Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Ven 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Un officier français tué dans le sud de l'Afghanistan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un officier français tué dans le sud de l'Afghanistan

Message par Invité le Dim 23 Mai - 0:59

Bonjour Daniel, bonjour a tous;
Cet officier n'etant pas de la Legion, j'ai prefere mettre le post ici plutot que dans le sujet Afghanistan

22/05/2010
Un officier français tué dans le sud de l'Afghanistan

Un capitaine du 3ème régiment de génie a été tué aujourd’hui dans la province de l’Oruzgan à proximité de Deh Rawod, dans le le sud de l'Afghanistan. Il a été mortellement blessé par un engin explosif improvisé (EEI). Cet officier servait au sein d'une Equipe de liaison et de mentorat opérationnel (OMLT, en anglais). Au cours de la même attaque, un soldat néerlandais et un interprète afghan ont été également tués. D'autres militaires néerlandais (4 ou 5) ont été blessés.

Lors d'une patrouille, des militaires français et afghans ont détectés un EEI. Ils font appel aux demineurs de l'EOD pour la neutraliser. Le capitaine faisait partie de cette équipe. On ignore encore les circonstances exactes de sa mort, mais il est possible qu'un second EEI ait explosé alors qu'il s'approchait de l'engin repéré.

Il s’agit du 42ème soldat français tombé en Afghanistan depuis 2001 et du sixième depuis le début de l'année. Huit d'entre eux ont été tués par des EEI. Il s'agit également du troisième officier tué.

Depuis aout 2008, une ELMO d'environ 70 hommes opère dans la province d'Oruzgan, avec le contigent néerlandais, en appui du 1er kandak (bataillon) d’infanterie de la 4ème brigade du 205ème corps de l’Armée nationale afghane.

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/05/un-officier-fran%C3%A7ais-tu%C3%A9-dans-le-sud-de-lafghanistan-.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un officier français tué dans le sud de l'Afghanistan

Message par Bushman le Dim 23 Mai - 4:35

Mort pour la Liberte... Et un autre qui rejoint nos Anciens de tout les corps d'Armes.

avatar
Bushman

Messages : 755
Date d'inscription : 11/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un officier français tué dans le sud de l'Afghanistan

Message par Admin le Dim 23 Mai - 5:36

mes condoléances a sa famille
avatar
Admin
Admin
Admin

Localisation : Roux
Messages : 4458
Date d'inscription : 10/11/2009

http://patrianostra.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un officier français tué dans le sud de l'Afghanistan

Message par olivier le Dim 23 Mai - 5:45

avatar
olivier
Admin
Admin

Localisation : 34
Messages : 3867
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un officier français tué dans le sud de l'Afghanistan

Message par Invité le Dim 23 Mai - 13:17

Le capitaine Barek-Deligny, tué hier en Afghanistan

Tué hier par l'explosion d'un engin explosif improvisé (EEI) en Afghanistan, le capitaine Christophe Barek-Deligny avait 38 ans. Parisien d'origine, il était marié et père de deux jeunes enfants, apprend-on auprès de sirpa-terre.

Appelé sous les drapeaux en décembre 1996, il sert d'abord au 4ème RIMa de Fréjus, puis part en Nouvelle-Calédonie comme secrétaire-comptable au RIMAP-NC, dans le cadre d'un Volontariat service long (VSL), où il reste jusqu'à la fin 1998, après voir été promu sergent. Nommé sous-lieutenant de réserve, il s'engage en janvier 2000 comme Officier sous contrat au Commandement des Ecoles à Vincennes.

En septembre 2001, il choisit le Génie et part en formation à Angers. Nommé lieutenant d'active, il est affecté au 3ème régiment du Génie de Charleville-Mézières, régiment sous les couleurs duquel il est tombé hier en Afghanistan. Il fait trois séjours au Kosovo et un en Cote d'Ivoire.

En 2008, il prend le commandement de la 22ème compagnie d'appui du 3ème RG. Volontaire pour une ELMO (OMLT en anglais), il venait d'arriver, fin avril, en Afghanistan, en tant que chef de détachement liaison de reconnaissance du gnéie.

En 2005, Christophe Barek-Deligny s'était vu décerner la médaille de bronze pour courage et dévouement pour avoir sauver un désespéré de la noyade dans la Meuse.

Selon l'armée de terre, cet officier était "d'une disponibilité sans faille et d'un comportement exemplaire". "Sportif confirmé et meneur d'hommes" il montrait "un goût avéré pour l'action et l'effort".

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/05/le-capitaine-barekdeligny-tu%C3%A9-hier-en-afghanistan.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un officier français tué dans le sud de l'Afghanistan

Message par Invité le Dim 23 Mai - 18:19


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un officier français tué dans le sud de l'Afghanistan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum