Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

La Libération de Paris et les Espagnoles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Libération de Paris et les Espagnoles

Message par Admin le Dim 7 Fév - 9:52

Saviez vous que Paris fut dans un premier temps libérer par les Espagnols du capitaine Raymond Dronne ; Les premiers détachements de la 9e compagnie qui était essentiellement constituée de républicains espagnols, d'où son surnom de La Nueve correspondant à l'écriture du chiffre Neuf en Espagnol(régiment de marche du Tchad) forte de 15 véhicules blindés 11 half-tracks, 4 véhicules accompagnés de trois chars , entrent dans Paris par la porte d’Italie à 20 h 41, ce 24 août. C’est le char Guadalajaraqui franchit le premier les boulevards extérieurs mais je vais trops vite et commençons par vous dire comment ils en étaient arriver là .
Avec la libération de la capitale, les anarchistes espagnols font leur entrée en scène. Là encore, il faut remonter à 1939, aux camps du sud-est de la France on l’on parque l’armée républicaine défaite . Tous les matins, les gendarmes sillonnent les baraquements, incitant les Espagnols à rejoindre la Légion étrangère : plusieurs milliers d’entre eux céderont. Pour continuer la lutte contre le nazisme. Ils seront affectés tantôt en Afrique du Nord, tantôt en Afrique noire (Tchad, Cameroun). Les seconds rallieront les Forces françaises libres dès l’année 1940. Ils rejoindront les colonnes du général Leclerc . Les premiers patienteront jusqu’au débarquement allié en Algérie. Tous – du moins les survivants – seront les premiers à entrer dans la capitale le 24 août 1944.
Paris est en armes. Paris se bat. Paris a besoin de secours, car la trêve a été rompue pour que les Allemands n’en tirent pas un profit stratégique. Le colonel Rol-Tanguy envoie le commandant Gallois informer les troupes alliées de la situation et convainc le général Leclerc d’accélérer la progression de sa 2e division blindée – la célèbre « 2e DB » – vers Paris.
Leclerc confie cette mission à la 9e compagnie de blindés, commandée par le capitaine Raymond Dronne On y parle le castillan. Dans ses Carnets de route , le capitaine Dronne évoque le courage de ses compagnons d’armes auxquels le général Leclerc vouera une admiration constante.
Les premiers détachements de la 9e compagnie entrent dans Paris par la porte d’Italie à 20 h 41, ce 24 août. C’est le char Guadalajaraqui franchit le premier les boulevards extérieurs – Guadalajara,du nom d’une victoire républicaine sur les volontaires mussoliniens, alliés de Franco. « Guadalajara no es Abisinia », disait une chanson de l’époque. A 21 h 22, chars et half-tracks se garent place de l’Hôtel-de-Ville. Cent vingt Espagnols et leurs vingt-deux véhicules blindés sont accueillis en libérateurs. Une foule en liesse les entoure. On leur demande s’ils sont américains. On se surprend de les entendre parler en espagnol. Leurs chars portent les noms de batailles de la guerre d’Espagne – Ebro, Teruel, Brunete, Madrid – mais également celui de Don Quijote ou de Durruti, le chef anarchiste. malgré la garnison allemande encore puissante de 16 000 à 20 000 hommes ; en attendant le gros de la 2e division blindée. La 4e division d'infanterie américaine entre par la porte d'Italie le 25 août 1944. Guidés par les résistants, les Alliés atteignent la rue de Rivoli malgré de sérieux combats en pleine ville. Les chars français détruisent des Panzers allemands et des colonnes blindées à plusieurs reprises au cours de duels au canon.
Les défenseurs de l’Hôtel de Ville sont ainsi libérés. Depuis cinq jours, retranchés dans le bâtiment, ils résistaient aux assauts allemands. Les Espagnols installent un canon à l’intérieur de l’édifice : ils le baptisent Abuelo(grand-père). On se congratule en attendant les renforts. Amado Granell, lieutenant de la 9e compagnie, est reçu par des membres du Conseil national de la Résistance, présidé par Georges Bidault. Entre-temps, Leclerc avec le reste de sa 2e DB fonce sur Paris. Il n’y entrera que le matin du 25 août.
L'état-major allemand est fait prisonnier par les Français. La signature de la reddition des troupes nazies est faite à la gare Montparnasse le 25 août. Malgré tout, des combats sporadiques continuent en particulier du fait des unités SS qui refusent la capitulation du général Von Choltitz en menaçant de fusiller les officiers « traîtres » de la Wehrmacht qui leur commandent la reddition.
on estime le nombre de tués à 130 hommes de la 2e DB, 532 résistants français et environ 2 800 civils pendant les combats pour la libération de Paris. Les pertes allemandes sont de 3 200 tués dans les combats et 12 800 prisonniers.
Avec sa 9e compagnie, la 2e DB de Leclerc poursuivra son offensive vers l’Allemagne. Les Espagnols participeront à la libération de Strasbourg, où périt le lieutenant-colonel Putz, volontaire des Brigades internationales, « au milieu de ses républicains espagnols ».Ils pousseront jusqu’à Berchtesgaden, le quartier général de Hitler dans les Alpes de Bavière, où le Führer avait reçu Mussolini et Laval. Combien d’Espagnols reste-t-il pour arpenter le nid d’aigle du dictateur nazi ? Ils ne sont plus qu’une poignée.

"Aux républicains espagnols, composante principale de la colonne Dronne." Une plaque portant cette mention avait été inaugurée, mardi 24 août 2004, boulevard Henri-IV, par le maire de Paris, Bertrand Delanoë, en présence d’officiels espagnols, dont le président du Sénat, Francisco Javier Rojo, et le nouvel ambassadeur, Francisco Villar. Deux survivants de l’époque étaient présents : Luis Royo et Manuel Fernandez, engagés dans la deuxième division blindée du général Leclerc.








Le Capitaine Dronne et sa Jeep le matin du 25 Aout, place de L'hotel de ville.



avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libération de Paris et les Espagnoles

Message par olivier le Dim 7 Fév - 18:13

merci boss MUY BIEN
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libération de Paris et les Espagnoles

Message par Invité le Dim 7 Fév - 19:03

merci Daniel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libération de Paris et les Espagnoles

Message par Invité le Lun 8 Fév - 9:56

Merci DANY !!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libération de Paris et les Espagnoles

Message par Invité le Ven 30 Avr - 12:39

encore une fois,"je mets la main à mon chapeau por saluer le...Chef
Dany" (la lettre du gars Pelot, tradittionelle)

La plus
grave des maladies, à mon avis, est celle-la de parler de l'Histoire en
racontant des histoires.
Ici, sur les temes que j'ai eu le plasir de
lire, ce n'est pas le cas.: là Il n'y a que l'Historie nue, sans
couleurs, sans demagogie,sans proselitysme.
Merci Dany et merci aux
createurs de ce site et à vous tous qui vous y rendez. L'historie vous
regarde avec fierté.


Dernière édition par loboloco le Ven 30 Avr - 12:41, édité 1 fois (Raison : trop grosses fautes d'orthographe)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libération de Paris et les Espagnoles

Message par Invité le Ven 30 Avr - 18:33

Merci Daniel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libération de Paris et les Espagnoles

Message par Invité le Sam 1 Mai - 12:11

loboloco a écrit:encore une fois,"je mets la main à mon chapeau por saluer le...Chef
Dany" (la lettre du gars Pelot, tradittionelle)

La plus
grave des maladies, à mon avis, est celle-la de parler de l'Histoire en
racontant des histoires.
Ici, sur les temes que j'ai eu le plasir de
lire, ce n'est pas le cas.: là Il n'y a que l'Historie nue, sans
couleurs, sans demagogie,sans proselitysme.
Merci Dany et merci aux
createurs de ce site et à vous tous qui vous y rendez. L'historie vous
regarde avec fierté.

Merci a DANY et Merci a TOI , de nous traiter avec tant d'HONNEURS !!!!!

Coyote .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libération de Paris et les Espagnoles

Message par olivier le Sam 1 Mai - 12:37

commandoair40 a écrit:
loboloco a écrit:encore une fois,"je mets la main à mon chapeau por saluer le...Chef
Dany" (la lettre du gars Pelot, tradittionelle)

La plus
grave des maladies, à mon avis, est celle-la de parler de l'Histoire en
racontant des histoires.
Ici, sur les temes que j'ai eu le plasir de
lire, ce n'est pas le cas.: là Il n'y a que l'Historie nue, sans
couleurs, sans demagogie,sans proselitysme.
Merci Dany et merci aux
createurs de ce site et à vous tous qui vous y rendez. L'historie vous
regarde avec fierté.

Merci a DANY et Merci a TOI , de nous traiter avec tant d'HONNEURS !!!!!

Coyote .
MUCHO GRACIAS SENIOR
avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libération de Paris et les Espagnoles

Message par Admin le Dim 2 Mai - 7:34

merci pour ces éloges mais c'est un site forum de passionnés et qui aiment la véritée
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Libération de Paris et les Espagnoles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum