Historia Légio More Majorum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Avis aux Visiteurs .
Le récit de guerre d'un sergent EmptyVen 31 Mar - 9:55 par commandoair40

» 1 septembre 2015
Le récit de guerre d'un sergent EmptyMar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Le récit de guerre d'un sergent EmptyMar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Le récit de guerre d'un sergent EmptySam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Le récit de guerre d'un sergent EmptyLun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Le récit de guerre d'un sergent EmptyDim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Le récit de guerre d'un sergent EmptySam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Le récit de guerre d'un sergent EmptySam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Le récit de guerre d'un sergent EmptyVen 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Le récit de guerre d'un sergent EmptyJeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Le récit de guerre d'un sergent EmptyJeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Le récit de guerre d'un sergent EmptyMer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank

Le Deal du moment : -32%
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur ...
Voir le deal
339.99 €

Le récit de guerre d'un sergent

Aller en bas

Le récit de guerre d'un sergent Empty Le récit de guerre d'un sergent

Message par commandoair40 Dim 7 Oct - 14:31

07.10.2012

"D'une guerre à l'autre": le récit de guerre d'un sergent, préfacé par son colonel

Le récit de guerre d'un sergent 40232911

"Je m’appelle Yohann Douady. Après dix années de service, je suis aujourd’hui encore sergent dans une section tireur d’élite du 2e RIMa. Ces dix années, pour deux chevrons seulement, peuvent laisser penser à ceux qui connaissent l’armée que mon caractère ne joue pas toujours en faveur de ma carrière. Et ce témoignage ne contribuera peut-être pas à l’accélérer. Qu’importe. J’aime passionnément mon pays, j’aime le servir en tant que soldat, je respecte l’institution, mais j’estime qu’il est important de partager son expérience avec ceux qui, un jour, pourraient vouloir servir à leur tour. Je voudrais qu’ils le fassent en connaissance de cause, pour servir comme soldats et non pas dans une vaine tentative d’échapper au chômage ou de dénicher un petit boulot. Servir est un honneur, ainsi qu’une contrainte."



Si vous ne devez lire qu'un témoignage sur l'Afghanistan, lisez D'une guerre à l'autre. De la Côte d'Ivoire à l'Afghanistan avec le 2e RIMa (éditions Nimrod, 21€).

Ce livre, dont j'ai parlé à plusieurs reprises depuis septembre, est enfin disponible. Il sera présenté le 12 octobre, à 18h, à Ballots (Mayenne), commune d'origine de Cyril Louaisil, l'un des marsouins du RIMa qui a trouvé la mort en Afghanistan et qui appartenait à la section de l'auteur du livre.

Cette "fresque parfois terrible" est préfacée par le colonel Bruno Héluin, l'homme du pont de Vrbanja et de Richelieu. Un "homme debout" parmi tous ceux qu'il a menés au combat.

L'auteur du livre est, lui, un sous-officier de 32 ans, Yohann Douady, engagé en 2001 dans les troupes de marine. Il a servi en Bosnie, en Côte d'Ivoire à deux reprises (dont en 2004, à Bouaké) et en Afghanistan; il occupe le poste d'adjoint au chef de la section tireurs d'élite du 2e RIMa. En Afghanistan, au cours des six mois passés en Surobi et dans le sud de la vallée de Tagab, il a tenu un journal. Ce texte a servi de base au récit qui vient d'être publié.

Ce récit commence à Valence en 2001; ses deux temps forts sont la Côte-d'Ivoire (2004) et l'Afghanistan (2011). Deux guerres donc (d'où le titre), même si dans l'esprit de certains dirigeants politiques français, les opérations ivoiriennes et afghanes étaient avant tout des opérations de "maintien de la paix" et de "stabilisation". Culture puérile de l'euphémisme et de la litote! Adaptation rhétorique de l'art du camouflage! Parce qu'il y a des choses qu'il ne faudrait pas dire, montrer, expliquer..., on infantilise le lecteur et l'électeur.

Enfin un livre où l'on commence à sentir la poussière, la sueur, le froid, l'amitié...! Et au risque de contredire le préfacier .
commandoair40
commandoair40
Admin
Admin

Localisation : Marais Poitevin .
Messages : 1542
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 75

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum