou lou tant bèu pichot (l’enfant Jésus ou le si bel enfant), Sant Jousè (Saint Joseph), la Santo Vierge (la Vierge Marie), lou biou (le bœuf), l'ase (l'âne), li pastre (les bergers, les pâtres), lou viei et la vièio (le vieux et la vieille), lou ravi (le ravi), lou tambourinaire (le tambourinaire), lou pescadou (le pêcheur), la peissouniero (la poissonière), lou pourtarié d'aigo (le porteur d'eau), lou bouscatié (le bucheron), la jardiniero (la jardinière), la masièro (la fermière avec les produits de la ferme), lou móunié (le meunier, avec son sac de farine), lou boulangié (le boulanger), lou banastaire (le vannier), l'estamaire (le rétameur), l'amoulaire (le rémouleur) et la bugadiero (la lavandière).

Les animaux


L'âne et le bœuf sont incontournables dans la crèche provençale.
Dans l'étable, ils regardent le petit Jésus et le réchauffent de leur
souffle. Les moutons sont également essentiels. En nombre, ils
représentent le troupeau des bergers. Seul, au pied du petit Jésus,
l'agneau représente l'offrande des bergers.
Parallèlement à ces animaux essentiels, la crèche provençale s'ouvre
aussi à d'autres animaux : le chien accompagnant le chasseur, les
poules et coqs de basse-cour, le cochon sur la place du village, les
oies auprès du pont, l'âne qui porte la farine du meunier,...

L'ange


L’ange
est le messager de la naissance du petit Jésus. Le plus célèbre est
l’ange Boufareu, celui qui souffle, tient une trompette et guide la
population vers l’étable. En général, il est suspendu au-dessus de
l'étable où est présentée Jésus.
L'aveugle et son fils


L’aveugle et son fils, issu de la Pastorale Maurel, il s’appuie sur
l’épaule de son fils et recouvre la vue devant l’étable de Jésus.
Bartoumieu


Bartoumieu est le personnage sympathique et comique de la Pastorale. Il affiche un air bonhomme à l’allure négligée.
Les bergers


Les bergers sont des personnages bibliques puisqu'ils sont décrits dans la Bible.
En revanche, la représentation qui en est faite est imprégnée de
l'image populaire provençale. Ils sont représentés de multiples façons
mais souvent près du Christ car ils sont les premiers arrivés. Les
bergers peuvent être jeunes ou vieux, appuyés sur un bâton, debout ou à
genoux devant le Christ, un agneau parfois dans les bras ou sur les
épaules.
La bohémienne


La bohémienne tient un enfant dans les bras.

Le curé


D'une bonhommie naturelle, souvent bedonnant et chauve, il
administre la paroisse du village voisin. L'importance du curé dans les
villages provençaux d'autrefois explique certainement sa représentation.
Marius


Marius est un personnage essentiel des santons provençaux sans doute parce qu'il trouve ses origines dans les œuvres d'Alphonse Daudet et rappelle le personnage si attachant de Tartarin dont la langue est si bien pendue.
Le pêcheur


Souvent représenté avec un filet de pêcheur et une corbeille de
poissons. Personnage biblique de la crèche car certains disciples de
Jésus étaient pêcheurs et car son rôle symbolique est essentiel.
Le porteur d'eau


Son offrande est simplement de l'eau présentée dans une cruche. Son
origine s'explique dans la rareté de l'eau en Provence dans les siècles
précédents.
Le ravi


Le Ravi
est l'idiot du village, personnage naïf qui n'a rien à offrir, mais
qui, touché par la grâce de l'événement, se réjouit de la naissance du
Christ. Il est toujours représenté les bras levés au ciel.
Le rémouleur


Le rémouleur exercait son activité sur les routes et dans les rues
des villages, le rémouleur proposait ses services pour aiguiser
couteaux, haches, ciseaux, rasoirs, bref tout ce qui coupait.
Les rois mages


Les rois mages sont au nombre de trois : Gaspard, Melchior et Balthazar. Richement vêtus, ils apportent chacun une offrande (or, encens et myrrhe) au petit Jésus. Venant de très loin, ils sont en général représentés avec un ou plusieurs dromadaire(s) accompagnés d'un chamelier. Les rois mages arrivent traditionnellement devant l'étable le 6 janvier lors de l'Épiphanie.
St-François d'Assise


St François d’Assise, avec sa robe de bure. Il est le saint patron des santonniers.
Le tambourinaire


Le tambourinaire est représenté avec son tambourin et son galoubet. Il renforce l'idée que la naissance est une fête.
Le vannier


Il est représenté avec un grand panier d'osier qui servira de berceau au nouveau-né. Même s'il vient d'abord à l'esprit le panier en osier de Moïse,
il est plus probable que ce personnage trouve son origine dans
l'importance du métier de vannier aux siècles précédents en Provence.
Le vieux et la vieille


Ils s'appellent Grasset et Grasseto. Ils sont souvent représentés
assis ensemble sur un banc de la place du village ou debout, bras
dessus, bras dessous.
Personnalités


Le maître santonnier marseillais Jacques Flore a présenté en novembre 2008 un modèle à l'effigie de Sœur Emmanuelle. L'artisan avait déjà réalisé en 2007 un santon de l'abbé Pierre qui s'était bien vendu mais l'association Emmaüs avait porté plainte, l'obligeant à le retirer du commerce.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de creche sans santons de Provence

Message par Admin le Ven 25 Déc - 16:20

merci lafleur
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de creche sans santons de Provence

Message par Invité le Sam 26 Déc - 2:16

De rien Daniel

Parfois, je ne sais pas vraiment ou mettre un sujet qui me parait etre une reponse a un precedent.
En fait le mieux serait de le mettre ici et si tu le juges utile tu le deplaces ou non.

Merci d'avoir deplace celui-ci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de creche sans santons de Provence

Message par Invité le Sam 26 Déc - 3:12

Superbe recit sur les santons

ok lafleur931

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de creche sans santons de Provence

Message par Invité le Sam 26 Déc - 9:57

Bonjour,
Merci Lafleur, beau récit plein d'enseignements
Amicalement
Francis

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de creche sans santons de Provence

Message par Invité le Sam 26 Déc - 10:30

oui merci car je connai pas histoire des santons

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de creche sans santons de Provence

Message par Invité le Sam 26 Déc - 15:14

Bonjour,

Un "Santon" endormi dans son carton ! !



Amicalement

Francis


Dernière édition par Francis le Sam 26 Déc - 15:47, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de creche sans santons de Provence

Message par Admin le Sam 26 Déc - 15:22

Francis a écrit:Bonjour,

Un "Santon" endormi dans son sarton ! !



Amicalement

Francis


ne serait ce pas un santon a Aubagne il y a un peu plus de 40 ans
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de creche sans santons de Provence

Message par Invité le Sam 26 Déc - 15:49

Salut Daniel,

Bien vu,,c'était en Corse!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de creche sans santons de Provence

Message par Invité le Mar 5 Jan - 14:37

merci lafleur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de creche sans santons de Provence

Message par Invité le Mar 5 Jan - 14:46

OUI LES SANTON DE PROVENCES
MOI J ALLER A AUBAGNE IL VENDAI DES BELLES PIECES DIVERS MEME STAR DU CINE ET GENS CONNU
JE SERT PLUS SI SA EXISTE ENCORE ?????

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de creche sans santons de Provence

Message par Invité le Mar 5 Jan - 14:50

JAMES a écrit:OUI LES SANTON DE PROVENCES
MOI J ALLER A AUBAGNE IL VENDAI DES BELLES PIECES DIVERS MEME STAR DU CINE ET GENS CONNU
JE SERT PLUS SI SA EXISTE ENCORE ?????

toujours James

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de creche sans santons de Provence

Message par Admin le Sam 18 Déc - 8:38

avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de creche sans santons de Provence

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum