Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 1 septembre 2015
Mar 1 Sep - 18:39 par olivier

» Visiteurs sur le forum 2014
Mar 1 Sep - 18:34 par olivier

»  Janvier 1885 - La Légion étrangère à Tuyen Quang au Tonkin.
Sam 18 Jan - 8:07 par ROBERT

» loto et bourse aux armes
Lun 13 Jan - 11:13 par Invité

» Dimanche 12 Janvier 2014
Dim 12 Jan - 12:17 par Invité

» Samedi 11Janvier 2014
Sam 11 Jan - 18:19 par Gibert j

» Le mémorial du 2°REI
Sam 11 Jan - 12:09 par Gibert j

» vendredi 10 janvier 2014
Ven 10 Jan - 20:38 par Gibert j

» Commandant Dupin
Jeu 9 Jan - 20:39 par Gibert j

» Jeudi 9 janvier 2014
Jeu 9 Jan - 20:34 par Gibert j

» Mercredi 8 Janvier 2014
Mer 8 Jan - 21:54 par Gibert j

» Mardi 7 janvier 2014
Mar 7 Jan - 13:00 par Gibert j

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
musique Légion
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!pagerank
Tchat Blablaland

Terre-Air: Le TITUS et le V-22 OSPREY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Terre-Air: Le TITUS et le V-22 OSPREY

Message par Claire notre Marraine le Jeu 12 Sep - 14:03

TERRE

Titus, le nouveau véhicule blindé bon marché de Nexter
12 septembre 2013 – 11:33

Le groupe français Nexter, spécialiste de l’armement terrestre, a levé le voile sur le Titus, son dernier véhicule blindé à 6 roues motrices, à l’occasion du salon DSEI (Defense Security and Equipment Internationa), qui se tient actuellement à Londres.
Ce projet, développé depuis 2 ans en toute discrétion, entre dans le cadre du plan “Grand Large”, qui vise à développer les exportations du groupe afin d’être moins dépendant des commandes du ministère français de la Défense. Pour cela, il lui fallait baisser ses coûts pour répondre aux concurrents venus des pays émergents (comme Otokar en Turquie ou encore l’ex-Land Systems OMC en Afrique du Sud) sans oublier l’innovation.
Le Titus est donc un véhicule de transport de troupes blindé à 6 roues motrices de 20 tonnes, doté d’un moteur de 440 chevaux produit par l’entreprise américaine Cummins et d’un châssis fourni par le tchèque Tatra. D’une autonomie de 700 km, il peut atteindre une vitesse maximale de 110 km/h.  Il peut transporter jusqu’à 10-12 fantassins, en plus de son équipages de 2-3 soldats.
Le Titus est doté d’un blindage modulaire de nouvelle génération qui lui donne une protection balistique de niveaux 2 à 4 selon les standards Otan, ainsi qu’une capacité de résistance aux mines (niveau 4a et 4b) et aux engins explosifs improvisés de 150 km maximum. Côté armement, il peut être équipé d’un armement téléopéré de 7,62  à 20 mm et de lance-grenades de 40 mm ou d’un mortier de 81 mm.
En outre, ce véhicule peut disposer d’un Système d’Information Terminal (FINDERS C2), lequel permet à son équipage d’avoir une idée précise de l’environnement dans lequel il évolue grâce à des caméras périphériques et un robot de reconnaissance Nerva LG.
L’un des points forts de Titus est sa modularité, ce qui fait que, selon Nexter, il “est capable d’accomplir un large éventail de missions (transport de troupe, missions de combat, appui au combat et fonctions de soutien logistique) dans n’importe quel type d’engagements susceptibles de se produire dans un conflit hybride.”
Un autre avantage est son prix : 700.000 euros au minimum. Selon le patron de Nexter, Philippe Burtin, a confié que les marchés visés avec le Titus sont ceux du Moyen Orient et de l’Asie. Cependant, il pourrait, à première vue, être un sérieux candidat pour remplacer le VAB de l’armée de Terre. Mais a priori, cela ne devrait pas être le cas, Nexter étant allié avec Renault Trucks Defense pour répondre à l’appel d’offres à venir et d’autres considérations techniques devant être prises en compte.

 Source:OPEX 360

AIR

Le V-22 Osprey pourrait disposer d’une capacité de ravitaillement en vol
11 septembre 2013 – 16:20
Bien que déjà entré en service, le V-22 Osprey, conçu par Bell et Boeing,  fait toujours l’objet de nouveaux développements. Pour le moment, cet appareil hybride, qui peut se comporter, selon les phases de vol, comme un hélicoptère ou un avion, n’est en mesure d’effectuer que des missions de transport, même s’il avait été un temps envisagé de mettre au point une version “guerre électronique” .
Mais cela pourrait changer à l’avenir, cela afin de répondre à un besoin éventuel de l’US Navy, qui devra remplacer ses avions de transport embarqués C-2 Greyhound. En effet, le mois dernier, des essais de ravitaillement en vol impliquant un V-22 Osprey ont été réalisés par Boeing et Bell.
Ces derniers ont consisté à vérifier la faisabilité du projet. Un tuyau flexible de ravitaillement a ainsi été déroulé depuis la soute de l’appareil, pendant que des F/A-18C et F/A-18D Hornet effectuaient une approche comme s’ils allaient recevoir du carburant. Car, pour le moment, aucun transfert de kérosène n’a été effectué, cette étape étant prévue ultérieurement.
“L’ajout d’une capacité de ravitaillement en vol au V-22 permettra aux opérateurs d’exécuter une grande variété de missions avec une plus grande souplesse et davantage d’autonomie”, a commenté Vince Tobin, le directeur du programme chez Boeing. “Cela permettra d’économiser du temps et de l’argent en maximisant l’utilisation efficace des aéronefs et du personnel”, a-t-il ajouté.
Pour l’US Navy, cette capacité de ravitaillement en vol pourrait être intéressante étant donné qu’elle ne dispose, en moyens propres, que de F-18 en configuration “nounou” pour ce type de mission.
Photo : (c) Bell Boeing

SOURCE:OPEX 360

Claire

Claire notre Marraine

Localisation : Suisse
Messages : 773
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum